Un nuage viral, de Virgin M.

Un nuage toxique se diffuse dans l'air, un gaz irritant se propage, attaquant non seulement la peau qui se putréfie en soixante-douze heures, laissant donc des corps en lambeaux. Mais aussi le cœur en modifiant son rythme cardiaque, envoyant une fine couche de dioxyde d'azote dans les fibres musculaires, puis terminera sa route en perturbant le système nerveux anéanti.  En se répandant, ces particules ne laissent aucune chance de survie à un être humain. Seul l'instinct animal prend le dessus, leur seule raison de vivre : manger ! Ce nuage laisse un monde infesté de personnes atteintes d'un virus, les condamnant à errer dans les rues, les locaux, les maisons, les parcs... Tout ce que l'homme a créé est réduit à néant. Un groupe de survivants va tenter d'en découdre avec ce fléau qui s'est abattu sur l’humanité. Ils vont connaître l'horreur, la joie, la peur, l'amour, mais tout cela dans un but ultime : survivre !

Un nuage viral, de Virgin M.
Un tout grand merci à la maison d'auto-édition Librinova pour leur confiance ainsi que pour leur patience ! Malheureusement ma chronique ne va pas être très positive... Un nuage viral est une petite novella de 73 pages qui se dévore avec beaucoup de difficultés. Et afin que l'on puisse bien comprendre les propos qui vont suivre, commençons par en lire un petit extrait :

Georges salive énormément, ses dents claquent, il tend ses mains en direction de Sonia comme s’il voulait l’attraper. Celle-ci, terrorisée,referme la fenêtre et rentre dans la maison pour ensuite s’enfermer à double tour, en attendant de voir ce qui se passe.
Tout à coup, l’homme se met à tambouriner sans cesse à la baie vitrée de la véranda ! Sonia le somme de partir au plus vite, le menaçant de joindre les gendarmes dans le cas contraire… Mais le voisin continue…
Le berger allemand aboie, sent le danger ! Sonia s’empare de son téléphone et tente d’appeler la gendarmerie qui se trouve à deux minutes de chez elle, mais personne ne répond. La ligne paraît occupée. Sonia attend cinq minutes puis réitère son appel, mais rien…

Le plus important défaut de cette novella, c'est malheureusement le style même de l'auteur qui est à la fois d'une grande simplicité... et totalement impersonnel.
Je n'ai fait que sortir du récit toutes les six pages. Il m'était impossible de me sentir concernée par le devenir des protagonistes qui, pour ne rien arranger à mon affaire, se sont multipliés au fil des parties, favorisant ma fuite hors du récit. 
Pourtant le fond même de l'histoire est plutôt bon. Mais pas sa forme. Car la simplicité de la prose est telle que certaines scènes m'ont arraché un sourire lorsqu'elles auraient dû provoquer au mieux une belle grimace, et, au pire, de l'indifférence. Et si il était bon pour moi d'espérer des personnages bien construits, histoire de rattraper un peu la sauce, cette idée s'est spontanément envolée en quelques parties : trop nombreux, on se mélange et on s'agace d'autant de changements, mais surtout de certains comportements assez grotesques qui ne s'accordent absolument pas avec les situations vécues (prénoms modifiés) : 
Son père, désespéré, l’en empêche :
— Adieu mon fils il est trop tard ! Tu as été mordu… Tu aurais dû m’écouter ! ! ! Nous devons partir sans toi maintenant ! Je t’aime…
B. remonte sa fenêtre, fait des appels de phares à X et redémarre en trombe. P. se retrouve seul, blessé, devenant la proie de cette femme qui vient dans sa direction, n’ayant pu déguster les passagers de la Mustang. Il tente de courir derrière la voiture, sans y parvenir. 

Je n'ai en définitive pas du tout accroché, ni au début, ni au milieu... ni à la fin. Je pense que cette novella vise un lectorat assez jeune, débutant dans la lecture. Le style simple et limpide favorise la concentration. Mais chez un.e lecteur.rice endurcie, c'est plutôt l'inverse qui se produit.
Librinova/Icon/button

wallpaper-1019588
Sorties de la semaine
wallpaper-1019588
PALM #57 - Août 2021
wallpaper-1019588
In my mailbox (du 26 juillet au 1er août 2021)
wallpaper-1019588
Seconde chance, tome 1 : Avery et Seth - L.E. Bross