The player, tome 2 : The Catch, de K. Bromberg

The player, tome 2 : The Catch, de K. Bromberg

De K. Bromberg

Paru le 5 mars 2020

Chez Hugo New RomancePoche

423 pages

7,60€

The player, tome 2 : The Catch, de K. Bromberg


Après un retournement de situation inattendu, le joueur de baseball vedette Easton Wylder en vient à douter de la loyauté de tous les membres de son entourage. Même de celle de Scout Dalton, la femme qui partage sa vie.

Mais si Easton pensait qu’un déracinement dans un lieu improbable serait le seul défi que la vie lui réservait, il se trompait du tout au tout. Avec une épaule blessée et une carrière sur la touche, sa brusque décision de tout changer le conduit à douter de tout – de l’amour de Scout, de la loyauté des membres de sa famille et de sa propre capacité à affronter un obstacle qu’il n’a jamais réussi à surmonter jusque -là. Un secret qu’il n’a jamais partagé avec personne.

Acculé à ses limites, il n’en demeure pas moins déterminé à prouver sa valeur quoi qu’il lui en coûte.

The player, tome 2 : The Catch, de K. Bromberg

J’avais eu beaucoup de mal avec le premier tome de cette duologie, The Player. J’ai eu le sentiment d’être perdue, d’avoir manqué un épisode, et je n’avais donc que moyennement apprécié ma lecture. En plus de ça, je ne m’étais pas du tout attachée aux personnages. Néanmoins, la fin du premier tome laissé présager une suite rythmée plutôt intéressante. Malheureusement, cette fois encore, c’est une déception.

Easton, que je n’appréciais déjà pas beaucoup dans le premier tome mais, qu’au moins, je respectais, m’a paru tout simplement détestable, et je n’ai pas compris les réactions de Scout face à son comportement. Lui se comporte très mal avec elle (après une blessure qui a remis en cause sa carrière, certes, mais tout de même) et il lui suffit de revenir comme une fleur, ivre, et voilà qu’il lui suffit de le voir pour que Scout lui pardonne !

Moi qui appréciais au moins le caractère de Scout, dans ce tome, elle m’a semblé avoir autant de volonté qu’un paillasson, se pliant à la moindre exigence d’Easton et le remerciant mille fois pour des choses absolument normales. J’ai détesté la dynamique entre les deux personnages dans ce tome, qui était clairement déséquilibrée et qui présentait Scout comme chanceuse d’avoir Easton dans sa vie, alors qu’elle est celle qui tient leur relation à bout de bras.

L’autre chose qui m’a beaucoup dérangée, c’est la structure du récit. Ou, plus particulièrement, le fait que les chapitres commencent souvent avec un dialogue, et on ne sait pas avec qui converse le personnage. Ce n’est pas indiqué avant un moment, et on doit juste deviner qui sont les protagonistes. En plus de demander un gros effort au lecteur, ça m’a donné l’impression d’être constamment à côté de la plaque, et a rendu ma lecture encore moins agréable qu’elle ne l’était ! Parfois, ce n’est même pas indiqué de tout le chapitre, et on doit donc imaginer avec qui le personnage parle, sans pouvoir en être sûr, c’est très frustrant !

En bref, l’intrigue m’est passée complètement au-dessus. Je ne suis rentrée dans ma lecture à aucun moment et j’ai été plus agacée qu’autre chose. Les scènes explicites sont plutôt très (trop) longues et n’apportent absolument rien au récit, et, au-delà de ne pas m’être attachée aux personnages, ils m’ont tout simplement agacée.

,5


wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La maîtresse de Trevelyan
wallpaper-1019588
J’avais 15 ans : vivre, survivre, revivre » Elie Buzyn
wallpaper-1019588
Les Furtifs
wallpaper-1019588
Malgré nos différences » Fanny André