La compagnie des menteurs

La compagnie des menteursAuteur : Karen Maitland

Editeur : Pocket

Genre : Drame, thriller

Parution : 2010

Pages : 658

1348. La peste s’abat sur l’Angleterre. Rites païens, sacrifices rituels et religieux : tous les moyens sont bons pour tenter de conjurer le sort. Dans le pays, en proie à la panique et à l’anarchie, un petit groupe de neuf parias réunis par le plus grand des hasards essaie de gagner le Nord, afin d’échapper à la contagion. Parmi eux, un vendeur de saintes reliques, un magicien, une jeune voyante, un conteur, une domestique, deux musiciens italiens, un peintre et sa femme enceinte.


La compagnie des menteurs

Alerte coup de cœur ! J’ai acheté ce livre en vide grenier une bouchée de pain sans vraiment savoir de quoi il s’agissait. J’ai finalement décidé de sortir cette histoire qui se passe pendant la peste noire au moyen-âge en Angleterre. Et quelle lecture mes amis ! J’ai dévoré ce roman en trois jours et j’en redemande !

Nous suivons ici un groupe de marginaux qui décident de fuir ensemble et malgré eux la peste noire. Parmi eux un vieil homme nommé le camelot, vendeurs de fausses reliques saintes et narrateur de cette histoire. Les voyageurs vont tour à tour rejoindre ce vieil homme afin de trouver l’endroit le plus sur d’Angleterre qui aurait pu être épargné par la peste. Chaque membre de cette troupe est totalement atypique et plus ou moins attachant. J’ai autant aimé que détesté le personnage de Narigorm, une petite fille blafarde qui lit l’avenir dans les runes. Elle est terrifiante ! Il y a aussi Cygnus le conteur, un poète qui aurait une aile de cygne à la place d’un bras. Vérité ou illusion?

Et c’est ce que j’ai préféré dans ce roman : ce léger flirt avec le fantastique et l’irréel. On ne sait jamais ce qui est vrai ou ce qui est imaginé car les croyances religieuses et païennes de nos protagonistes se mélangent habilement avec le réel. Après tout, au moyen age ont trouvait des explications divines et fantastiques dans à peu près tous les phénomènes naturels ou évènements que l’on croisait sur sa route. Et l’autrice joue parfaitement avec ces croyances qui prennent le pas sur le rationnel. 

Le récit est totalement addictif avec révélations sur révélations car chacun des protagonistes cachent un secret particulièrement lourd. J’ai adoré les découvrir au fil des pages et certains m’ont scotché car je m’y attendais pas du tout! Et même si le rythme de ce roman est assez lent, je ne me suis pas ennuyée un seul instant car l’ambiance est particulièrement sombre et prenante ! On sent parfaitement le froid et la crasse que subissent les personnages. 


La compagnie des menteurs

Gros coup de cœur pour ce roman d’ambiance ultra addictif ! C’est avec plaisir que je lirais les autres romans de cette autrice qui se passent aussi au moyen age ! Une excellente lecture que je recommande !

La compagnie des menteurs

éèé

wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi