La chaîne

La chaîne

VICTIMES. SURVIVANTS. RAVISSEURS. CRIMINELS.
VOUS SEREZ TOUT CELA À LA FOIS.

Le téléphone sonne. Un inconnu a kidnappé votre enfant.
Pour qu’il soit libéré, vous devez enlever l’enfant de quelqu’un d’autre.
Votre enfant sera relâché quand les parents de votre victime auront à leur tour enlevé un enfant.
Si un chaînon manque : votre enfant sera tué.

VOUS FAITES DÉSORMAIS PARTIE DE LA CHAINE.
VOUS N’ÊTES PAS LES PREMIERS.
VOUS NE SEREZ CERTAINEMENT PAS LES DERNIERS.

⋅ Publié le 11 mars 2020
⋅ Thriller

4/5

Tu as vu ce résumé ? Oui ? Du coup, tu te doutes de la raison pour laquelle j’avais envie de le lire, je pense : comment refuser un bouquin avec un concept pareil, qui promet de belles frayeurs et de super cauchemars pour les parents ? Heureusement, La chaîne est une très bonne surprise et je suis loiiiin d’être déçue par cette lecture.

L’existence est fragile. Fugace. Précieuse.
Et vivre, juste vivre, est déjà un miracle.

L’auteur qui se cache derrière ce concept est un génie, et je mâche mes mots. L’idée qui soutient le roman est absolument terrifiante, et qu’un mec se soit levé un matin en inventant tous les rouages qui sont derrière est absolument génial et incroyable. Tout est développé en long, en large et en travers dans la première partie, dans laquelle le suspens ne s’arrête pas une minute… et j’ai été scotchée. Voilà. Clairement j’étais dans mon bouquin au point de vouloir abandonner mes frères à l’école pour le terminer et connaître enfin le fin mot de l’histoire. Tout était unique dans cette première moitié, et tellement prenant qu’il était parfois difficile de sortir la tête de ce récit.
J’ai un peu moins accroché avec la deuxième partie, peut-être parce que la première était tellement bonne qu’elle a éclipsé le reste, peut-être parce qu’on sort totalement du contexte précédent et que je ne m’y attendais pas. Pour autant, elle est loin d’être mauvaise et beaucoup en seront satisfaits : elle ne matchait juste pas avec ce que j’avais imaginé, par contre j’ai vu venir quelques trucs et quel plaisir de voir la direction dans laquelle certaines choses sont allées (j’essaie de rien spoiler c’est plus compliqué que prévu). 
C’était intense, bizarre, sombre et parfois violent : un vrai plaisir.

Côté personnages, leur psychologie est bien fichue, on change parfois de points de vue et cette alternance permet d’ajouter une couche de profondeur aux personnages secondaires. L’héroïne, Rachel, dont la fille se fait enlever, a le développement le plus impressionnant et le mieux ficelé ici. C’est une femme badass prête à absolument tout qu’on a sous les yeux, et je l’ai adorée du début à la fin : elle m’a fait peur, m’a fait sourire, m’a énervée enfin la totale quoi et je n’ai pu qu’accrocher avec elle. Son partenaire, Pete, apporte lui aussi son lot de surprises à l’histoire : entre son addiction et son passé, il rajoute du piment par-ci par-là et j’ai appris à l’apprécier au fil des pages.
Je vais éviter de parler des autres personnages pour ne rien spoiler mais si certains aspects de leurs personnalités sont assez peu crédibles, d’autres sont tout simplement terrifiants et si je les avais eus en face de moi j’aurais fui. Loin. Très très loin.

Bref, un page-turner efficace au concept qui te glacera le sang.

Merci beaucoup aux éditions Mazarine pour l’envoi ! 


wallpaper-1019588
Code Triche Mods for Minecraft PE by MCPE APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
La vie rêvée des hommes - François Roux ♥♥♥♥♥
wallpaper-1019588
Où vivaient les gens heureux de Joyce Maynard
wallpaper-1019588
Télécharger Karate Fighting Games: Kung Fu Roi Final Fight APK MOD (Astuce)