Le Prieuré de l’Oranger

Le Prieuré de l’Oranger

La maison Berethnet règne sur l’Inys depuis près de mille ans. La reine Sabran IX qui rechigne à se marier doit absolument donner naissance à une héritière pour protéger son reinaume de la destruction, mais des assassins se rapprochent d’elle… Ead Duryan est une marginale à la cour. Servante de la reine en apparence, elle appartient à une société secrète de mages.
Sa mission est de protéger Sabran à tout prix, même si l’usage d’une magie interdite s’impose pour cela. De l’autre côté de l’Abysse, Tané s’est entraînée toute sa vie pour devenir une dragonnière et chevaucher les plus impressionnantes créatures que le monde ait connues. Elle va cependant devoir faire un choix qui pourrait bouleverser son existence. Pendant que l’Est et l’Ouest continuent de se diviser un peu plus chaque jour, les sombres forces du chaos s’éveillent d’un long sommeil…
Bientôt, l’humanité devra s’unir si elle veut survivre à la plus grande des menaces.

⋅ Sortie le 31 octobre
⋅ Fantasy (adulte)
⋅ De Saxus

4/5

Car c’est à elle qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire.

Pfiou. Après des mois d’attente, à voir tout le monde commencer cette brique et l’adorer (ou non), je peux te dire que je n’avais qu’une hâte après mes partiels : me jeter enfin sur le Prieuré. J’avais beaucoup de peurs en le commençant : ne pas accrocher, ne pas avancer, voire carrément détester… Finalement, j’ai passé un très bon moment avec ce pavé de presque 1000 pages.

Pourtant, je t’avoue que ce n’était pas gagné : j’ai commencé en galérant comme jamais face au nombre impressionnant de personnages de l’univers de Shannon, à paniquer en ne comprenant pas les relations entre chacun… j’ai même hésité à me faire une fiche pour me souvenir des noms des protagonistes vu que je suis terriblement nulle pour m’en souvenir, mais finalement après 200 pages j’ai commencé à voir la lumière au bout du tunnel et à vraiment profiter de l’intrigue qui est d’une richesse incroyable. L’auteure nous plonge dans un monde inventé de bout en bout qui a l’air un peu trop réel à mon goût parfois, façonné par des langues et des cultures différentes, empreint de légendes et d’enjeux qui se mêlent parfaitement pour arriver à une intrigue cohérente d’une profondeur qui me manque parfois en fantasy mais que j’ai parfaitement retrouvée ici. Il est parfois difficile de suivre cette histoire vu le nombre d’informations à ingurgiter, mais tout ce que l’auteure a créé vaut largement la galère des premières pages. Certaines légendes sont par ailleurs inspirées de « vraies » légendes qu’on retrouve dans notre monde et l’auteure jette une nouvelle lumière très contemporaine sur ces contes, qui les remet au goût du jour.
Par contre, il faut savoir avant de se lancer que l’ensemble est assez lent. Parfois même très lent. Il y a du blabla ici ou là, mais pour le coup ça ne m’a pas gênée plus que ça puisqu’il avait son utilité : ajouter de la profondeur à l’intrigue, apporter de nouvelles perspectives sur des choses mentionnées plus tôt, faire avancer une situation… chaque passage un peu plus lent avait son intérêt et permet à cet univers d’étendre ses racines toujours plus loin. J’ai eu beaucoup de mal à le quitter en refermant mon livre, difficile quand on a été aussi transportée pendant près de 1000 pages…
Et d’ailleurs, j’ai mentionné les dragons ? Non parce qu’il y a des DRAGONS. Qui n’aime pas les dragons au juste, dans un bouquin de fantasy ??

Le Prieuré, c’est aussi des personnages très bien fichus : j’ai mes (grands) favoris mais chacun ici apporte sa pierre à l’édifice et niveau diversité on est servis. Tous les personnages sont bien développés (et vu le nombre de pages, heureusement), chacun a son heure de gloire (puis de PLS), et suivre leurs périples a été une expérience en soi.
L’histoire d’Ead et de la reine Sabran a été ce qui m’a le plus intriguée, sans aucune hésitation. Ce sont deux personnages totalement opposés mais forts à leur manière et qui m’en ont fait voir de toutes les couleurs au milieu d’une cour où les complots règnent. Je les aime beaucoup trop, c’est juste terrible, et c’est leurs chapitres qui m’ont plongée le plus dans cette histoire. Ead aurait pu avoir son pavé à elle toute seule tellement je la trouve incroyable, quant à Sabran je suis à deux doigts de la vénérer. A ce point, oui.
De l’autre côté du monde, nous avons Tané dont le grand rêve et d’être dragonnière pour pouvoir chevaucher des dragons (je t’ai mentionné les dragons déjà ???) : c’est un personnage très solitaire mais avec une détermination à toute épreuve, qui m’a beaucoup touchée. C’est son développement à elle que j’ai trouvé le plus intéressant même si ce n’est pas mon personnage favori : il est tout simplement magistral du début à la fin, mais je vais éviter d’en dire trop pour que tu le découvres par toi-même.
J’ai par contre moins accroché avec d’autres personnages comme Niclays l’alchimiste, même s’il est loin d’être mauvais. Mais difficile de se démarquer face aux protagonistes que j’ai nommés plus haut, qui sont beaucoup trop badass pour passer inaperçus. Dommage pour lui.

Bref, une intrigue immersive, des personnages géniaux et un pavé dont on ne voit juste pas tourner les pages. J’ai kiffé.

Merci à De Saxus pour l’envoi !


wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Télécharger Occupation APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Télécharger Adorable Maison APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Et si on était des pirates ? - Elsa Devernois & Joëlle Passeron
wallpaper-1019588
Shine #4 • Kotoba Inoya