Postscriptum • Cecila Ahern

Postscriptum • Cecila Ahern

Postscriptum • Cecila Ahern

La suite de PS: I Love You ! On l’avait rêvé. Elle l’a écrite. Ceux qui ont pleuré toutes les larmes de leur corps devant le film vont se régaler avec cette histoire qui se déroule 7 ans plus tard. Gerry est toujours présent dans l’esprit d’Holly et elle aura bien besoin de lui pour aider le club « PS: I Love You » qui s’est formé grâce à elle…

╰☆ Résumé ☆╮

Holly Kennedy voit son quotidien bouleversé lorsqu’elle est approchée par un groupe se faisant appeler le club P.-S. : I Love You. Inspirés par les lettres de Gerry, son mari décédé, ses membres demandent à Holly de les aider à écrire leurs propres messages d’adieu. Cette dernière est cependant sûre d’une chose : il est hors de question de se laisser happer une fois de plus par le deuil. Il lui a fallu sept ans pour se réinventer, et elle est prête à aller de l’avant. Mais Holly ne tarde pas à se rendre compte qu’elle a peut-être encore des choses à dire à celui qu’elle a tant aimé…

✿ Mon avis ✿

2004. PS: I Love You sort dans les librairies. 3 ans plus tard, l’adaptation au cinéma fait pleurer des millions de gonzesses à travers le monde (moi y compris).

Quinze ans après ce best-seller, Cecilia Ahern nous revient avec une suite ! Evidemment qu’il fallait que je le lise. D’ailleurs, dès que j’ai entendu l’annonce de cette nouveauté, j’ai allumé ma TV et j’ai regardé le film pour la quinzième fois. Et oui, j’ai versé autant de larmes que la première fois. Cette histoire est tout simplement déchirante. Perdre son mari à 30 ans d’une tumeur au cerveau est une des pires choses au monde.

7 ans après la mort de Gerry, nous sommes de retour aux côtés d’Holly Kennedy pour une nouvelle aventure. Notre héroïne a appris à vivre sans son âme soeur et a même retrouvé l’amour auprès d’un autre homme. Elle semble être bien dans sa peau et a retrouvé un quotidien qui lui convient. Cependant, lorsque sa soeur lui demande de faire un podcast pour y raconter la manière dont Gerry lui a laissé des lettres après sa mort, cela réveille bien des souvenirs et surtout… cela provoque la création d’un club assez particulier. Le club « PS: I Love you » composé de personnes en phase terminale qui désirent s’inspirer des beaux gestes de Gerry pour laisser des lettres à ceux qu’ils laisseront derrière eux une fois qu’ils seront partis.

Holly va être bouleversée par cette initiative et va devoir y réfléchir à deux fois à la question que lui poseront les membres de ce club : est-ce qu’elle peut leur venir en aide pour écrire leurs lettres ?

Cette suite est une manière parfaite de retrouver les héros qui nous ont fait vibrer. Bien que Gerry soit mort, il est présent sur chacune des pages. Holly pense bien évidemment toujours à lui. Et avec l’arrivée de ce club, elle ne peut échapper à son fantôme qui vit à travers d’autres personnes à présent. Il est une source d’inspiration pour beaucoup.

L’histoire est touchante et très personnelle. On parle de phase terminale, ce n’est donc pas un sujet facile… Alors lorsque Cecilia Ahern nous dépeint des personnages qui se situent au bord du gouffre, à deux pas de la « finish line », il est impossible de rester insensible.

Le début était à mon goût un peu lent même si je comprends la décision de faire bien réfléchir Holly quant à son implication dans ce club. Pour moi, les émotions sont arrivées véritablement dans la seconde partie du récit et surtout dans le dernier tiers (comme c’est souvent le cas dans les romans). La lecture des dernières pages a une fois de plus fait débarquer quelques larmes dans mes yeux. Impossible de faire autrement. J’ai adoré le personnage de Ginika et de sa fille, Jewel. Chaque personne du club est authentique et a ses propres souhaits pour « la fin ». Par contre vu le nombre de personnages secondaires, l’auteur a du choisir lesquels elle développait plus et lesquels elle ne ferait que survoler. Cela est un peu dommage car ils n’ont pas tous la même place dans le livre alors que j’aurais apprécier avoir plus de détails sur chacun.

Toutefois, cela reste une superbe histoire qui, sait-on jamais, finira peut-être bien aussi par être adaptée au cinéma. J’ai lu un article qui mentionnait que l’actrice du film était intéressée de jouer dans cette adaptation! Gardez donc bien les yeux ouverts si vous avez aimé le premier film 🙂

Une belle suite qui se concentre sur le concept des « lettres après la mort » et moins sur le couple que formait Holly et Gerry. Des personnages hauts en couleurs et une fin inspirante. A découvrir pour les fans de l’histoire PS: I Love You.

CHRONIQUE #538 – Décembre 2019 

  • Titre: Postscriptum
  • Auteur : Cecilia Ahern
    Editeur : Milady Feel Good Books
    Parution : 13/11/2019
    Nombre de pages : 416 pages
    Genre : Contemporain

wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi