Lus dans le train #24

(Image à la une de Dina Odess)

C’est  l’heure du rendez-vous mensuel « Lus dans le train » ! 
Je vous rappelle un peu le concept, qui a été créé par Les Lectures de Mina. :

Lus dans le train #24

« Pour tout ceux et toutes celles qui ont l’habitude de prendre les transports en commun, nous croisons souvent d’autres passagers plongés, eux aussi, dans un roman. Une belle échappatoire pour sortir de notre train-train quotidien. Et je vous avoue, j’ai tendance à jeter un coup d’œil sur la couverture du livre et le titre. Et pour ceux qui retiennent mon attention, je les note sur mon portable.
On ne sait jamais: si c’était un futur coup de cœur ? »

🍂 Bruxinha De Outono 🍂 as part of my seasonal witch series :3 Again any name suggestions are welcome! I love hearing all your ideas! 😊💕💕 I was thinking of maybe doing a zodiac witch series 🤔 I really enjoyed this series :3 • #witch #witchcraft #witchesofinstagram #autumn #fall #fall🍁 #autumn🍁 #cutewitch #cute #kawaii #chibi #chibiart #instaart #instadaily #instaartist #illustrator #illustration #illustrationoftheday #characterdesign #digitalart #digitalpainting

Il est temps de partager mes petites trouvailles récupérées dans les transports ! Alors oui, comme d’habitude, je tarde et j’ai raté la rentrée de notre rendez-vous mensuel, mais… Je vous apporte des titres qui, peut-être vous feront envie. Faute avouée, à moitié pardonnée ?
En tout cas, j’espère que la petite sélection de ce mois-ci vous plaira.

Lus dans le train #24

Lus dans le train #24LE CHEVALIER ERRANT, de George R.R. Martin – Mike S. Miller et Ben Avery .
( Dargaud, 2019)

«Westeros est étrangement paisible. Mais la peste s’est abattue sur le royaume et sous la surface, les tensions persistent seize ans après une rébellion ratée. En ces temps troublés, le chevalier Ser Duncan le Grand, alias Dunk, et son écuyer, surnommé l’Œuf, voyagent à travers le royaume des Sept Couronnes. Mais le jeune garçon n’est pas n’importe qui, et ses origines doivent être dissimulées à tout prix. En partance vers Winterfell, Dunk et Œuf s’arrêtent en chemin pour participer à un tournoi lors d’un mariage. Le champion remportera un oeuf de dragon. Mais il apparaît bientôt que les noces et le tournoi sont un nid d’intrigues et d’ambitions, et malgré eux, Dunk et l’Œuf se retrouvent au coeur d’un complot.»

  • Croisé un matin, alors que je résistais à l’envie d’augmenter mon quota de sommeil dans le train, la couverture a eu le mérite de me réveiller d’un coup ! Une oeuvre de George R.R. Martin qui m’était jusqu’à là inconnue ? Je devais réparer ce préjudice et le citer avec urgence dans ce nouveau numéro de « Lus dans le train » 😆.

Lus dans le train #24

Lus dans le train #24SPIN, de  Robert Charles Wilson (Denoël, 2009)

«Une nuit d’octobre, Tyler Dupree, douze ans, et ses deux meilleurs amis, Jason et Diane Lawton, quatorze ans, assistent à la disparition soudaine des étoiles. Bientôt, l’humanité s’aperçoit que la Terre est entourée d’une barrière à l’extérieur de laquelle le temps s’écoule des millions de fois plus vite. La lune a disparu, le soleil est un simulacre, les satellites artificiels sont retombés sur terre. Mais le plus grave, c’est qu’à la vitesse à laquelle vieillit désormais le véritable soleil, l’humanité n’a plus que quelques décennies à vivre…
Qui a emprisonné la terre derrière le Bouclier d’Octobre ? Et s’il s’agit d’extraterrestres, pourquoi ont-ils agi ainsi ?
»

  • Fan de SF, je ne pouvais pas passer à côté de cette trouvaille ! Edité dans une collection que j’apprécie beaucoup, son résumé a su réveiller ma curiosité. Et vous ?

Lus dans le train #24

Lus dans le train #24MAGIE IRLANDAISE, de Nora Roberts (J’ai Lu, 2014)

«Ardmore, petit village de pêcheurs sur la côte irlandaise.

Entre le pub Gallagher où l’on danse et chante, les maisons fleuries et la campagne alentour, ce coin typique du pays attire de nombreux touristes. Mais c’est surtout la légende de lady Gwen et de son chevalier Carrick qui attise la curiosité des visiteurs… Victimes d’une malédiction, les amants sont devenus des fantômes qui hantent parfois la lande, pleurant sur leur triste sort. Pour les réunir et briser le sortilège à tout jamais, trois couples devront s’unir à Ardmore. Aidan et Shaw Gallagher, ainsi que leur soeur Darcy, trouveront-ils l’amour en ce lieu plein de magie ?»

  • Je ne sais pas pourquoi, mais les romances se déroulant en Irlande m’ont toujours fait rêver. D’ailleurs, je désire pouvoir m’y promener dans les landes avec Chéri et pouvoir faire… Hum, je m’égare. Bref ! Un peu de magie avant noël, cela vous tente ?

Lus dans le train #24

Lus dans le train #24LES IMPOSTEURS,  de John Grisham (JC Lattès,  2019)

« En commençant leurs études de droit, Mark, Todd et Zola voulaient changer le monde, le rendre meilleur. Mais aujourd’hui, étudiants en dernière année, les trois amis s’aperçoivent qu’ils ont été dupés. Ils ont contracté de lourds emprunts pour payer cette école qui semble être une usine à fric, un établissement dispensant un enseignement si médiocre qu’à la sortie personne, ou presque, ne réussira l’examen du barreau. Et quand ils découvrent que leur école appartient à Hinds Rackley, un financier de New York qui possède aussi une société d’investissement spécialisée dans les prêts étudiants, les trois amis comprennent qu’ils sont victimes d’une grande arnaque. Existe-t-il un moyen de se libérer du joug de cette dette écrasante, de révéler les magouilles de Hinds Rackley, et de gagner quelques dollars au passage ? C’est ce qu’ils vont découvrir à leurs risques et périls.» 

  • Je ne pouvais pas conclure cette liste sans un petit thriller. C’est ce cher John Grisham que j’ai eu le plaisir de rencontrer. Il devait être intéressant car le passager à côté du lecteur semblait être aussi intéressé par le roman !

Lus dans le train #24

J’ai tardé, certes, mais quelles jolies trouvailles ! En tout cas, j’espère que l’un de ses titres auraient su vous faire de l’œil. Quant à moi, je suis déjà partie à la recherche d’autres titres dans les transports. Si vous voyez une fille, dans le métro parisien, qui lorgne sur la couverture de votre livre et se jette sur son portable, n’ayez pas d’inquiétude, c’est moi et je ne suis pas folle… Enfin, je crois 😆 . À bientôt et bonnes lectures à tous !

Lus dans le train #24


wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Dark Love T04 : Adoration de Nashoda Rose
wallpaper-1019588
La mort du temps d’Aurélie Wellenstein
wallpaper-1019588
Le grand nord, tome 2 : Ancrage, de Sarina Bowen
wallpaper-1019588
Postscriptum • Cecila Ahern