Bilan mensuel · Octobre 2019

Bilan mensuel · Octobre 2019
L'automne est au pas de ma porte. Les arbres sont décoiffés, le chauffage est allumé et la grosse couverture moelleuse sur le sofa m’attend. Vive cette période propice pour moi à l'encabanement. Un octobre livresque comme je les aime, avec des retrouvailles (émouvante avec Richard Wagamese et emballante avec Jean-Paul Dubois), de vibrantes découvertes (Ali Smith et Arnaud Cathrine) et un roman graphique bouleversant.
Bilan mensuel · Octobre 2019
Vraiment écoeuré de courir après le temps, je pensais trouver mon bonheur et quelques conseils dans l’essai de Léa Stréliski, La vie n’est pas une course. Les évidences qu’elle met sur papier ne m’ont strictement rien apporté. Le manque de liant entre les courts chapitres m’ont laissé sur ma faim. Ça sent la commande à plein nez, ce bouquin. 


     ABANDONS                                                              
Bilan mensuel · Octobre 2019J’ai abandonné deux romans dont j’attendais évidemment beaucoup trop. D’abord Les altruistes d’Andrew Ridker. Le marketing fallacieux… Il paraîtrait que ce roman «combine le génie dun Franzen pour les portraits de famille et lesprit satirique des premiers livres de Philip Roth». La barre était trop haute. On se calme le ponpon! Conversations entre amis de Sally Rooney m’a agacée. C’est après avoir lu l’exquis billet de Léo que j’ai décidé de laisser tomber. Pour l’originalité, on repassera… On parle de ce roman comme celui de la génération Y. Faisant partie de la génération X, j’ai vu neigé et j’en ai lu d’autres. Aussi, je cherchais une sous-couche, une profondeur sous la surface. Je n’y ai trouvé qu’un vide abyssal.      UN ROMAN GRAPHIQUE D'EXCEPTION                 
Je lis peu de romans graphiques ces temps-ci, trop accaparé par les romans. Reste que ceux que j’ai lu dernièrement sont excellents. Je pense à Sabrina et Beverly de Nick Drnaso, ou encore Noire dÉmilie Plateau. Et là, arrive La grosse laide de Marie-Noëlle Hébert. Une force exceptionnelle dans le dessin (au crayon plomb, svp) et une histoire habilement déployée. Gros coup de coeur!

Bilan mensuel · Octobre 2019


Ce qui m’amène, de fil en aiguille, à te jaser d’une série, d’un docu-réalité, en fait, que j’ai dévoré récemment. Ça s’appelle Un vrai selfieet c’est à la fois émouvant et instructif. Et toi qui apprécie les accents, tu serais servi!Un vrai selfiec’est le journal intime vidéo de 8 jeunes Canadiens qui vivent avec des troubles psychologiques (anxiété, trouble obsessif compulsif, trouble alimentaire, dépression, cyberdépendance, agoraphobie, accro aux jeux, etc.). Chaque jour, ils confient leurs angoisses et leurs peurs mais aussi leurs espoirs et leurs réussites à une caméra personnelle. Sans filtre, sans intervention extérieure et sans jugement. Et chaque semaine, ils participent à une psychothérapie de groupe dirigée par une psychologue renommée. Nous suivrons, sur une période de 10 semaines, l’évolution du groupe.

Bilan mensuel · Octobre 2019Et toi, comment s’est passé ton mois d’octobre livresque?

wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi