Le Juke-box du samedi - Mortel [ Fishbach ]

A peine sa voix se répand-elle sur les ondes que d'aucuns la comparent à Catherine Ringer ou à Claudie Fritsch-Mentrop (Desireless)... Les échotiers s'en donnent à cœur joie, prompts qu'ils sont à coller des étiquettes, à trouver des filiations entre les créateurs. Pour moi, Flora Fishbach est tout bonnement incomparable. Quand elle mue en Fishbach, elle devient la seule, l'unique, la singulière !

Des airs à la fois vintages et modernes, une allure à la fois chic et sauvage, une voix à la fois chaude et métallique, Fishbach est indéfinissable. Sa voix m'impressionne sur papier carbone, résonne dans mon crâne comme un écho et j'entonne à l'envi cet étrange refrain :

" Jamais rien vu d'aussi mortel que ces tirs au hasard,

Je quitterai dès demain ces terres sans vous dire au revoir.

Jamais rien vu d'aussi mortel que ces tirs au hasard...

Je te rejoins demain en l'air il n'y a pas de hasard. "


Fishbach est un ovni dans la scène électro-pop, à la fois fée bienveillante et déesse du vaudou, qui pique ses chansons au fond de mes tripes, un hologramme tout droit sorti du dark web.

Attention à vous, Fishbach, c'est Mortel !


wallpaper-1019588
Sigló
wallpaper-1019588
L’Académie du Disque d’Argent #1. Vagabond 21 • LP Hurel
wallpaper-1019588
Les comics que nous attendons le plus en 2022
wallpaper-1019588
Les Temps ultramodernes de Laurent Genefort