Un roman léger, quésaco?

Un roman léger, quésaco?
Toi qui viens souvent ici, tu commences à pas mal bien me connaître. Tu sais que je me pose souvent des questions et que ce que tu penses m’intéresse.Il n’est pas rare d’entendre ou de lire, ici et là: «Ces temps-ci, j’au besoin d’un roman léger.», ou encore que pendant les vacances, on lit léger.Et c’est là que mes questions déboulent! Prêt?· Qu’entend-on par roman léger? · De quoi est-il constitué?· Quelles émotions suscite-t-il?· Est-ce que «roman léger» s’oppose nécessairement à «roman lourd»?· Pourquoi avoir envie de lire un roman léger? · Un roman feel good est-il un roman léger? · Aux yeux de plusieurs, les romans légers ont mauvaise réputation? Comment ça se fait?Il me semble qu’il y a autant de romans légers qu’il y a de lecteurs pour les définir. Je me trompe ?Peux-tu mettre les points sur mes i et les barres sur mes T et éclairer ma lanterne en me disant ce que toi, tu en penses? C’est quoi, pour toi, un roman léger? Des exemples seraient bienvenus!

wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi