La princesse et la bête Tome 7 de Yu Tomofuji

La princesse et la bête Tome 7 de Yu Tomofuji

Chroniques des tomes précédents :

Salifie a réussi sa première mission en tant que " reine de substitution " en bénissant le dernier né du royaume de Sable. Cette situation soulève alors une nouvelle question : celle de son union avec le roi et la nécessité de lui assurer une descendance. La princesse est plus que jamais déterminée à relever tous les défis afin d'être aux côtés de celui qu'elle aime, mais elle était loin d'imaginer celui constitué par la prochaine mission qui s'annonce...

On avait laissé Salifie dans une position délicate avec la princesse Tetra qui a chuté d'un toit. Heureusement Salifie la sauve et s'attire ainsi le respect et surtout l'amitié du peuple du royaume de Sable. La jeune femme, par sa franchise et sa douceur, continue donc d'attendrir les cœurs les plus durs du peuple monstre.

Après un épisode tout mignon qui se déroule en cuisine, on retrouve le Roi qui annonce à Salifie qu'elle va devoir accomplir une mission toute seule sans son soutien.Une reine doit aussi parfois rencontrer son peuple en dehors de l'ombre protectrice du Roi et Salifie accepte ce défi. Mais elle doit composer sa garde rapprochée avant toute chose et elle va encore être confrontée au racisme que provoque sa condition d'humaine.

Personne n'est volontaire sauf une hyène qui semble très impertinente ! Le jeune monstre, Lantbert, veut à tout prix être le capitaine de la garde rapprochée de Salifie. Qu'elle soit humaine ou pas ne change rien pour lui, car c'est plus le statut qui l'intéresse. La jeune femme accepte même si la compagnie de Lantbert ne va pas être de tout repos et assez mal vue par le reste du peuple.

On retrouve le même schéma que dans les autres tomes. Salifie continue ses épreuves pour mériter sa place de reine et le Roi se dévoile un peu plus en abordant la mauvaise relation qu'il entretenait avec son père ainsi que la descendance qu'il devra avoir avec Salifie. Avec l'arrivée de Lantbert, on aborde cette fois le racisme que peuvent entretenir les monstres entre eux. Les hyènes ont une mauvaise réputation et Salifie prouve encore une fois sa tolérance et sa gentillesse en acceptant Lantbert au poste de capitaine.

Un duo qui va sûrement faire des étincelles ! À suivre dans le tome 8 !


wallpaper-1019588
Les comics que nous attendons le plus en 2022
wallpaper-1019588
Les Temps ultramodernes de Laurent Genefort
wallpaper-1019588
La Bibliothèque de Minuit – Matt Haig
wallpaper-1019588
Nécrophonie