Downton Abbey – Saison 1

Downton Abbey – Saison 1

Genre: Drame, historique

Format: 7 épisodes d’environ une heure.

Résumé: Les héritiers de Downton Abbey ayant péri lors du naufrage du Titanic, la famille Crawley se retrouve dans une position délicate, les trois descendantes ne pouvant prétendre au titre de Lord Grantham. Or, le titre, le domaine et la fortune de la famille sont indissociables. Matthew Crawley, nouveau successeur et lointain cousin, arrive à Downton Abbey. Il y découvre un style de vie nouveau, avec des règles très strictes qui régissent la vie entre aristocrates et serviteurs.

Hello à tous!

Je pense que c’est après tout le monde que je me mets enfin à regarder cette série qui, pour moi, était passée un peu inaperçue. Pourtant j’ai pu constater que les avis étaient très élogieux et à présent je comprends pourquoi. J’ai tout simplement adoré.

Dès les premières secondes, il s’est passé quelque chose grâce à la musique. J’ai trouvé qu’elle mettait directement dans l’ambiance, j’ai adoré cela. Et cette musique est accompagnée d’un décor sublime (je voudrais allée visiter ce château de rêve) et de costumes immersifs. C’est indéniable, nous sommes au début du XXè siècle!

Un des points qui m’a le plus marqué sont les personnages. Il faut dire qu’il y en a une multitude autant du côté des nobles que des domestiques et la série joue là un véritable tour de force. Malgré ce nombre important, rien n’est brouillon. Chaque personnage est bien défini, tout comme les liens qui les unissent. Jamais je ne me suis sentie perdue tant ils sont correctement dépeints dans leurs aspirations et leur caractère et, à mon sens, c’est un des points forts de la série. En effet, cela rend les personnages très attachants (ou à l’inverse très antipathiques *tousse – Thomas – tousse*).

Downton Abbey – Saison 1

Et si ces personnages sont aussi convaincants, il faut le dire, c’est bien grâce aux acteurs qui les incarnent. Ils sont tous justes dans leur interprétation. Je pense qu’un soin tout particulier a été apporté au casting et ça fonctionne du tonnerre!

Evidemment l’aspect historique est un des points qui m’a charmé bien que je ne sois pas coutumière de cette période. J’adore ces histoires d’héritage, de mariages, de réputation. Tout cela sur un fond social pendant lequel les femmes se battent pour obtenir le droit de vote. Et je ne cache pas que Sybille, la sœur féministe, m’a particulièrement plu!

En revanche ne vous dirigez pas vers cette série si vous souhaitez de l’action et du sang. Ici nous sommes plus sur les apparences, les secrets de familles, les héritages, les trahisons et les romances! C’est une série dont j’apprécie particulièrement l’ambiance et dont j’ai hâte de découvrir la suite.

En bref, si vous n’avez toujours pas commencé, il est temps de vous y mettre!

Note: 10/10


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Films parfaits pour HALLOWEEN 🎃🔪
wallpaper-1019588
Amazone 1984 ou le combat contre l’omnipotence d’un distributeur.
wallpaper-1019588
Effroyable porcelaine – Vincent Tassy
wallpaper-1019588
In my mailbox (du 7 au 12 octobre 2019)