Comme des images de Clémentine Beauvais

" Il suffit parfois d'une seconde pour que tout bascule..."
Comme des images de Clémentine BeauvaisAuteur: Clémentine BeauvaisEditions : Sarbacane
Collection : Exorim'Date de sortie : 4 septembre  2019Nombre de pages : 204
Prix chez l'éditeur : 16 euros
Synopsis : Il était une fois… des ados sages comme des images, dans un très prestigieux lycée. L’histoire commence le jour où Léopoldine a cassé avec Timothé pour Aurélien. Ou bien le jour où Tim a envoyé un mail avec des images de Léo à tout le monde. C’est ici, dans ce très prestigieux lycée, que tout va se jouer. Léo a une journée pour assumer ces images.
Mais il faut vite régler cette histoire pour pouvoir penser à autre chose, aux maths et à la physique, à la première S.
Parce qu’on ne plaisante pas avec ces choses-là, par ici.
Comme des images de Clémentine BeauvaisComme des images de Clémentine BeauvaisUn grand merci aux éditions Sarbacane pour m’avoir envoyé ce titre. Il est sorti début septembre, mais si je ne me trompe pas il s’agit d’une réédition, car il a déjà été publié début 2014. J’ai tellement entendu parler de l’autrice Clémentine Beauvais que je ne pouvais pas passer à côté de ce titre. Elle est partout, sur tous les blogs, et j’étais impatiente de pouvoir enfin découvrir un de ses ouvrages.
Le résumé en quatrième de couverture est très vague, il ne dévoile que très peu de choses sur l’histoire mais il arrive tout de même à nous rendre extrêmement curieux et à avoir envie de savoir quelle est la chose que les élèves et profs ont reçue par mail et qui est aussi grave. Car oui, comme le résumé, je ne vais pas vous en dire plus, vous avez juste besoin de savoir qu’on se situe dans un grand et prestigieux lycée à Paris, et qu’un jour, une vidéo est envoyée.
Je trouve qu’un résumé plus long n’aurait pas réussi à faire mieux. En le lisant, je me suis jetée sur le roman et je voulais à tout prix tout savoir, tout connaître, le pourquoi du comment. L’autrice est très forte car son intrigue est maîtrisée d’une main de maître. Elle n’est pas linéaire, il y a des retours en arrière, des retours dans le présent, elle nous distille des indices, nous fait apercevoir des morceaux de révélations, et on ne peut s’empêcher de tourner les pages pour avoir le fin mot de l’histoire. Dès le début, une bombe est lâchée, le ton est donné, ce n’est qu’à la fin que tout nous est réellement dévoilé. Tout au long de la lecture, on suppose, on cherche des indices, et la dure réalité nous apparaît. Cette histoire m’a surprise, je ne m’attendais pas à ça. Je ne m’attendais pas à autant de justesse, de réalité, de dureté, de vérité. Clémentine Beauvais, en moins de 200 pages, arrive à créer une intrigue forte, puissante, avec des sujets percutants, actuels et des personnages attachants et terriblement réalistes.
Car oui, Léopoldine, Timothée, Iseult, chacun peut être quelqu’un que l’on connaît, qu’on a pu rencontrer au lycée. Ce qui arrive à Léo, ça peut arriver à n’importe qui malheureusement, c’est une tragédie parfois très dure à surmonter. L’autrice traite de beaucoup de sujets, comme la compétition qui peut régner au lycée à Paris ou ailleurs entre les élèves. La pression scolaire, l’homosexualité, l’amitié, le mal-être, les réseaux sociaux, tant de sujets actuels, dont on parle en littérature, mais pour moi c’est du jamais vu avec Clémentine Beauvais. J’hésite vraiment à faire de cette lecture un coup de cœur.
Pour conclure, j’ai terminé cette lecture extrêmement vite, et j’en ai le cœur qui bat et le cerveau plein. Ce roman est court, intense, mais très bien développé, il va droit au but sans pour autant être bâclé. Je peux enfin dire que j’ai lu un roman de Clémentine Beauvais et j’en suis très fière. Ma prochaine lecture sera Les petites reines.Comme des images de Clémentine BeauvaisUn roman qui m’a retournée, percutée, surprise par sa justesse, sa dureté, sa beauté. 

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Undiscovered Country #1
wallpaper-1019588
Throwback Thursday livresque #17 : Romantique
wallpaper-1019588
Tiens bon • Nina Lacour
wallpaper-1019588
Throwback Thursday Livresque n°29 – Les Classiques de Priscilla – La Confession d’un enfant du siècle de Musset