"Devoir de vérité", un titre déjà souvent utilisé

Il y a des auteurs qui doivent s'étrangler en découvrant le titre qu'a choisi Tariq Ramadan pour son nouveau livre, "Devoir de vérité" (Presses du Châtelet). Un livre dont la sortie en ce mercredi 11 septembre a été finalement autorisée par la justice française, malgré la plainte d'une femme qui voulait l'empêcher. Rappelons que les Presses du Châtelet, éditeur habituel de l'islamologue, font partie du groupe l'Archipel, vendu par son directeur, Jean-Daniel Belfond, en juin dernier, à Editis, le deuxième groupe d'édition français (50 maisons) ayant rejoint Vivendi le 31 janvier 2019.
Alors ces autres auteurs?
Le plus célèbre mais il avait ajouté un "s" au titre est sans conteste François Hollande qui publia "Devoirs de vérité" en 2006 (Stock).
Citons encore, pour l'intitulé exact de Tariq Ramadan, les livres de Hamada Madi Bolero, "Devoir de vérité. Au service des Comores" (Cœlacanthe, 2012), du Général Pierre-Marie Gallois, dont le "Devoir de vérité" (Cerf, 2003) se voulait un "état des lieux objectif et rigoureux de la situation de la France" d'alors.

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
{Musique} Playlist #45 : Trois musiques à écouter cette semaine (vol.31) – @Bookscritics
wallpaper-1019588
Commode, le mot "crise des réfugiés" occulte le phénomène contemporain des migrations
wallpaper-1019588
Time bomb de Joelle Charbonneau
wallpaper-1019588
Toxic Girls de Kit Frick