Un point et une virgule ont un fils

On trouve de tout sur les réseaux sociaux y compris des réflexions qui posent question. Récemment, une personne que je suis, clamait haut et fort haïr le point-virgule. Haïr le point-virgule ! Oui, vous avez bien lu. La haine est un sentiment très couru sur Twitter, terreau où elle envahit tout l’espace, on hait ceci, on hait cela, tout y est haïssable. Mais haïr le point-virgule, j’avoue que les bras m’en sont tombés. Je ne savais même pas qu’on pouvait ressentir un sentiment quelconque pour un signe de ponctuation !

Personnellement, j’utilise la ponctuation de manière instinctive. Le point, pour faire une pause. La virgule, pour le rythme de la phrase et faciliter la respiration du lecteur. Le point-virgule, comme son nom l’indique et comme le précise le Grand Robert, « marque une pause intermédiaire entre la virgule et le point », définition proche du truisme. Je préfère cette explication glanée sur Internet :

« Le point-virgule marque une pause de moyenne durée. Le point-virgule se place, en principe, entre des propositions indépendantes mais reliées par une même action et faisant partie d'une même idée (parfois contradictoire). (Exemple : Il est beau, gracieux, sublime ; il ne sera jamais touchant.)


wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Télécharger à laver le linge APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Miss Charity, tome 1 : L'enfance de l'art de Loïc Clément et Anne Montel
wallpaper-1019588
Eve of Man de Giovanna et Tom Fletcher
wallpaper-1019588
Fonteclose – Le trésor de Charette de Vanessa Pontet