L’assassin royal #1 – L’apprenti assassin • Robin Hobb

L’assassin royal #1 – L’apprenti assassin • Robin Hobb

L’assassin royal #1 – L’apprenti assassin • Robin Hobb

C’est parti ! J’ai osé ouvrir le premier tome de Robin Hobb. Une auteur prolifique et bien connu de tous les amateurs de fantasy. La réédition chez J’ai lu avait attiré mon regard et les avis positifs de nombre de lecteurs m’ont convaincu. Me voilà donc parti pour un long voyage au côté de Fitz ! 

╰☆ Résumé ☆╮

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’ enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…

✿ Mon avis ✿

Si vous aimez la fantasy, j’imagine que le nom de Robin Hobb ne vous est pas étranger. Lorsqu’on va en librairie, les romans à son nom prennent généralement une étagère entière, si pas plus. Cette auteure prolifique a publié de nombreux tomes et sa saga l’assassin royal est reconnue par tous les amateurs du genre. Moi qui adore découvrir de nouvelles plumes et partir à l’aventure, je peux vous dire que je me suis régalée avec ce premier tome. L’assassin royal #1 lance le début d’une épopée magique où rebondissements, trahissons, secrets et chevalerie sont au rendez-vous.

Découvrir cet univers fut une expérience de lecture sensationnelle. Car je sais très bien que je suis partie pour longtemps et que Robin Hobb n’a pas fini de me faire voyager. J’adore lire des one-shot mais entrer dans une saga et se dire que l’aventure est loin d’être terminée est également quelque chose de particulier pour un lecteur. Je ne dirais pas que c’est comme lire le tome 1 d’Harry Potter pour la première fois mais c’est certainement un moment fort dans ma vie de lectrice que de débuter une série de livres aussi renommée que celle-là. J’ai l’impression de soudain appartenir à un club particulier, celui des lecteurs qui connaissent le jeune Fitz et le monde impressionnant de la famille des Loinvoyant.

Dans cette histoire, nous suivons les pas d’un jeune garçon, bâtard du Prince Chevalerie qui voit son avenir se modifier complètement lorsque le roi Subtil décide qu’il doit recevoir une éducation princière et surtout, mortellement dangereuse. En effet, le roi préfère avoir cette carte dans sa main plutôt que d’avoir Fitz, arme qui peut s’avérer mortelle, revenir lui mordre les doigts quand il s’y attendra le moins. L’enfance et l’adolescence de Fitz sont loin d’être une partie de plaisir. Certes, il est mieux loti en tant que fils bâtard « reconnu » que s’il avait simplement été laissé à l’abandon, mais il faut reconnaitre qu’il va devoir passer par des épreuves dangereuses et douloureuses pour poursuivre son apprentissage, comme le souhaite le roi.

Ce premier tome est un tome d’introduction à l’univers qu’a créé Robin Hobb. On entre doucement mais sûrement dans ce monde où les monarques sont dotés de noms qui reflètent un trait de caractère qui devrait être le leur, où les pirates sont redoutés et où l’Art, pouvoir complexe que seul quelques élus maîtrisent, permet de communiquer télépathiquement, quelle que soit la distance qui sépare deux personnes… Un récit bourré d’action, de rebondissements et de mystères… un récit plein de promesses pour la suite que je lirai certainement. J’ai quelques bonnes heures de lecture devant moi si je veux parvenir à lire les 13 tomes de cette première saga + les 9 tomes des Aventuriers de la mer… Bref, vous l’avez compris, ce n’est pas demain la veille que j’arriverai au bout des aventures de Robin Hobb et de son héros si prometteur, Fitz du royaume des Six-Duchés. Et c’est tant mieux 🙂

Qui d’entre vous fait partie du club ? Avez-vous Robin Hobb ?

Jusqu’à quel tome ? Quel est votre favori ? 

CHRONIQUE #511 – Juillet 2019 


wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
C'est Culturellement Dingue : Parodie de la pub Comme J'aime - Comme J'Lis
wallpaper-1019588
C'est lundi 23 septembre 2019, que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
C’est lundi, que lisez-vous ? #130
wallpaper-1019588
Gamaran – Le Tournoi Ultime T01 de Yosuke Nakamaru