Les femmes et la Révolution 1770-1830,

Il existe des tas de livres, roman ou essai, sur la Révolution française et presque tous les sujets ont étaient traités, dont beaucoup sur la famille royale. Mais il y en a un qu’il restait encore à écrire. La femme. Comment ont-elles vécue cette révolution ? Ce sont-elles battues-elles aussi ? Ont-elles crus en une liberté citoyenne universelle ? C’est ce que propose Christine Le Bozec, docteure en Histoire et spécialiste de la révolution française avec son second essai édité chez Passé / Composés.

Les femmes et la révolution 1770-1830

Où comment le patriarcat nous a bien ***** 

Uranie féminisme.jpg

Profitant de la dernière Masse Critique Babelio non-fiction, je me suis tourné vers cet essai peu connu, mais ô combien intéressant ! Christine Le Bozec propose de revenir sur les dernières années de l’Ancien Régime jusqu’au Consulat afin d’analyser la position de la Femme dans ces années charnières. Le moins, qu’on puisse dire, c’est que ce fut intense.

L’autrice le dit dès le départ, l’idée d’une femme libre durant le siècle des Lumières est une vision idéalisée d’une minorité de femmes. Faire salon était plutôt rare, bien que certaines furent de vraies mécènes. L’essai nous présente une femme du XVIIIe qui se bat pour acquérir un minimum de reconnaissance et l’ouverture aux Académies appuyé par de nombreux extraits. Extraits qui montre une certaine réalité de l’époque, misogyne, voir franchement anti-féminine. Le propos de l’époque est souvent violent et j’ai eu beaucoup de mal à ne pas cracher mon venin envers ces types.

IMG_20190714_185027_795.jpg

Le combat féministe à commencer tôt et les dernières années de l’Ancien Régime furent vraiment le moment de l’ouverture. Et puis arrive la Révolution avec son lot d’extrémiste qui se dit que bon, ces petites nanas en jupon sont bien mignonnes et sont bien utiles (quand même hein), mais elles devraient peut-être revenir à leur place. On découvre qu’ainsi, quelques hommes ont essayé de faire comprendre à leur congénères que, oui, elles avaient un cerveau et l’utilisé même plutôt bien. Mince alors !

Je ne vais pas en dire plus, mais j’ai eu un vrai enthousiasme à lire Les femmes et la révolution. C’est vraiment une lecture abordable qui offre une vision large de l’époque. On comprend que certaines choses dans la vie sociale, culturel et politique étaient possibles et nous furent retirées manu militari au lendemain de la Terreur. J’espère d’ailleurs que l’autrice écrira le même essai sur le XIXe tant les deux siècles sont imbriqués.

Essayez juste de rester calme en le lisant. Pas comme moi…


couv43158533

Les femmes et la Révolution : 1770-1830 écrit par Christine Le Bozec 

Edition Passé / Composé

224 pages


Publicités

wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
C'est Culturellement Dingue : Parodie de la pub Comme J'aime - Comme J'Lis
wallpaper-1019588
C'est lundi 23 septembre 2019, que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
C’est lundi, que lisez-vous ? #130
wallpaper-1019588
Gamaran – Le Tournoi Ultime T01 de Yosuke Nakamaru