Les Héros, Joe Abercrombie ou la bonne bataille bien bourrin

Les Héros

Capture.JPG

On ne peut pas gagner une guerre sans se salir les mains.

Principalement connu pour la saga de La Mer éclatée, Joe Abercrombie est un auteur britannique prolifique en passe de devenir un classique. Avec les héros, édité chez Bragelonne puis Milady pour sa version poche, qu’il place dans le même univers que Servir Froid, l’auteur montre une fantasy sombre et violente. C’est le moment de faire reluire votre armure et d’aiguiser votre épée.

Quand les beaux jours arrivent, j’aime commencer de gros livres. Parfois de nouvelles sagas, mais souvent des one-shot d’auteurs qui me font envie depuis longtemps. J.Abercrombie était un des auteurs de dark fantasy que j’avais envie de découvrir. Un ami m’en disait souvent du bien et j’attendais l’occasion. Un prêt de bibliothèque plus tard et le canapé de mon homme, j’étais fin prête pour plonger dans Les héros.

Uranie blog littéraire sfff

Sortez les épées et les haches 

Les Héros, c’est l’histoire d’une bataille sanglante étalée sur trois jours où se rencontre l’Union et le Nord avec à la tête Dow Le Sombre. Un type violent qui aurait selon la légende tué pléthore de gens pour le pouvoir et un peu pour le plaisir. Ce dernier ayant des vues sur le trône du Pays, l’Union est obligé de répliquer et de protéger son propre roi. Bien que l’intrigue soit relativement classique comme souvent dans les romans de fantasy, Abercrombie en profite pour développer toute une culture de la guerre avec des personnages ambivalents de chaque côté. Le soldat devient courageux, le général un pleutre et ce sera le sang et la mort qui révélera chaque personnage.

Le roman pourrait faire peur derrière ses huit cent quarante pages, mais l’auteur a un sens incroyable de l’écriture et arrive à rendre passionnant des types qui se foutent sur la figure. L’ambiance est sombre, la boue et le sang sont présent et les batailles souvent cinématographiques ne sont pas là pour faire joli. C’est la guerre !

J’ai appris à la fin de ma lecture que Les Héros était un tome 2 de cycle et que majoritairement l’auteur aimé développer ses histoires dans un même univers. Heureusement, le roman peut être lu indépendamment et c’est chouette. Libre à toi de lire les autres romans ou non, car Les Héros offre une vraie fin. Personnellement, je vais sûrement poursuivre ma découverte de l’oeuvre de l’auteur, car j’en veux encore plus !  J’ai trouvé avec Les héros ce que je voulais. Des personnages non-manichéens, une bonne grosse bataille et même un peu de récit initiatique a rendu ma lecture prenante. Bon, par contre, il ne faut pas avoir froid aux yeux et être sensible. Les crânes fendus, la mort, une jambe en moins, tout ça tout ça, c’est plutôt monnaie courante.

giphy


Uranie blog littéraire

Tome 2 Terres de Sang : Les Héros, Joe Abercrombie

Parution 17 février 2017

Edition Bragelonne | Milady 

840 pages

Signature uranie blog


Publicités

wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tout quitter, Anaïs Vanet
wallpaper-1019588
Rencontre avec Bouzard, auteur de La Grande Aventure (Editions Rouquemoute)
wallpaper-1019588
"Toi le fils de l'écume du lion, Toi surgi de la nuit au galop des chevaux, Rends-nous, oh ! rends-nous l'honneur de nos ancêtres" (Léopold Sédar Senghor).
wallpaper-1019588
L’Accordéon, marchand de rêve