Aspirine T02 : Un vrai bain de Sang de Joann Sfar

Aspirine T02 : Un vrai bain de Sang de Joann Sfar

Chronique du Tome 1 par Littlepadfoot

Quelques mois ont passé depuis la première aventure d'Aspirine et de ses complices. Ils connaissent mieux leurs pouvoirs, ils apprennent à maîtriser leur rage. Aspirine se défoule notamment dans son journal intime. Elle et Yidgor y vivent des aventures lugubres et dangereuses, l'une d'elles consiste à racheter des morts fraîchement pendus pour les réanimer et leur confier une mission des plus complexes... voler une larve de Dieu qui organise des séances de jouvence nauséabondes pour ses adorateurs. Alors que tous les candidats échouent, Dick, un gosse des rues, sorte de gavroche désespéré et couturé y parvient. Mais il ne se satisfera pas de son rôle de sous-fifre et fera tout pour récupérer son âme détenue par Yidgor. Ajoutez à ça un occultiste qui se la joue Belle au bois dormant et une momie ivre... Aspirine et ses amis ne veulent pas qu'on les traite de super-héros, ils considèrent qu'ils sont des méchants face à des personnes encore plus méchantes ! Comment tout cela ne finirait-il pas dans un bain de sang ?

J'adore le style irrévérencieux de cette BD et puis les textes sont si drôles et savoureux. Indéniablement, on ne présente plus Joann Sfar et on comprend le succès de ses œuvres !

Aspirine et Josacine sont des héroïnes badass au tempérament désinvolte, moderne et terriblement attachant ! J'ai aimé la manière dont cette nouvelle aventure est présentée, sous forme de journal intime écrit par une Aspirine inspirée dans son bain de sang. Yidgor, leur comparse et ami qui se transforme en une espèce de Chtulhu vert est un peu en retrait, je trouve, par rapport aux deux belles au charme charismatique. Elles percent les cases de leur présence. Tout comme Dick, le gosse des rues réanimé qui ne demande qu'à récupérer son âme.

À coup de jeux de mots et de références immanquables, on lit cette bande dessinée d'une traite. Il y a du texte, des dialogues longs et si j'avais un peu peur au début, c'est dingue comme le style de Joann Sfar envoûte ! Tout comme ses dessins, qui à première vue sont un peu particuliers, il faut l'avouer. Pourtant ça colle parfaitement à l'atmosphère aussi mystérieuse qu'horrifique.

Ce deuxième album est une réussite tant sur le plan narratif que sur le reste. Une sorte de voyage cauchemardesque dans un monde régi par des monstres aussi attachants qu'ils sont repoussants. Les aventures d'Aspirine et de ses comparses fascinent et intriguent !

Des monstres au charme envoûtant !

Aspirine T02 : Un vrai bain de Sang de Joann SfarOn aime : Les textes savoureux - Le style inimitable de Joann Sfar - La trame


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Chronique : Vaste comme la nuit - Elena Piacentini (Fleuve)
wallpaper-1019588
Quelle n'est pas joie
wallpaper-1019588
« L’Ombre du Renard » de Nicolas Feuz
wallpaper-1019588
I have a Dream, 52 icônes noires qui ont marqué l’histoire [album jeunesse]