Nouvelles voies

Nouvelles voies
SERVICE PRESSE
Nouvelles voies
Titre : Nouvelles voies
     Auteur : Laurence Martin
     Sorti le 17 juin 2019
     Lu en juin
     Auto-édition
     Genre : nouvelle / contemporain
4eme de couverture :
Pour quelles raisons partiriez-vous ?Quelle autre vie ? Quelles nouvelles voies ? Vous décideriez-vous dans l’heure ou prendriez-vous votre temps ? Voici le récit de départs irréfléchis ou orchestrés, volontaires, subis ou rêvés… définitifs, libérateurs. Au travers de ces dix nouvelles, l’auteure vous invite à suivre des personnages en quête d’un autre destin.Je remercie Laurence Martin pour cette très belle lecture, après mon coup de cœur pour L’eau de Rose, je me suis lancée avec plaisir dans ce recueil. 
Nouvelles voies
     Les recueils, on les aime, on les déteste, on les appréhende et on les savoure. Au fil du temps et sans doute forte de mes expériences littéraires, j’apprécie de plus en plus les recueils de nouvelles que j’associe à de très légères sucreries qui me permettent de respirer un peu entre deux romans. Nouvelles voies c’est une boîte à bonbons, chaque fois que l’on déballe une sucrerie, on découvre un parfum différent, une saveur inédite qui explose en bouche et libère toute son intensité. Qui dit nouvelle peut aussi dire goût de trop peu et frustration, mais ce n'est absolument pas le cas ici : on lit chaque récit avec curiosité et émotions.
     Laurence Martin, à travers dix nouvelles, traite des thèmes sensibles et universels, des thèmes qui touchent, qui émeuvent autant qu'ils interpellent. De l'adoption à la prostitution en passant par la maladie et le deuil, chaque situation est mise en lumière et nous invite à réfléchir sur cette notion de nouvelle voie. Nouveau départ ? Nouvelle vie ? Kaléidoscope de situations toutes plus surprenantes et émouvantes les unes que les autres. J'ai vécu et ressenti chacune d'entre elles, comme si, à leur manière, elles parvenaient à trouver un écho en moi. 
     Il suffit parfois de ce que l'on appelle communément un déclic pour que tout change, pour voir la vie autrement et surtout, pour l'apprécier. On vit bien souvent pour les autres, s'oubliant soi-même... On ne s'autorise pas le bonheur, on se refuse l'amour... Nous vivons entourés de clichés, de préjugés et d'illusions, nous sommes bercés dans un monde qui ne nous ressemble pas mais que nous voulons à notre image. Oser. Tout réside parfois dans ce mot. Contact. Car cela peut tout changer. Amour. Il est bien connu que c'est le remède à de nombreux mots.
Nouvelles voies
Voici un mini retour sur chaque nouvelle : 
Nouvelles voiesMa chance : C’est une nouvelle sensible, tendre et douce qui ouvre le bal. L’auteure a choisi d’aborder une certaine réalité, celle de l’orphelinat, de l’adoption, du renouveau et surtout de la découverte. Une histoire sur la vie, le désir de vivre. Elle délivre un beau message d’espérance et d’amour, c’est un envol qui se dessine tout en déployant ses ailes au fil des pages. 
Nouvelles voiesL’amour-propre : Une nouvelle touchante émouvante qui m’a mise la larme à l’oeil tant elle est belle est sincère. Au fil du recueil, et plus encore avec ce récit, le sens de « nouvelle voie » se dessine et se déploie avec plus d’ardeur, irradiant les textes de son aura positive et bienveillante. Avec « L’amour propre », il est question de prostitution mais plus encore, d’amour et de désamour, de changement et de délivrance. Cette nouvelle est tendre sans être mièvre, ne délivrant aucun jugement mais plutôt un message d’espoir, c’est une main qui se tend. 
Nouvelles voiesOscar : Une fois de plus, j’ai eu les larmes aux yeux, émue par cet amour qui se dégage des pages, par ces relations que l’on observe en silence. On s’attache, on doute et on ne s’imagine pas tout ce que l’on garde pour nous, tout ce à quoi nous sommes attachés. L’amour maternel ne manque pas de ressources et peut aussi bien surprendre qu’attendrir. Au fil de la nouvelle, le prénom Oscar sonne comme une transmission, comme le symbole du renouveau et de la tendresse. 
Nouvelles voiesSix-mois : Cette nouvelle aborde un sujet douloureux avec beaucoup de tendresse et d’amour, c’est tout en sensibilité, tout en finesse. Six mois, cela peut être long et court en même temps, c’est le temps nécessaire pour se trouver et se retrouver, pour apprendre à se connaître et se battre, pour s’assumer… Six mois c’est la moitié d’une année, le moment de prendre du recul, de réfléchir et de ressentir les choses avec plus d’intensité. C’est une histoire sur la famille, celle que l’on choisit et celle que l’on a. Ce sont les liens qui se renforcent, l’occasion de saisir cette nouvelle vie qui se dessine. 
Nouvelles voiesToi seule sais : Une nouvelle qui aborde avec sensibilité les relations familiales, ces relations dans lesquelles on peut s’enliser ou s’épanouir… Un récit intergénérationnel et passionnant, une volonté d’abaisser les barrières, de briser ce qui sépare. Il suffit parfois d’un déclic pour s’affirmer, d’un moment pour s’accepter, s’envoler… Se libérer des chaînes qui nous emprisonnant et nous empoissonnent. C’est l’histoire d’une transmission, de retrouvailles de différentes natures qui nous émeuvent, nous touchent car d’une tendresse incroyable, d’une beauté sans pareille. Comme une sorte de voyage initiatique, aussi fascinant que rafraîchissant qui permet aux personnages d’apprendre, de se comprendre et surtout, de se retrouver. 
Nouvelles voies
Nouvelles voiesAu-delà : C’est une histoire dans laquelle on se perd pour mieux se retrouver. On brise les barrières, toutes les barrières et on laisse le cœur faire le reste… Le destin nous entraîne au-delà de ce que l’on imagine… au-delà de ce en quoi nous croyons. C’est aussi touchant que sincère. 
Nouvelles voiesLes colonies : Je trouve cette nouvelle très courte et mignonne, elle aborde avec douceur le thème de l’enfance et par la même occasion le besoin de se créer une identité. À travers un récit intergénérationnel, on prend conscience que de certains quiproquos peuvent naître des situations incroyables, que les aventures et expériences nous forgent, nous rendent plus forts et nous donnent des armes nous affronter le monde qui nous entoure. , l’enfance, le besoin de se forger une identité, quiproquo et génération, découverte et aventure 
Nouvelles voiesIl faut que je te laisse : La femme, c’est bien souvent cette fleur que l’on garde en cage et qui ne peut s’épanouir, cette superbe fleur dont on use les pétales et qu’une eau nouvelle peut raviver ; raviver son teint, raviver son éclat… Il faut que je te laisse c’est ce besoin de dire non,de s’affirmer et prendre du temps pour soi ; non pas par égoïsme, mais pour s’épanouir et emprunter la voie que l’on désire, pas celle que l’on nous impose. 
Nouvelles voiesDouble-crème : Double-crème ou le sentiment d’être incompris et incomplet, l’impression que la chance ne nous sourit pas et pourtant… On pourrait être surpris par les personnes que le destin met sur notre route, par ces hasards qui semblent calculés à l’avance. Les mômes, l’amour, ce besoin de rendre l’amour au centuple et plus encore. Cette volonté de ne pas reproduire le modèle, de s’extraire du carcan et aller de l’avant, de tracer sa propre voie. 
Nouvelles voiesLa mort dans l’âme : C’est la nouvelle qu clôture ce recueil, en clin d’oeil à L’eau de Rose, l’auteure ne pouvait mieux choisir. Le style de Laurence Martin est toujours dans cette tonalité douce et tendre, dans ce besoin de se retrouver, de trouver sa place et faire le deuil, accepter et aller de l’avant. Un plaisir de retrouver certains personnages, de renouer avec une histoire que j’avais bien plus qu’appréciée. 
     En définitive, Nouvelles Voies c'est un recueil émouvant et sincère qui dévoile, au fil des pages, sa pleine puissance. A travers chaque nouvelle, on entrevoit la possibilité d'une voie, d'un destin que l'on trace. Le moteur de toutes ces nouvelles réside sans doute dans une volonté de montrer l'espoir, de croire en un avenir meilleur et de se donner une chance. Une chance de vivre. Une chance d'aimer... C'est un recueil tout en sensibilité et en finesse, dix récits très tendres qui nous touchent et nous interpelle. Une, ou plutôt dix très belles lectures. 
► 3 raisons de lire Nouvelles Voies :
- Dix nouvelles tendres et touchantes
- Des thématiques universelles
- Une plume dotée d'une grande sensibilité
Nouvelles voies

wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Télécharger Gratuit Hunt Props - Mobile TPS Shooter APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Book Haul de Juin
wallpaper-1019588
Télécharger Gratuit Pacific Fleet Lite APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Six Pieds Sous Terre, tome 2 : Gaïa - Megära Nolhan