Le vent des steppes de Penny Watson-Webb

Le vent des steppes de Penny Watson-Webb
Résumé :450 - Gaule romaine. Alors qu'Attila et ses hordes envahissent la Gaule, un seul homme se dresse devant l'envahisseur afin de protéger un empire en déclin : Aétius. Le général romain détient une carte maîtresse dans sa main, une femme venue d'Éthiopie, Makéna, héritière de la reine de Saba, qui, par son courage et sa volonté, saura faire fléchir Laudaric, prince des Vandales à qui elle a été promise. Ennemis devenus époux, ils devront déjouer les complots et les trahisons avant de chercher ensemble une réponse : où se trouve l'avenir du monde ? Dans ce qui reste de l'Empire romain et les espoirs de l'Église ou dans les yeux du Fléau de Dieu ? Dans ce contexte politique et guerrier, les hommes et les femmes des deux clans se battent bien plus que pour un territoire : ils se battent pour la civilisation.
Moi j'en dis :Penny Watson-Webb est incroyable ! Il n’y a qu’elle pour m’entraîner dans une histoire violente, sanglante, fougueuse... sur les invasions barbares et en redemander !
Comme à son habitude, l’auteur tricote la grande Histoire pour nous raconter les événements ayant entraîné la chute de l’empire des Huns, vus à travers les yeux des principaux protagonistes : Attila et sa garde rapprochée, Aetius, Léon Ie le grand, Théodoric Ie entre autres.
On plonge la tête la première dans cette histoire sombre et brutale et paradoxalement entraînante et solaire. Il est question ici de conquête guerrière et pour cela tous les coups sont permis ! Ça tombe bien, nous suivons dans ce roman de fins stratèges qui n’ont pas peur de manipuler, comploter et trahir tant que cela sert leur cause. La grande question étant : quelle cause ?
La lutte engagée entre les empires sera troublée par la très courageuse et combative Makéna, héritière de la reine de Saba, venue dans les rangs du Fléau de Dieu pour l’ébranler... mais c’est sans compter Laudaric, le prince des Vandales, bras droit d’Attila, qui va contrecarrer ses plans.
Je n’en dis pas plus !
L’auteur est définitivement une plume qui compte dans le paysage de la romance historique en France. Écriture, histoire, intrigue, personne : elle maîtrise tout !
Son écriture à un véritable pouvoir d’évocation, elle nous entraîne dans ses histoires grâce à la précision de ses contextualisations. Le charisme et la profondeur qu’elle donne à ses personnages nous font irrémédiablement succomber à leur charme. Résultat ? Leurs joies et leurs peines sont les nôtres. Bon sang, cette auteur n’hésite pas à couper des têtes et à tourmenter ses héros avec des épreuves dramatiques et tragiques. La lecture est sportive, le lecteur est impliqué notamment par les choix, bons ou mauvais, des personnages. Entre impatience et appréhension, on se tient prêt à tourner la prochaine page, lire la prochaine ligne. Chaque chapitre est une épreuve et on en redemande avidement.
Verdict : Ne commencez pas ce livre si vous n’avez pas le temps de le lire d’une traite ! Conspirations, manipulations et batailles. Du sang, du sang, du sang, encore du sang et des larmes. Le tout saupoudré de stratégie et de calcul. J’ai adoré !
Les infos : Date de parution : 27/08/2018Editeur : VFB EditionsNb. de page : 256 pagesPrix : 14,99€
Achat sur Place des libraires
N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.Au plaisir.
Le vent des steppes de Penny Watson-Webb

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Prévisions PALs de la semaine #33
wallpaper-1019588
C’est lundi, que lisez-vous ? #84
wallpaper-1019588
C'est lundi, que lisez-vous ? #142
wallpaper-1019588
Le récap’ de la semaine #7