Davy Mourier VS – Tome 3 – La mort

Chronique « Davy Mourier VS la mort »

Scénario et dessin de DAVY MOURIER

Public conseillé : Ado / Adultes (publics avertis)

Style : Genre Humour / Biographie
Paru le 05 mai 2019 aux éditions Delcourt , collection Soleil
192 pages noir et blanc
Prix 9,95 euros

Share

ça commence comme ça…

Bien que leur histoire d’amour eût été aussi brève que compliquée, Davy et S. continuent de se donner des nouvelles de temps à autre via un célèbre réseau social. Pourtant, du jour au lendemain les messages de l’auteur restent sans réponse. Cherchant à comprendre ce silence soudain, il décide alors d’aller faire un tour sur mon mur et découvre alors l’impensable…

Ce que j’en pense

Si pour moi ce troisième tome de la série « Davy Mourier VS » est le meilleur, j’avoue avoir eu du mal à le lire. Je m’explique…

L’auteur nous prend ici à contre-pied en nous offrant un récit, certes, toujours aussi drôle et autobiographique, mais cependant plus didactique qu’à l’accoutumée. Ce n’est pas un problème en soit me direz-vous, mais lorsque, comme moi, on se réveille parfois la nuit le cœur battant avec cette pensée en tête : « un jour je ne serais plus rien ! », le challenge devient beaucoup plus compliqué à relever.

Cependant, j’ai décidé de faire confiance à l’humour de Davy et ma curiosité naturelle a fait le reste. Ce que j’ai découvert alors m’a fasciné autant qu’il m’a terrorisé. L’artiste nous livre en effet, une mine d’informations notamment sur le métier de thanatopracteur (les gens chargés de rendre nos morts aussi beaux que dans nos souvenirs) je vous laisse le loisir de découvrir par vous même pourquoi ce métier en particulier. Ayant un ami thanatopracteur (Alex, si tu nous lis… oui je sais, je fais très bien Michel Drucker !), j’avais déjà un énorme respect pour eux, mais dorénavant je les trouve exceptionnels !

Pourtant, ce qui me permet d’affirmer que « Davy Mourier VS la mort » est le meilleur de la série, c’est que j’ai senti un auteur plus passionné que jamais par son sujet. Il nous donne des chiffres, des anecdotes (souvent très drôles d’ailleurs), un lexique des termes techniques des métiers de la mort, etc.

Toutefois, tout cela est rendu très ludique, et cela pour deux raisons. Premièrement grâce à l’application « Delcourt soleil + » pour Android et IOS qui nous permet de profiter de contenus en réalité augmentée. La deuxième raison est évidente lorsque l’on connaît Davy Mourier, c’est un humour omniprésent et qui s’étend du pet des morts à des parodies d’”il était une fois la vie” ou de “C’est pas sorcier”. Enfin, l’idée de dessiner les morts avec la tête de Christopher Walken (le méchant de “Wayne’s World 2… Comment ça, c’est loin d’être son seul film ?!?) permet de dédramatiser des situations parfois assez glauques (je me serais bien passé du cours de raccommodage de bouche, par exemple).

Que vous aimiez ou pas Davy Mourier, je vous conseille donc vivement de lire “VS la mort”. Un album comme nous avons trop peu l’occasion d’en lire malheureusement. Merci, monsieur Mourier de m’avoir fait prendre, le temps d’une BD, un peu de recul sur ma propre mortalité.


wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi