La malédiction de la mémoire absolue

La malédiction de la mémoire absolue

De mémoire (Eric Corbeyran – Winoc – Editions Grand Angle)

Nick Powell est hypermnésique. Autrement dit, il possède une mémoire totale. Son cerveau enregistre absolument tout ce qu’il voit, lit et entend, y compris les éléments les plus insignifiants. Plus incroyable encore: ses souvenirs ne s’effacent pas. Même des années plus tard, Nick est capable de se souvenir de chaque petit détail. Avoir ce genre de don est évidemment une chance. C’est très pratique pour faire ses courses, par exemple. Nick n’a jamais besoin d’une liste pour se rendre à l’épicerie ou au supermarché: il lui suffit d’entendre ou de lire une recette de cuisine à une seule reprise pour se souvenir de tous les ingrédients nécessaires. C’est pratique aussi au niveau professionnel: Nick est capable de réaliser un inventaire en un temps record et il peut retenir n’importe quel visage à l’entrée d’une boîte de nuit. Mais au-delà de ces aspects positifs, la mémoire totale est surtout une malchance pour Nick. Avec son cerveau qui est sans cesse sollicité, il finit par s’épuiser. D’ailleurs, il vit dans un appartement où tout est blanc, afin d’éviter le moindre stimulus superflu. En dépit de sa mémoire prodigieuse, Nick est quelqu’un de particulièrement instable, qui change tout le temps de boulot parce qu’il se lasse très rapidement de la moindre activité. Pour ne rien arranger, il reste traumatisé par la mort de ses parents dans un accident de voiture quand il était encore enfant. Un accident dont il s’estime responsable, car c’est à cause de lui que le taxi qui devait les mener à l’aéroport est parti en retard. Ce jour-là, Nick avait méthodiquement réparti sur le sol toutes les notes de son père, un scientifique de renom. Après des années de recherches, celui-ci était sur le point de dévoiler un projet susceptible de bouleverser l’humanité entière. Ses précieuses notes ont brûlé dans l’accident, mais Nick se souvient forcément de leur contenu. Quand des personnes mal intentionnées se rendent compte qu’un trésor est enfoui dans son cerveau, c’est le début des ennuis pour l’homme à la mémoire totale!

La malédiction de la mémoire absolue

« De mémoire » est une histoire haletante, taillée sur mesure pour les amateurs de thrillers et de récits psychologiques. Il s’agit d’un scénario bien ficelé dans lequel les différents éléments du puzzle trouvent progressivement leur place grâce à l’utilisation habile de flash-backs. On est clairement dans le registre de la BD efficace et divertissante. Il faut dire que le scénariste de cet album n’est autre que Corbeyran, un auteur particulièrement expérimenté dont la bibliographie compte déjà plus de 200 bandes dessinées. C’est notamment à lui qu’on doit des séries à succès comme « Le Chant des Stryges » ou « Château Bordeaux ». Avec « De mémoire », il ne signe pas forcément un grand cru classé dont on se souviendra encore dans dix ou vingt ans, mais on peut dire qu’il s’agit d’une bonne bouteille d’un vin sans prétention, qui se laisse boire avec plaisir. Cette réussite est à mettre aussi au crédit de Winoc, dont les dessins simples mais percutants font largement leur part du travail, notamment dans la scène très spectaculaire de l’accident de voiture de Nick et de ses parents. En optant pour le format du « one-shot », Corbeyran et Winoc permettent à leurs lecteurs de ne pas devoir patienter pendant des années pour connaître la fin de l’histoire. Dans le même temps, on se dit que Nick l’hypermnésique pourrait clairement être un bon personnage principal pour une série. Affaire à suivre?

La malédiction de la mémoire absolue


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tout quitter, Anaïs Vanet
wallpaper-1019588
Rencontre avec Bouzard, auteur de La Grande Aventure (Editions Rouquemoute)
wallpaper-1019588
"Toi le fils de l'écume du lion, Toi surgi de la nuit au galop des chevaux, Rends-nous, oh ! rends-nous l'honneur de nos ancêtres" (Léopold Sédar Senghor).
wallpaper-1019588
L’Accordéon, marchand de rêve