Midnight Blue - L.J. Shen

Midnight Blue - L.J. Shen

Midnight Blue - L.J. Shen

Lorsqu'on propose à Indigo d'accompagner Alex Winslow, le rocker britannique, lors de sa série de concerts à travers le monde, elle n'hésite pas très longtemps, elle a trop besoin d'argent. Sa mission est à la fois simple et compliquée : elle devra le suivre de très près et le surveiller. Alex est beau comme un dieu et mondialement connu. Mais pas simplement pour son talent. Il a une très mauvaise réputation d'amateur de substances illégales et il s'est retrouvé au cœur de trop de scandales médiatiques.

Après l'échec commercial de son dernier album, il n'a guère le choix : il doit réussir sa tournée, afficher un comportement exemplaire et composer très vite de nouvelles chansons. Indigo Alex pendant trois mois, d'hôtels en salles de concert. Il déteste cette idée et est résolu à la faire fuir au plus vite pour qu'elle ne soit plus en travers de son chemin. Mais Indigo est tout aussi déterminée. Au fil des jours, elle pourrait bien jouer un autre rôle dans la vie d' Alex et trouver le chemin de son cœur.

Midnight Blue - L.J. Shen

J'avais vraiment hâte de découvrir Midnight Blue . Il faut dire que les romans qui abordent la musique, les chanteurs ou groupe de musique me plaisent particulièrement. Le dernier en date a d'ailleurs été un coup de coeur (cf : Passion en backstage, tome 1) mais également un très bon moment avec When it's real chez Hugo. Alors forcément, j'avais déjà hâte de me plonger dans cette ambiance assez folle des tournées.

Je n'avais encore jamais lu de roman de L. J. Shen , c'est donc une première pour moi. Le démarrage de ma lecture de Midnight Blue partait sur de très bonnes bases. On fait la connaissance de Indigo , une jeune femme prête à tout pour sa famille. Quitte à partir en tournée avec un groupe connu et jouer la baby-sitter du célèbre Alex . Frasques en tout genre, dérapage, alcool, drogue, sa réputation en dit long, pourtant, partir trois mois avec lui c'est assurer à sa famille une meilleure vie, alors Indigo n'hésite pas vraiment. Sur la route, Indie pourrait bien découvrir l'autre facette du jeune homme mais pourrait bien s'y brûler les ailes.

Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'étais vraiment enthousiaste. Je me suis rapidement laissée embarquée par l'histoire. Indigo est une héroine forte et vraiment courageuse. Elle tente de s'affirmer face à un Alex des plus agaçants, irritants et surtout assez horrible. Pourtant, on sent bien que derrière cette carapace, Alex est bien plus que ce qu'il laisse paraître. Une certaine fragilité, des peurs, des doutes resurgissent au fil des pages. Les cent premières pages étaient donc assez sympa et je sentais bien l'histoire entre nos deux héros. Pourtant, au fil des chapitres, mon enthousiasme est retombé comme un soufflé.

Tout d'abord, j'ai détesté à la seconde où je l'ai rencontré, Lucas. Pourquoi ? Eh bien parce qu'il joue les gars super cool, irréprochable face à un Alex qui se montre tel qu'il est et honnêtement, je ne supporte pas ça. Ca sentait le faux à plein nez. Alors forcément, cette rivalité qui dure pendant plusieurs chapitres auprès d' Indigo m'a clairement tapé sur les nerfs. Des allures de triangle amoureux bien foireux, très peu pour moi.

J'apprécie les personnages torturés. Vraiment. Ceux qu'ils faut sauver, envers et contre tout. Alex s'inscrit aisément dans ce genre de héros. Il est méchant, égoïste, à la limite du tyrannique. Etre dans sa tête c'est découvrir qu'au début il est vraiment complètement dérangé. Il sait qu'il fait du mal mais il continue. Il y a vraiment un côté malsain à cette relation. C'est d'ailleurs ce qui m'a un peu dérangé. Pourtant, ce comportement s'explique en partit parce qu'il est un ancien drogué et que le chemin vers le sevrage total est long et semé d'embûches. Pourtant, plus les pages avançaient et moins j'avais d'empathie pour lui.

La relation Indigo Alex ne manque pas de piquant. La tension est à son comble tout du long. On apprécie de les suivre tous les deux et voir les changements qui se produisent au fil des chapitres. Pourtant, il m'a manqué le truc crucial à une romance pour me plaire véritablement. Ajouté à cela une absence d'émotions réelles a fait que je n'ai pas été captivé par ma lecture de Midnight Blue . Vers le milieu de ma lecture j'ai même trouvé qu'il y avait quelques longueurs. Midnight Blue ne manque cependant pas d'additivité. Le début, et la fin sont vraiment sympa et donnent envie aux lecteurs d'en savoir plus et de poursuivre encore et encore. Pourtant, j'ai comme qui dirait été perdue en milieu de route.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé le début et bien aimé la fin proposée par l'auteure, L. J. Shen . Mais le tout manquait vraiment d'émotions et de profondeur pour moi.

Midnight Blue - L.J. Shen


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Entre les lignes de Michelle Adams
wallpaper-1019588
Challenge 1% de la rentrée littéraire 2019
wallpaper-1019588
Boy Diola - Yancoubé Diémé
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?