Sorties littéraires #20

Comme chaque samedi, retrouvez toutes les sorties littéraires de la semaine qui ont attiré mon attention 😉

Et vous? Pour quelles nouveautés craquez-vous?

Sorties littéraires #20

Dernier arrêt avant l’automne – René Frégni

Sortie : le 16 mai 2019 (Gallimard)

Résumé : Le narrateur, écrivain, a trouvé un travail idéal dans un village de Provence : gardien d’un monastère inhabité, niché dans les collines. Il s’y installe avec pour seule compagnie un petit chat nommé Solex. Un soir, en débroussaillant l’ancien cimetière des moines, il déterre une jambe humaine fraîchement inhumée. Mais quand il revient avec les gendarmes, la jambe a disparu… Qui a été tué ? Et par qui ? L’enquête mènera, par des chemins détournés, à des vérités inattendues. Entre-temps, nous aurons traversé les paysages de l’arrière-pays provençal, peints avec sensualité par René Frégni. Sa langue forte et lumineuse communique son émerveillement face à toutes les formes de vie et de plaisir. L’intrigue policière souligne l’âpreté de ces forêts et vallons sauvages et donne tout son rythme au récit, jusqu’au dénouement.

********

Sorties littéraires #20

Les victorieuses – Laetitia Colombani

Sortie : le 15 mai 2019 (Grasset)

Résumé : À 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d’avocate  : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s’effondre. C’est la dépression, le burn-out.
Pour l’aider à reprendre pied, son médecin lui conseille de se tourner vers le bénévolat. Peu convaincue, Solène tombe sur une petite annonce qui éveille sa curiosité  : «cherche volontaire pour mission d’écrivain public». Elle décide d’y répondre.
Envoyée dans un foyer pour femmes en difficulté, elle ne tarde pas à déchanter. Dans le vaste Palais de la Femme, elle a du mal à trouver ses marques. Les résidentes se montrent distantes, méfiantes, insaisissables. A la faveur d’une tasse de thé, d’une lettre à la Reine Elizabeth ou d’un cours de zumba, Solène découvre des personnalités singulières, venues du monde entier. Auprès de Binta, Sumeya, Cynthia, Iris, Salma, Viviane, La Renée et les autres, elle va peu à peu gagner sa place, et se révéler étonnamment vivante. Elle va aussi comprendre le sens de sa vocation : l’écriture.
Près d’un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Cheffe de l’Armée du Salut en France, elle rêve d’offrir un toit à toutes les exclues de la société. Elle se lance dans un projet fou  : leur construire un Palais.
Le Palais de la Femme existe. Laetitia Colombani nous invite à y entrer pour découvrir ses habitantes, leurs drames et leur misère, mais aussi leurs passions, leur puissance de vie, leur générosité.

********

Sorties littéraires #20

La femme sans ombre – Christine Féret-Fleury

Sortie : le 16 mai 2019 (Denoël)

Résumé : Sa passion ? L’opéra. Son métier ? Tueuse à gages. Elle n’a pas de nom. Se tient à distance, de tout et d’abord d’elle-même. Restauratrice le jour, elle se transforme, la nuit, en machine à tuer. Quand elle n’obéit pas aux ordres de ses commanditaires, elle court le monde, d’opéra en salle de concerts, pour écouter les œuvres de son compositeur fétiche, Richard Strauss. Son prochain contrat ? Une cheffe d’orchestre à la célébrité naissante… Elle s’appelle Hope Andriessen. D’origine rwandaise, elle a assisté au massacre d’une grande partie de sa famille. Depuis, la musique est son foyer et sa seule raison de vivre. Après des années d’efforts acharnés, elle vient enfin d’être nommée à la tête d’un grand orchestre ; juste avant Noël, elle dirigera un opéra de Strauss, La Femme sans ombre. Deux femmes que tout sépare, sauf leur passion pour la musique. Et le fait que la première va devoir tuer la seconde…

********

Sorties littéraires #20

Bluebird – Geneviève Damas

Sortie : le 16 mai 2019 (Gallimard)

Résumé : Juliette, ou Bluebird, ainsi que l’a surnommée son jeune amoureux de passage, ne va plus au lycée. Elle a coupé les ponts avec ses parents pour aller vivre chez sa grand-mère. Officiellement, elle a contracté une maladie infectieuse. La réalité, que l’adolescente n’a pu admettre à temps, que son corps même lui a cachée, est tout autre : elle est enceinte. Garder le bébé, le confier, le « donner » en adoption, tel est désormais le choix qui s’impose à elle. Dans une longue lettre adressée à l’enfant à naître, la toute jeune femme exprime avec une rare justesse ses peurs, ses rêves et sa fragilité au long de ce cheminement incertain.

********

Sorties littéraires #20

L’Ennemie – Irène Némirovsky

Sortie : le 16 mai 2019 (Denoël)

Résumé : Il y a un peu moins d’un siècle paraît pour la première fois L’Ennemie, petit bijou d’une jeune romancière encore inconnue du public. Dans ce roman, publié sous le nom de Pierre Nerey, Irène Némirovsky dissèque sous couvert de la fiction toutes les ambivalences de sa relation avec sa mère. Ici, Irène devient Gabri, une jeune fille de dix-sept ans en révolte, avec toute la violence confuse de l’adolescence, contre une mère indifférente, vieille coquette sur le déclin aux prises avec son dernier amour. Ce conte cruel du Paris des années folles suit le terrible apprentissage par Gabri d’une féminité déchirée entre désirs naissants et solitude irréductible, où le visage de l’être détesté devient d’autant plus haïssable pour la jeune fille que ces traits se confondent peu à peu avec les siens. Telle une nouvelle Electre, Irène Némirovsky n’épargne pas cette mère qui ressemble furieusement à la sienne et dont elle dresse le portrait-charge sous les traits d’une coquette aussi vaine que cruelle. Toute une société déboussolée renaît ainsi sous la plume acide d’une auteure emblématique de l’entre-deux-guerres.

********

Sorties littéraires #20

La tristesse a le sommeil léger – Lorenzo Marone

Sortie : le 16 mai 2019 (Belfond)

Résumé : Le temps d’un dîner, Erri Gargiulo se souvient, se raconte et fait un choix décisif pour le reste de son existence… À la fois drôle et subtile, portée par une construction originale et parfaitement maîtrisée, une comédie douce-amère qui brosse le portrait d’un homme et de sa famille, microcosme foisonnant, moderne, recomposé, à l’image de l’Italie du Sud d’aujourd’hui, aussi nostalgique qu’électrique.

********

Sorties littéraires #20

Rien qu’une vie – Graham Norton

Sortie : le 15 mai 2019 (Stéphane Marsan)

Résumé : Le sergent Collins, semi-obèse en passe de rater complètement sa vie, a été envoyé à Duneen, petite bourgade du fin fond de l’Irlande où il ne se passe jamais rien. Mais sa petite vie est bouleversée le jour où on retrouve un cadavre sur un chantier. Soudain, les projecteurs sont braqués sur ce village pétrifié dans le temps. Le grand jour du sergent Collins est peut-être venu. Mais le policier ne va pas tarder à se rendre compte que ce qu’il vient de déterrer, c’est surtout le sombre passé du village, les secrets et les regrets de toute une communauté. Son enquête lui révèle peu à peu de quoi sont faites les vies de ceux qu’il croyait connaître. Et si c’était précisément là que résidait le mystère  ?

********

Sorties littéraires #20

Avant le bouleversement du monde – Claire Messud

Sortie : le 16 mai 2019 (Gallimard)

Résumé : Les vies d’Emmy et Virginia Simpson ne correspondent en rien à ce qu’elles s’étaient imaginé. Emmy, la cadette, a quitté l’Angleterre pour l’Australie avec son mari et sa fille, cochant rapidement toutes les cases du succès mondain. Mais lorsque son mariage se solde par une humiliante séparation, elle décide de rompre les amarres et de partir en quête d’elle-même au cœur des montagnes sacrées de Bali. Son aînée, Virginia, vit encore avec leur mère et ne s’est jamais vraiment aventurée au-delà du périphérique londonien et du confort de son groupe de lecture de la Bible. Pourtant, le jour où sa foi l’abandonne, elle accepte de suivre sa mère sur l’île de Skye, terre de leurs origines, afin de redonner un sens à son existence. Sur ces deux îles du bout du monde, séparées par des milliers de kilomètres et des personnalités radicalement différentes, ces deux sœurs vont tenter de se réconcilier avec elles-mêmes, leur histoire, leurs choix de vie, de restaurer un équilibre perdu et de trouver enfin, à l’aube de leurs cinquante ans, une place dans le monde.

********

Sorties littéraires #20

Mon cœur contre la terre – Eric De Kermel 

Sortie : le 16 mai 2019 (Eyrolles)

Résumé : Ana est écologue. Elle analyse l’impact des activités humaines sur l’environnement et la biodiversité. Alors qu’elle exerce son métier avec une exigence passionnée, elle commet un jour une erreur qui la conduit à tout remettre en cause… Elle quitte alors Paris pour rejoindre la vallée de la Clarée, où elle a grandi. Hébergée par son oncle Pasco qui tient un refuge en haute montagne, Ana retrouve peu à peu le goût d’une vie rude mais authentique. Au contact des hauts sommets de son enfance et de ses amis de longue date, Ana s’apaise et s’interroge : qu’a-t-elle fait de ses rêves d’enfant ? A presque 50 ans, contre quoi lutte-t-elle encore en elle ? Comment incarner dans sa vie cette harmonie entre homme et nature, pour laquelle elle milite ?

********

Sorties littéraires #20

Une santé de fer – Pablo Casacuberta

Sortie : le 16 mai 2019 (Métailié)

Résumé : Convaincu qu’il va mourir dans l’heure, Tobías n’a même pas pris le temps de s’habiller pour se rendre en urgence chez son homéopathe, le docteur Svarsky. C’est donc en robe de chambre et pantoufles qu’il croise par hasard la belle-mère du docteur devant l’immeuble Mignón. Grand et costaud, presque la cinquantaine, Tobías vit chez sa mère, veuve spirite, et passe sa vie à lutter contre une série sans fin de maux imaginaires tout en cherchant avec elle, par des moyens plus ou moins farfelus, à communiquer avec ce père colonel qu’il n’a pas connu.
Avec la participation d’un petit chien errant, d’une jeune maîtresse presque nue, d’une femme ouverte aux inconnus et d’une fuite d’eau aux proportions délirantes, une journée suffira à bouleverser de fond en comble la vie recluse et angoissée de ce flamboyant hypocondriaque, et toutes ses certitudes. Et peut-être qu’il y trouvera, enfin, le moyen de vivre vraiment. Ou pas.
Un roman d’apprentissage tardif inédit, cocasse et poétique, où l’auteur nous prouve encore sa virtuosité linguistique et son sens de l’humour.

********

Sorties littéraires #20

PMA pour mon amour – Olivia Knittel

Sortie : le 16 mai 2019 (Cherche Midi)

Résumé : Olivia a toujours voulu être maman. À l’aube de la quarantaine, son désir résonne comme une urgence : elle décide de faire un bébé toute seule.
Avec une détermination à toute épreuve et une bonne dose d’autodérision, elle se lance dans le parcours épineux et rocambolesque de la procréation médicalement assistée. Nous voilà embarqués avec elle dans cette incroyable aventure : choix d’un pays (puisque la démarche est à ce jour interdite en France), d’une clinique, d’un médecin, et même… d’un géniteur pour ce bébé. Au rythme de ses émotions et de ses déceptions, on attend, presque aussi fébrilement qu’elle, la petite croix positive sur le test. On déteste ceux qui la malmènent, ses amies deviennent les nôtres et, au fil des pages, on espère avec elle que son ventre finira par s’arrondir…
En prenant le parti de l’humour et de la légèreté, Olivia dédramatise cette autre façon de concevoir un enfant.

********

Sorties littéraires #20

Nous qui restons vivants – David Rochefort

Sortie : le 16 mai 2019 (Gallimard)

Résumé : « Longtemps, Sacha et moi avions été inséparables. Nous nous étions choisis pour grandir ensemble. C’était il y a quinze ans. De cette période, il ne me reste plus que quelques visages aux contours flous : mes parents adoptifs, qui s’occupaient si peu de moi ; Vadim, le père de Sacha, un colosse, un écrivain, qui croyait être l’éminence grise d’une mairie communiste ; Olga, la mère de Sacha, universitaire issue d’une famille de Russes blancs ; quelques amis, que j’avais cessé de fréquenter. J’avais cherché à enfouir ces souvenirs pour refaire ma vie, renaître ailleurs. J’habitais désormais avec Maïa et mon fils Ilias. J’avais un métier que je ne comprenais pas, effectuant des tâches dénuées de sens, sous les ordres de celui qu’on surnommait le Caporal. Je ne parlais plus à personne. En quelque sorte, j’avais réussi à m’arracher à mon passé et à faire de mes journées une surface lisse, sans événements et sans émotion. Pourtant, ce matin-là, quand Maïa me tira de mon lit à l’aube et me chassa sans que je sache de quel crime j’étais coupable, je sus que cette journée ne serait pas comme les autres. Vadim, Olga et Sacha allaient revenir dans ma vie, de la plus étrange des façons ».

********

Sorties littéraires #20

Une fille formidable – Mary Wesley

Sortie : le 16 mai 2019 (Héloïse d’Ormesson)

Résumé : Alors que le blitz frappe Londres en 1941, Junon Marlowe, dix-sept ans, se met à l’abri des bombardements dans le métro. Elle y rencontre un certain Evelyn Copplestone qui meurt quelques heures plus tard en lui remettant une lettre pour son père. C’est ainsi que Junon fait la connaissance de Robert Copplestone, gentleman farmer, installé en Cornouailles, qui lui propose de l’héberger jusqu’à la fin de la guerre.
Mais initiée depuis peu aux choses de l’amour par ses deux cousins, Junon se retrouve enceinte. De quoi déclencher une série de revirements inattendus et de situations burlesques qui rythment cette charmante comédie de mœurs nichée au cœur de la province anglaise dans un savoureux mélange de rapports de classe à l’ancienne et d’idées d’une surprenante modernité.

Bonnes lectures!


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Je t'aime - Barbara Abel *****
wallpaper-1019588
Instantané de Tunisie. A Sidi Bouzid, la danse contemporaine contre le désespoir
wallpaper-1019588
L'homme qui voulait aimer sa femme
wallpaper-1019588
Le voyageur bleu #1 – Prophétie » Olivia Lapilus
wallpaper-1019588
10 livres grand format à mettre dans ses valises !
wallpaper-1019588
De la littérature jeunesse de qualité
wallpaper-1019588
Amour, flingues et macaronis > Anna Triss