ReMade : tomes 2 & 3

ReMade : tomes 2 & 3 ReMade : tomes 2 & 3

Il y a un moment où il faut savoir reconnaître que la partie est perdue.

La note 

4/5 pour les deux !

La critique (sans spoilers sur le T1)

Incroyable mais vrai, je ne vais pas râler aujourd’hui mais plutôt te conseiller une trilogie entière… on s’approche du miracle oui oui. Mais bref, que tu sois fan de SF, d’apocalyptique, de virus un peu particulier ou non, ReMade vaut le détour et ces deux tomes ne font que confirmer ce que j’ai pensé du premier.

Si j’avais aimé le T1, c’était surtout pour son originalité, et l’auteur remet le couvert dans cette suite : même si c’est un peu différent du premier opus, c’est largement à la hauteur. J’ai lu tellement de bouquins du genre que j’avais peur que l’auteur finisse par retourner dans les sentiers battus, mais pour mon plus grand plaisir il s’en éloigne complètement et offre une nouvelle perspective sur tout ce qui concerne l’apo et le post apo. La façon de traiter le sujet, la mise en relation avec différents éléments du roman, tout ne fait qu’améliorer une idée déjà géniale de base, gore et scientifique à la fois ce qui reste assez rare dans le YA : c’est tout simplement terrifiant. On ressent la tension des personnages tout le long, et même si certains passages sont plus calmes j’étais toujours en train de chercher la petite bête et me méfier de tout et n’importe quoi (oui ces livres rendent parano), c’était tout simplement génial.

Les personnages sont eux aussi fidèles à leur caractères, j’avais un peu peur qu’on tombe dans le drama vu ce qu’ils avaient vécu (et ça aurait été justifié), mais c’est loin d’être le cas puisqu’ils ont grandi, mûri et même s’ils font quelques bêtises, personne n’est parfait hein. J’avoue que j’aurais aimé avoir plus souvent le point de vue de Freya qui est très intéressant, mais je me suis pas mal attachée à Léo qui est un super protagoniste.

Le T3 offre une conclusion à la hauteur du reste, mais j’aurais aimé qu’elle soit un peu plus fermée (et c’est mon seul reproche). Honnêtement ce dernier tome m’a surtout surprise par le tournant qu’il a pris, auquel je ne m’attendais pas du tout. Mais alors, PAS DU TOUT. Il est aussi très différent des deux précédents, il s’en détache un peu et on est moins dans l’horreur mais ça ne m’a pas gênée vu que c’est très bien ficelé.

Bref, une intrigue brillante qui nous mène en bateau du début à la fin, et une série à découvrir pour les fans du genre !

Merci à Casterman pour l’envoi !


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Belle et sebastien
wallpaper-1019588
Avec toi, je suis moi | Mily Black
wallpaper-1019588
No direction – Emmanuel Moynot
wallpaper-1019588
Embarquement immédiat pour relation agitée de Déborah Guérand