A la grâce de l’automne | Carrie Elks (The Shakespeare Sisters #2)

A la grâce de l’automne | Carrie Elks (The Shakespeare Sisters #2)
Résumé :
Juliet Shakespeare en a sa claque de l'amour. Entre le développement de sa boutique de fleurs et son adorable fille qu'elle élève seule après une séparation houleuse avec son futur ex-mari, sa vie de femme est assez compliquée comme ça.
Mais quand Ryan Sutherland, séduisant père célibataire d'un petit garçon, emménage dans la maison voisine, tout change. Malgré ses efforts pour l'ignorer, Juliet ne peut rien contre le magnétisme de son voisin, un Roméo décontracté qui suscite en elle des émotions irrépressibles.
Ryan est photographe. Il n'est revenu dans sa ville natale du Maryland que pour quelques mois. Alors, à quoi bon tomber amoureux d'une femme qu'il devra rapidement quitter ? Mais c'est méconnaître Juliet, la mystérieuse et belle rouquine d'à côté. Et en elle, il se pourrait bien qu'il ait trouvé tout ce qu'il a jamais désiré au monde...
Je remercie Hugo New Romance pour l'envoi de ce romangrâce l’automne Carrie Elks (The Shakespeare Sisters

The Shakespeare Sisters est décidément une chouette série, elle se différencie des autres titres de la collection New Romance, en étant moins érotique et ce second opus parvient à se démarquer complètement du précédent opus dans une ambiance plus cocooning. En toute honnêteté j'avais très peur de lire cette suite, ayant appris qu'il s'agit du quatrième opus dans la version originale j'avais peur que des éléments clés des deux autres sœurs soient dévoilés et heureusement seul d'infime évocation sont faites. Juliet est la sœur qui me faisait le plus envie, la faute à son statut de maman et on peut dire que je n'ai pas été déçue par cette histoire !

Juliet Shakespeare est à un tournant de sa vie, séparée de son mari depuis 6 mois, elle tente de s'épanouir d'une part dans l'éducation de sa fille et d'autre part dans le développement de sa boutique de fleurs. Il y a six ans, elle était loin d'imaginer que sa vie prendrait cette direction, mais aujourd'hui, elle tente de reprendre le cours de sa vie et de s'en sortir seule, hors de question pour elle d'écouter encore une fois son traître de cœur qui la conduit dans un mariage catastrophique. Seulement ce mantra c'était avant de faire la connaissance de son charmant nouveau voisin Ryan Sutherland, un enfant du pays revenu dans la région avec son fils. La maman est bien décidée à fuir son séduisant voisin, seulement difficile d'éviter la personne qui vit en face, surtout quand son fils sympathise avec l'adorable fille de Juliet. Son programme était simple, mais Ryan a réveillé Juliet.

J'apprécie déjà énormément lorsqu'il y a un enfant dans les histoires et bien que ça puisse déranger certain, c'est mon péché mignon, alors tomber sur deux parents célibataires qui élèvent leur enfant c'est un peu le combo gagnant. Immédiatement on s'attache au personnage de Juliet, son parcours fait d'elle une femme forte et même s'il elle ne le voit pas, elle s'en sort merveilleusement bien. Son caractère est plus effacé, mais depuis sa séparation et son divorce imminent, elle tente de s'affirmer et s'épanouit dans sa nouvelle vie. Depuis six mois, sa vie tourne autour de sa boutique et de sa fille, alors l'arrivée de Ryan va venir chambouler sa vie et bien qu'elle n'envisage pas de nouvelle relation, l'attraction est immédiate et personnellement j'aurais du mal à résister quand on le voit avec son fils. Pourtant malgré qu'elle lutte, cette rencontre, va lui offrir un nouveau souffle.

Ryan a eu la même éducation que le futur ex-mari de Juliet et pourtant il ne pourrait pas être plus opposé. Ryan revient à Shaw Haven après des années à parcourir le monde et ce retour c'est l'occasion pour lui d'offrir la stabilité à son fils, et immédiatement on voit les sacrifices qu'il est prêt à faire par amour, donc quand les premiers sentiments amoureux font leur apparition, notre héros va se montrer à l'écoute des besoins de Juliet et renoncer à cette attirance, si cela peut permettre à notre héroïne de ne pas en souffrir. Cette proximité va immédiatement créer une complicité et grâce à Charlie et Poppy, ils vont se côtoyer malgré eux et apprendre à se découvrir en toute amitié. Mention spéciale pour ces deux adorables bambins qui m'ont immédiatement fait craquer.

Un second opus tout en douceur qui remplit à merveille les cases d'une belle romance, certes l'intrigue n'a rien inventé, mais finalement ce n'est pas ce qu'on lui demande, l'histoire est cohérente, les personnages vont développer une complicité et les émotions sont belles. Sans compter que nos personnages vont tirer un enseignement l'un de l'autre et personnellement j'ai un excellent dimanche en leur compagnie, c'était un moment de détente comme je les aime, il y a des sourires, des moments touchants et surtout une belle romance.

Mon avis sur Les Promesses de l'été #1 ICI
A la grâce de l’automne | Carrie Elks (The Shakespeare Sisters #2)

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Troisième personne - Valérie Mréjen (entre *** et **** mais plus près du ****)
wallpaper-1019588
[CONSEILS #1]S'organiser pour la fac
wallpaper-1019588
Grands et petit écrans, bilan de la semaine #1
wallpaper-1019588
ArènA - Kevin Tondin