Salon du livre jeunesse d’Albi 2019

Bonsoir,

Petit retour sur le salon du livre jeunesse d’Albi…que nous avons fait très rapidement avec ma Petite Pousse et sa copine.

Alors, franchement si vous avez des pitchouns…on va dire jusqu’à 12 ans, ce salon est une pure merveille avec de nombreux auteurs et illustrateurs jeunesses à découvrir. Pour notre famille (et surtout pour ma fille et moi), ce salon est plus un rituel, ma grande aillant participé pendant quelques années à la remise du Prix Val Cérou qui se déroulait à cette occasion… Malheureusement ce prix donné par des collégiens du Tarn n’existe plus 😦 .

Salon du livre jeunesse d’Albi 2019

Sincèrement au départ on ne pensait pas y aller cette année.

D’abord les enfants sont grands, puis le salon de l’Imagina’livres (crève budget 😛 ) est bientôt et enfin comme précisé plus haut c’était l’anniversaire de mon grand.

Mais voilà quand on a vu que Hervé Jubert, Vincent Villeminot et Hubert Ben Kemoun étaient présents… Ne pas y aller devenait impossible 😀

Vous voulez la petite histoire pour chacun ? Bon j’vous la raconte.

Pour Hervé Jubert c’est avec La trilogie Morgenstern que je l’ai découvert comme auteur et lorsque je l’ai rencontré pour la 1ère fois lors d’un salon du livre à Albi justement, j’ai découvert un auteur accessible et adorable. Depuis à chaque fois qu’il fait un salon dans le coin … On y va 😀 !! Ce qui est sympa c’est que d’une certaine manière ça permet de vraiment tisser des liens (d’ailleurs vous pourrez le constater avec la dédicace 😀 )

Pour Vincent Villeminot je l’ai découvert grâce à Réseau(x) qu’une amie de ma fille lui avait offert et que j’avais adoré. Puis, pour la fête des mères en 2016 je crois, ma grande l’avait sollicité via facebook pour qu’il m’écrive un petit mot… Il l’a fait ❤ !

https://lecturesfamiliales.files.wordpress.com/2016/05/vincent-villeminot-1.jpg?w=484&h=272

Le post complet est par 😉

Je suis allée jusqu’à Toulouse l’année suivante alors qu’il faisait une conférence sur le livre jeunesse ainsi que la promotion du recueil de nouvelles sorti à la suite des U4 pour l’en remercier 😀

Enfin Hubert Ben Kemoun …. disons qu’il occupe une grande partie de notre bibliothèque côté jeunesse et que c’était l’occasion de le rencontrer 😉

Bon allez j’vous montre nos achats…très raisonnables 😉

Salon du livre jeunesse d’Albi 2019

La fille quelques heures avant l’impact – Hubert Ben Kemoun

Annabelle est une collégienne en classe de 3e, dont la situation familiale est sombre. Dans sa classe, les tensions entres les élèves sont devenues insupportables : racisme, violence et trahison font désormais partie de leur quotidien. Mais cet après-midi, les événements s’enchaînent : la colère pousse un de ses camarades à mettre en danger la vie de centaines de personnes. Prise dans la tourmente, la vie d’Annabelle en sera à jamais bouleversée.

Salon du livre jeunesse d’Albi 2019

Fais de moi la colère – Vincent Villeminot

Sur les bords du lac Leman, la jeune Ismaëlle va se lancer dans une pêche extraordinaire. Quel est ce nouveau Léviathan qui hante les profondeurs du lac ? Un récit puissant et halluciné sur le désir sous toutes ses formes.

Le jour où son père, pêcheur de longue date, se noie, Ismaëlle se retrouve seule. Seule, vertigineusement, avec pour legs un métier d’homme et une chair de jeune fille.
Mais très vite, sur le lac franco-suisse, d’autres corps se mettent à flotter. Des morts nus, anonymes, par dizaines, par centaines, venus d’on ne sait où –; remontés des profondeurs de la fosse.
C’est en ces circonstances qu’Ismaëlle croisera Ezéchiel, fils d’un  » Ogre  » africain, qui a traversé les guerres du continent noir et vient sur ces rives affronter une Bête mystérieuse.

Fais de moi la colère est le récit halluciné, à deux voix, de leur rencontre, et de la partie de pêche qu’ils vont mener –; échos lointains de Moby Dick. Une partie de pêche où le désir, la convoitise,
le blanchiment, les génocides, sont autant de Léviathans. Mais où la joie, comme les larmes, pourra gonfler les ventres.

 » Il est fort probable que ce roman sera l’un des meilleurs – peut-être même le meilleur – ouvrages de cette rentrée littéraire. D’une puissance, d’une sensualité, d’une poésie éblouissante. Lisez-le, pour vous, pour les autres.  » Cécile Coulon – Prix des libraires 2017 pour Trois Saisons d’orage

Salon du livre jeunesse d’Albi 2019

Droneboy – Hervé Jubert

Un adolescent vit à proximité d’une ZAD, zone de tous les dangers.
Le premier polar, explosif et sensible, de Hervé Jubert chez Syros.

Depuis deux mois, dans cette forêt du sud-ouest de la France, des zadistes luttent contre un projet de barrage qui doit ravager une zone protégée. Grâce à son drone, Paul ne perd rien de leur affrontement avec les forces de l’ordre. Mais ce contexte de guérilla est propice aux pires dérapages. La moindre image peut devenir une arme… et son auteur payer le prix fort.

Salon du livre jeunesse d’Albi 2019

Voilà ! Voilà ! Vous savez tout 😉 … Enfin le plus important 😛

Bonne lecture !! ❤

Publicités

wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tout ce qui nous submerge de Daisy Johnson
wallpaper-1019588
Dead mount death play #2 • Shinta Fujimoto et Ryohgo Narita
wallpaper-1019588
Cataractes - de Sonja DELZONGLE
wallpaper-1019588
Chronique : Vaste comme la nuit - Elena Piacentini (Fleuve)