Je vais rester

Je vais resterJe vais rester de Trondheim et Chevillard, Rue de Sèvres

Pour résumer:

C’est l’été, Fabienne et Roland arrivent à Palavas pour une semaine de vacances. Il a tout organisé, réservé, payé et noté dans un carnet les moments importants du séjour. Un accident tragique survient alors qu’ils n’ont pas encore déposé leurs bagages à l’appartement…  et elle se retrouve seule. Contre toute attente, elle décide de rester sur place et faire ce qui était prévu. Son hébétude et son déni laisseront-t-ils de la place à l’imprévu ?… 

Ce que j’en pense:

C’est l’histoire d’un fait divers comme il y en a tant. Cette BD relate l’histoire de Fabienne qui à peine arrivée sur son lieu de vacances vit un événement traumatisant. Alors que l’on pourrait penser qu’elle va rentrer chez elle, Fabienne décide de rester sur place et de respecter le planning instauré par Roland.

Le scénario nous cueille dès les premières planches. J’ai été surprise dès le départ et je pense que c’est cela qui m’a fait particulièrement accrocher à cette BD. Le scénario est donc vraiment surprenant et raconte également de façon très sérieuse la gestion post traumatique d’un événement tragique.

Il y a peu de dialogue et les silences s’étirent. Il y a des regards qui en disent long, des gestes révélateurs. C’est subtil, il faut savoir se montrer attentif et décrypter les petits signes qui trahissent les émotions du personnage. C’est très intéressant d’un point de vue psychologique car de prime abord, les réactions de Fabienne, ne sont vraiment pas celles que l’on pourrait attendre.

Alors que cette BD raconte quelque chose de tragique, j’ai ressenti un étrange apaisement durant toute ma lecture. Le calme, la contemplation, les silences, tout cela à contribuer à m’émouvoir mais également à m’apaiser. 

D’un point de vue esthétique, j’ai trouvé l’ensemble très solaire. Les couleurs sont chaudes et chatoyantes. Les moments de liesse qui nous sont parfois exposés contrastent avec le personnage principal. L’esthétique est simple mais touchante. Il y a un énorme travail autour des regards et des petits détails.

Bref:

Une très belle lecture.

Si je devais le noter:

Je vais rester

Un petit aperçu:

  • Je vais rester
  • Je vais rester
  • Je vais rester
  • Je vais rester
  • Je vais rester

Je vais rester

Cette semaine chez Noukette.


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Les guerres intérieures
wallpaper-1019588
Les 7 vies de Léo Belami
wallpaper-1019588
#11 Conseils Lectures pour l’Automne 2019
wallpaper-1019588
Le livre du lundi : Le Diable emporte le fils rebelle