À fleur de peau, Tome 1 : Rêve de Garrett Leigh

À fleur de peau, Tome 1 : Rêve de Garrett LeighAuteur : Garrett Leigh

Éditeur : Juno Publishing

Date de sortie : 27 Mars 2019

Lien d’achat : Juno Publishing

– Résumé –

Je ne peux pas dormir…

Quand un amour à sens unique laisse Dylan Hart incapable de dormir et pansant ses blessures, l’instinct l’attire vers le seul endroit où il a trouvé du répit dans le passé : Le Lovato. C’est l’endroit de tous les fantasmes – pour des rencontres brûlantes – où une nuit intense de sexe sans aucune attache soulage les sentiments fragiles de Dylan.

Cela devrait être une échappée parfaite, et pour une nuit magique c’est exactement ce qui s’est passé, mais leurs mondes explosent et la réalité fait mal quand son aventure a désespérément besoin d’un ami. Dylan peut-il se fier à son instinct alors que l’amitié a tellement brisé son cœur auparavant ?

Je suis enterré vivant…

Les dés sont pipés afin que l’ancien danseur de ballet Angelo Giodarno trouve l’amour véritable. Au moins, se rendre au Lovato lui offre le répit d’une vie définie par la maladie, un soupçon de lumière dans le gris pâle de sa soi-disant vie sans la danse. Mais il rencontre Dylan, un véritable rayon de soleil des plus brillants, qui fait de nouveau battre son cœur avec un sens.

Angelo est subjugué par cet homme, mais la maladie qui a achevé sa carrière ne le laisse pas se perdre dans ce nouvel amour. Il est en train de se noyer, et Dylan ne peut le sauver alors que des insécurités les submergent tous les deux. Le seul moyen de s’en sortir est de faire face à leurs démons.

Si Dylan peut tourner le dos à son passé, et Angelo affronter son futur incertain, peut-être pourront-ils chasser leurs rêves ensemble.


∴ Mon avis ∴

Dylan se retrouve dans une impasse… dans une situation des plus douloureuse. Aimer sans être aimer en retour. Pour surmonter cela, il préfère s’éloigner de ses meilleurs amis et d’aller là où il sait trouver le réconfort qu’il a besoin : Le Lovato. Endroit de tous les désirs et fantasmes. Il y rencontre un inconnu qui lui fera découvrir le plaisir comme il ne l’a jamais rencontré.

Angelo a du laisser tomber sa carrière de danseur de ballet suite à des problèmes de santé. Suite au décès de son père, il se retrouve à gérer le commerce familial, qui périclite de plus en plus. Par désespoir, il se résout donc à faire appel à une agence de recouvrement et fait la rencontre de Dylan. Pour oublier un peu son quotidien, il décide de se rendre à Le Lovato.

Dylan et Angelo finiront par se rencontrer, pour de vrai cette fois- ci. Après des débuts difficiles, leur relation se met doucement en place. Même s’ils gardent toujours cette habitude de s’exprimer grâce à leurs sorties dans le club. Bien qu’ils séparent ces deux aspects de leur relation, je trouve pour ma part que c’est u pari risqué pour commencer un relation. Peut-être vraiment apprendre à ce connaitre et pourquoi pas pimenter par la suite avec ce genre de jeux. Mais c’est leur point commun, mettre tout les deux leurs soucis quotidiens, de côté.

Leur relation se construit tout de même, avec des hauts et des bas. Chacun doit apprendre à surmonter leurs soucis. Angelo doit apprendre à vivre avec sa maladie tout en essayant de faire revivre le commerce familial alors qu’il n’y a aucun espoir. Dylan doit surmonter son amour à sens unique pour pouvoir s’ouvrir à Angelo,

J’ai apprécié ma lecture, l’intrigue est très bien menée. Les personnages sont sont sincères. Le style de l’auteur et fluide et la lecture se fait toute seule et est très prenante. L’auteur n’en fait pas trop avec la maladie de Angelo, elle ne joue pas sur ce coté. Tout est dosé comme il le faut. Les émotions sont parfaitement maitrisés et je les ai bien ressenties. Les choses se passent vraiment comme il le faut entre les deux hommes et ne sautent pas directement de rencontre à amour. La relation passe par toutes les étapes logiques.

Une très belle histoire prenante, avec des personnages complets, blessés par la vie mais avec la volonté de se battre avec l’aide de l’autre. Je remercie les éditions Juno Publishing pour ce service-presse.

♥ Karine ♥


Quelques extraits, pour mettre en bouche. 

“Il était à mi-chemin quand une silhouette descendant du bus attira son attention. Son cœur s’arrêta puis reprit avec un battement sourd et douloureux. Seigneur. Deux fois dans la même journée ? Certainement pas. Mais alors qu’il reprenait sa marche derrière le blond mince, l’arrière de sa tête devint plus familier. Après tout, il avait passé la meilleure partie de leur première rencontre à la fixer.
Il se demanda où Dylan pouvait bien aller. Il avait dit qu’il vivait en face des bureaux du Conseil aux Citoyens de Romford, mais ce n’était pas la direction de la maison Angelo, et il n’avait pas besoin de le suivre… n’est-ce pas ?”

“L’idée de ne voir que Dylan que dans le club – ces rencontres volées et merveilleusement sordides étant leur seule interaction – faillit mettre Angelo à genoux. Il tendit la main vers Dylan, mais ce dernier était déjà en train de s’éloigner. Dans sa tête, Angelo l’appela – le rappela et lui promit d’être un homme meilleur, mais lorsqu’il prit une inspiration, il n’y avait plus rien.
Parce que Dylan avait raison – surtout dans les choses qu’il n’avait pas dites. Angelo était dans un sale état et Dylan méritait tellement plus.”


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Les Limbes - opus 1 - de Olivier BAL
wallpaper-1019588
Ce qui nous consume… | Georgia Caldera (#2)
wallpaper-1019588
Lost Rider de Gaëlle Sage
wallpaper-1019588
"J'adorais mon père quand j'étais encore un être humain. Puis il est mort, j'avais faim, puis ça a été le bateau. Puis rien. Puis l'Amérique. Puis John Cole. John Cole était mon amour, tout mon amour était pour lui".