Un couple presque parfait de Marian Keyes

Un couple presque parfait de Marian Keyes

― Moi et Hugh... On a décidé de faire un break.
― Un break, genre week-end prolongé et p'tits restos ? "

Si seulement.
Le mari d'Amy, Hugh, dit qu'il n'a pas l'intention de la quitter.
Il l'aime toujours, il a juste besoin de mettre sur pause... leur mariage, leurs enfants et par-dessus tout, leur vie commune. Six mois pour se perdre en Asie du Sud-Est et Amy ne peut rien dire ou faire pour l'en empêcher.
Voilà qui suffit pour pousser Amy et les nombreux membres dérangés de sa famille recomposée au bord du précipice. Car beaucoup de choses peuvent arriver en six mois. Quand Hugh reviendra, s'il revient, sera-t-il toujours l'homme qu'elle a épousé ? Et Amy sera-t-elle toujours la même ? Parce que si Hugh fait un break... ça veut dire qu'Amy aussi, non ?

Le résumé de ce livre était plutôt prometteur, un couple au bord du précipice qui tente de sauver ce qu'il reste à sauver en faisant un break. L'idée était bonne, mais je m'attendais à autre chose.

Amy est une quadragénaire heureuse dans son couple, malgré quelques moments difficiles que vit chaque couple. Son mari Hugh lui apprend un beau jour qu'il veut partir pour six mois pour se retrouver et profiter de sa vie après deux deuils qui l'ont beaucoup affecté. Amy fait tout pour faire changer d'avis son mari, comment pourrait-elle vivre sans lui pendant six mois alors qu'elle l'aime encore ? Hugh est formel rien ne pourra l'empêcher de partir à l'autre bout du monde pour retrouver sa jeunesse et ainsi ne pas avoir l'impression que sa vie lui file entre les doigts.

Amy est plutôt courageuse quant à la situation, qui accepterait de laisser son mari partir pour au final retrouver sa vie de célibataire et coucher avec d'autres femmes ? Certainement pas moi ! Car Hugh est très clair là -dessus, si l'occasion se présente pendant son excursion, il la saisira. Amy se retrouve donc à devoir gérer maison, enfants et surtout les dépenses de la vie quotidienne toute seule et ça n'est pas évident. J'ai bien aimé ce personnage pour sa force à garder la tête haute malheureusement le courant n'est pas passé entre nous...

Hugh m'a énervée depuis le début, on vit tous des périodes de deuil d'êtres chers, mais on ne part pas à l'autre bout du monde pour se sentir mieux. On parle plutôt de crise de la quarantaine même s'il dit le contraire. Sa fuite est pour moi vraiment un acte de lâcheté et surtout d'égoïsme. De plus, assurer avec aplomb qu'il aime toujours Amy mais qu'il couchera sans problème avec d'autres femmes est assez culotté... Chacun réagit différemment au deuil mais là c'est l'extrême et je n'ai vraiment pas accroché à cette vision du couple et encore moins à celle de l'amour et du pardon en toute occasion...

Je pense qu'il aurait été judicieux de mettre les deux points de vue dans ce livre, pour qu'on puisse comprendre Hugh et peut être le suivre dans sa quête de soi parce qu'au final il est assez inexistant. Amy est en tout cas beaucoup entourée par sa famille et il y a aussi beaucoup de personnages secondaires... Peut-être un peu trop car je me suis mélangé un peu les pinceaux.

Un couple presque parfait ne m'a donc pas transportée. Je ne me suis pas retrouvée dans Amy même si elle force le respect par son courage exemplaire, j'ai plutôt été révoltée que compatissante dans cette histoire et je ne pense pas que c'est cette émotion que cherchait à susciter l'autrice en écrivant ce récit.

Un couple presque parfait de Marian Keyes


wallpaper-1019588
Ils ont rejoint mon Himalaya à lire
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Je t'aime - Barbara Abel *****
wallpaper-1019588
Tu avais l'odeur de l'herbe fraichement coupée
wallpaper-1019588
RARE 1ère prise, silence, moteur… et Action à Paris
wallpaper-1019588
La Voix des Ombres - Frances Hardinge
wallpaper-1019588
Quelques classiques de la littérature que j’ai très envie de découvrir
wallpaper-1019588
C’est lundi que lisez-vous ? #114