Le mystère Henri Pick

Le mystère Henri PickGenre: Comédie

Synopsis: Dans une étrange bibliothèque au cœur de la Bretagne, une jeune éditrice découvre un manuscrit extraordinaire qu’elle décide aussitôt de publier. Le roman devient un best-seller. Mais son auteur, Henri Pick, un pizzaïolo breton décédé deux ans plus tôt, n’aurait selon sa veuve jamais écrit autre chose que ses listes de courses. Persuadé qu’il s’agit d’une imposture, un célèbre critique littéraire décide de mener l’enquête, avec l’aide inattendue de la fille de l’énigmatique Henri Pick.

Je vous retrouve aujourd’hui pour une chronique cinéma. Je tiens particulièrement à vous en parler car dans mon entourage j’ai pu remarquer que ce film n’étais pas connu de beaucoup de monde et c’est bien dommage!

J’ai d’abord été attirée par Luchini qui est un homme et un acteur qui me fait beaucoup rire. De plus, le thème de ce manuscrit et de ce mystère autour de l’auteur m’a beaucoup intriguée. En effet, Jean-Michel Rouche (Luchini), un critique littéraire, est farouchement persuadé qu’un pizzaïolo sorti du fin fond de la Bretagne n’a pas pu écrire un chef-d’oeuvre pareil. Et il va tout faire pour prouver qu’il a raison.

Nous sommes donc plongés dans son enquête accompagnés de la fille d’Henri Pick. Nous sommes menés sur des fausses pistes et le film est rythmé par différents rebondissements amenés par les personnages que nous découvrons un peu plus au fur et à mesure. Et je dois dire que la fin (que je ne vous dévoilerais pas) m’a plu et je ne m’y attendais pas!

Le mystère Henri PickPendant ce film, je ne me suis pas ennuyée. Mon intérêt a vraiment été titillé par l’envie de donner une explication à cette étrange histoire. Ce pizzaïolo avait-il une vie secrète? Est-ce finalement quelqu’un d’autre qui l’a écrit? Mais qui et pourquoi avoir pris ce nom? Est-ce une simple coïncidence ou une terrible manigance?

Et cette enquête est menée avec beaucoup d’humour. Je dois dire qu’avec Luchini il m’en faut peu. Il n’a même pas besoin de parler, ses expressions et ses mimiques m’amusent déjà énormément. Et son personnage aussi têtu que maladroit est finalement assez touchant. Camille Cotin permet à ce duo une vrai dynamique avec son franc-parler et malgré elle, l’envie de savoir si son père a pu écrire ce roman.

Finalement c’est un film rafraîchissant et intriguant qui m’a fait passer un très bon moment (malgré la dame à trois sièges de moi qui, d’après le volume de son ronflement, semblait très fatiguée). Que ce soit pour les acteurs ou le scénario, je vous le conseille!

Note: 9/10


wallpaper-1019588
Ta vie ou la mienne
wallpaper-1019588
Qui je suis
wallpaper-1019588
L'homme qui voulait aimer sa femme
wallpaper-1019588
Instantané de Tunisie. A Sidi Bouzid, la danse contemporaine contre le désespoir
wallpaper-1019588
The Shakespeare sisters #3 : La magie de l’hiver – Carrie Elks
wallpaper-1019588
My absolute Darling lu par Marie Bouvet #PrixAudiolib2019
wallpaper-1019588
Bienvenue au motel des pins perdus
wallpaper-1019588
Faustine de Giovanni Portelli