Le reste du monde et Le monde d’après

Le reste du monde et Le monde d’aprèsLe reste du monde de Jean-Christophe Chauzy, Casterman Le reste du monde et Le monde d’aprèsLe monde d’après de Jean-Christophe Chauzy, Casterman

Pour résumer:

Comment garder sa part d’humanité en s’efforçant de survivre ? Dernière soirée de vacances pour une jeune femme récemment plaquée,qui a du mal à faire face à sa nouvelle situation de mère d’ados célibataire. Et c’est un crève cœur de fermer le chalet d’alpage où elle avait pour un temps trouvé refuge. Quand un orage de montagne d’une violence inouïe éclate, suivi de secousses sismiques, celle qui se croyait dévastée, va comprendre ce qu’est la vraie dévastation…
Destruction en chaîne, fin des communications, des blessés et des morts partout et surtout des secours qui survolent la zone et ne s’arrêtent pas.
S’engage alors une lutte pour la vie, où pour protéger les siens et continuer à avancer coûte que coûte il faut réapprendre l’instinct, les gestes de survie, tout en évitant de sombrer dans la sauvagerie.

Ce que j’en pense:

Marie profite du dernier jour de vacances avant la rentrée pour faire du rangement mais un événement va bouleverser sa vie et celle de ses deux fils. La famille va devoir survivre suite à ce désastre apocalyptique.

Le scénario a des allures de fin du monde et est rempli de mystère. Où s’arrête le désastre? Qu’est-ce qui s’est réellement passé? On peut dire que l’auteur ne ménage pas le lecteur!

Le tome 1 met en avant le point de vue de Marie qui doit garder la tête froide et essayer de survivre et de protéger ses fils.

Le tome 2 quant à lui se consacre au point de vue des deux fils.

J’ai beaucoup d’admiration pour le personnage de Marie qui a une sacrée force de caractère. Elle se bat pour sa famille avec fougue. Les enfants quant à eux sont quelques peu agaçants…

Chauzy nous livre donc un récit de survie avec des personnages forts.

L’esthétique est sombre avec de nombreux paysages. C’est angoissant à souhait. Je ne suis pas forcément conquise par le graphisme mais l’ensemble fonctionne plutôt bien. 

J’attends de voir avec impatience ce que va nous révéler le tome 3.

Bref:

Une lecture angoissante.

Si je devais le noter:

Le reste du monde et Le monde d’après

Un petit aperçu:

Cliquer pour visualiser le diaporama.

wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Entre les lignes de Michelle Adams
wallpaper-1019588
Challenge 1% de la rentrée littéraire 2019
wallpaper-1019588
Boy Diola - Yancoubé Diémé
wallpaper-1019588
"Juliette à New York" (la bd) de Rose-Line Brasset, Emilie Decrock et adapté par Lisette Morival