LUNE POURPRE, Livre tome 2

 Si vous n’avez pas lu le livre précédent (chronique du tome 1 ici), ne lisez pas ceci il y a quelques spoilers

Lune pourpre, tome 2 : Asservie par DanaeHeurtée par la bataille du bois des Murmures où elle a vu nombre de ses compagnons disparaître, la jeune Lilith n’a plus le choix et doit apprendre à s’endurcir. Plus déterminé que jamais à débusquer les Fronts Marqués, le roi Donovan semble prêt à tout pour asseoir son pouvoir et persécuter les peuples cachés.
Pour l’arrêter, il n’existe qu’une solution : infiltrer Fall Marma, la cité ennemie ; et c’est à Lilith que revient cette lourde tâche. Celle de porter les chaînes. Celle d’être une asservie.


● Titre : Lune Pourpre
● Numéro : Tome 2 : Asservie
● Auteur : Laëtitia Danae
● Genres : Fantasy / Young Adult
● Nombre de pages : 528 pages
● Edition : SNAG
● Prix broché : 18€00



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Laëtitia Danae
Née un certain vingt avril, Laëtitia Danae a grandi en France, bien qu’originaire de cinq pays différents. Sa famille travaillant en majorité dans le milieu médical, c’est tout naturellement qu’elle s’est lancée dans le domaine hospitalier, en intégrant une école de soins infirmiers. Mais son grand amour est et a toujours été l’écriture. Sa plus grande peur ? Les limites de son imagination.

Attirée par l’odeur entêtante des livres vers l’âge de dix ans, elle n’a saisi la plume qu’une fois adolescente. Avant cela, elle se contentait de ses poupées et d’histoires rocambolesques déclamées à voix haute.

Un ordinateur qui plante et plusieurs fictions de perdues plus tard, Pierre de Lune voit le jour, suivi de Rozenn. De modestes projets au premier abord, qui ont fini par envahir son quotidien et ses songes pour ne plus jamais s’en aller. Depuis, elle ne sort jamais de chez elle sans un livre et un bloc-note au fond de son sac, car Moira, Rozenn et les autres s’invitent dans ses pensées à toute heure du jour et de la nuit.



◆ MON AVIS ◆

Quel bonheur ce fut de recevoir en tout début d’année un mail de l’attachée de presse me proposant le tome 2 de la trilogie de Lune Pourpre en lecture ! J’étais ravie, d’autant plus que le tome 1 avait été un véritable coup de coeur, de la fantasy comme j’en lis beaucoup, mais cette histoire-là m’a tout particulièrement marquée de par ses idées originales, et la plume de cette auteure que j’admire ! J’ai vraiment été attirée immédiatement par la couverture, comme un appel : « Dépêche-toiiiii, liiiiiis ». Et, personne incroyablement gentille que je suis, j’ai donc accepté l’appel du livre, et me suis jetée dans les premières pages.

Trêve de blagues, ce tome 2 nous plonge après la grande bataille de la fin du tome 1. Nous retrouvons notre Moira (de son nom d’humaine Lilith) qui doit tout faire pour rester forte, après la mort de son père, afin d’aider les Abels face à la tyrannie du roi Donovan. Elle doit apprendre beaucoup sur ses pouvoirs d’Abel, mais aussi ceux qu’elle a reçu de Maolen et qu’elle partage avec Melhen, son éternel prétendant et ami, et Mutiane, l’Amazone qui ne sourit jamais. Et c’est en solitaire qu’elle affrontera la grande cité de Fall Marma, résidence du roi et de sa famille, pour tenter de retourner cette guerre en leur faveur.

Et bien autant vous le dire, j’attendais la suite avec grande impatience ! J’avais hâte de retrouver cette intrigue que j’ai appris à apprécier au fil des toutes premières pages du tome 1, et j’étais enfin en possession de la suite. Ce qui est bien avec cette trilogie, c’est qu’il y a beaucoup à lire par tome et même si je peux avoir un bon rythme de lecture, avec Lune Pourpre, je lis plus lentement mais en savourant, ce qui fait que la lecture me tient sur le temps.

Ainsi, j’ai adoré suivre de nouveau les aventures de Moira et son incroyable loup Shae, ce loup qui me fait encore plus adorer l’univers ! L’aspect discussion mentale avec ce loup permet ainsi à Moira de nous faire part de ses pensées, comme si nous étions Shae  à qui elle parlait. On se sent d’autant plus important en tant que lecteur, on plonge bien mieux dans le livre et on a parfois l’impression de faire partie de l’aventure. C’est un atout de la plume de l’auteure, et un plaisir pour nous.

Et en parlant de personnages, j’adore toujours autant Moira. C’est une héroïne rafraîchissante, pleine de courage et de ressources. Elle est très débrouillarde, et peut facilement retomber sur ses pattes, elle n’est pas dans le cliché standard du personnages, ou du moins Laëtitia Danae va au-delà des clichés et on voit Moira évoluer et devenir une femme forte. Quant à Hélian, qui est devenu l’un des protagonistes importants depuis la deuxième moitié du tome 1, j’ai appris à le connaître et à l’apprécier, il est ce personnage mal dans sa peau princière, victime de la malédiction qu’il partage avec Moira, les unissant d’un amour prédestiné et qu’ils ne peuvent éviter.

J’aime beaucoup les personnages, leur personnalité est petit à petit creusée et on s’approprie bien mieux l’intrigue. Quant aux autres personnages, j’ai eu plus de mal à vraiment les apprécier autant que Moira, et un peu Hélian, mais ils ont tous leur importance dans cette grande aventure.

Et cette aventure, elle se tisse de plus en plus, l’intrigue se prolonge sur la longueur, et même si j’ai dû laisser ma chronique après l’avoir commencée il y a un petit moment, je me souviens des détails, même si cela vient aussi du fait que j’adore la fantasy de manière générale, et en particulier celle-ci, d’autant plus que c’est une fantasy française et que, mine de rien, c’est moins populaire en France et c’est difficile de suivre les traces de cette grande fantasy américaine et d’autres horizons.

Il y a beaucoup de rebondissements, de découvertes, de nouveaux décors et c’est fort appréciable. La plume est toujours belle à la lecture, les pages se tournent toutes seules et le vocabulaire nous permet de plonger pleinement dans l’histoire. Mais je réserve ma petite mention coup de coeur dans l’espoir que le troisième tome sera encore meilleur à mes yeux !

Concernant le dernier quart du roman, il s’enchaîne à une vitesse vertigineuse, rythmée par ce qui arrive. Et j’ai adoré, un tout nouveau rythme s’installe, jusqu’à une fin qui me fait bien trop attendre avant la suite ! Ahhhhh je veux lire la suite, même si ce sera le dernier tome de la trilogie !

En bref, l’intrigue continue pour nos personnages qui vont devoir faire face à des dangers qui leur échappent peu à peu, entraînant le lecteur dans une nouvelle aventure qui saura vous surprendre, et menée par une incroyable plume. Si la fin du tome 1 ne vous a pas convaincu, je vous recommande vivement de vous laisser bercer par cette suite ! Et moi j’ai hâte de lire la fin de cette trilogie coup de coeur !

◆ Note : ★★★★★ ◆



EXTRAITS

« Faisant le vide autour d’elle, elle pivota vers l’arbre le plus proche, la paume en avant. La brise qui s’échappa de son corps n’avait plus rien d’une brise. Elle faucha l’arbre avec autant de force que la foudre, coupant net son tronc en deux. Dans un grincement sinistre, le végétal piqua dangereusement du nez avant de s’écraser contre un de ses voisins, faisant trembler la forêt tout entière. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆

« Tu te laisses submerger. Chaque fois. N’oublie pas que les Nephilim sont en mesure de percevoir chaque changement physiologique qui s’opère en toi. Quand tu es surprise, ton coeur s’emballe, tes joues se parent de rouge et tes poumons consomment un peu plus d’air. Il ne leur faudra qu’un simple coup d’oeil pour comprendre que quelque chose cloche chez toi. »

Publicités

wallpaper-1019588
Fractures
wallpaper-1019588
L'homme qui voulait aimer sa femme
wallpaper-1019588
La silencieuse qui nous murmure à l'oreille
wallpaper-1019588
Punisher la section (the platoon) : ennis et parlov rejouent le vietnam
wallpaper-1019588
Une saison de campagnes de financement participatif
wallpaper-1019588
Toutes ces choses qu’on n’a jamais faites de Kristan Higgins
wallpaper-1019588
Mad Creek #2 – Comment marcher comme un Homme » Eli Easton
wallpaper-1019588
Hybrides #6 – Colère » Laurann Dohner