Créatures fantastiques

Résultat de recherche d'images pour Auteur: Kaziya

Edition: Komikku

Genre: Fantastique

Statut de la série: En cours, 1 tome

Sortie française du tome 2: 21 mars 2019

Description: La science a remplacé la magie dans le cœur des hommes. Elle est sur le point de faire basculer le monde dans une nouvelle ère, entraînant les créatures fantastiques dans l’oubli. Descendante d’une lignée de mages et déçue de la place qu’occupe désormais la science aux dépens de la magie, la jeune Ziska est apprentie vétérinaire. Avec son maître Nico, elle cherche à soigner et préserver les bêtes mythiques menacées d’extinction…
Après le travail, elle se rend en secret dans la forêt où elle a découvert un animal extraordinaire qu’elle pense être la seule à voir. Gravement blessé et mal en point malgré les soins prodigués par la jeune fille, ce dernier ne peut être soigné sans l’intervention magique de Nico. Une bonne raison pour Ziska d’apprendre à maîtriser la magie, non ?

Hello à tous!

Aujourd’hui je vous retrouve enfin pour vous parler d’un nouveau manga! Et devinez quoi… C’est encore un Komikku! On ne se refait pas.

Nous sommes ici plongés dans un univers fantastique. Malheureusement la magie tend à disparaître à cause du développement de la science. Pourtant Ziska, apprentie vétérinaire, ne lâche rien et veut faire perdurer la magie! C’est à l’aide de Niko, son maître, qu’elle va apprendre ce dur métier.

Le coup de crayon est tout en rondeur, tirant sur le shibi notamment pour le personnage de Ziska. Cela m’a un peu perturbé car elle à l’air d’une petite fille alors qu’elle a en réalité 13 ans. Ce que j’ai le plus apprécié dans le graphisme sont les créatures. Mignonnes ou majestueuses mais toujours attachantes, Ziska et Niko vont avoir la lourde tâche de les soigner voire de les sauver et ce, avec un dose de magie évidemment.

Résultat de recherche d'images pour

Et ce que j’apprécie peut-être le plus est que l’auteur apporte un renouveau dans le traitement des créatures. Nous connaissons les salamandres, les mandragores, pourtant l’auteur se les réapproprie pour nous en livrer sa propre version.

Le modèle est assez simple: un chapitre= un cas médical. Au fur et à mesure des cas, Ziska apprend de nouvelles choses afin de s’améliorer. En revanche ce qu’il m’a manqué c’est une trame de fond. Pour moi il manque un enjeu, un fil rouge. A la fin je me suis dis: « ok le but est que Ziska devienne vétérinaire… « . Il m’a manqué une profondeur de scénario. Par exemple, dans The ancient magus bride de la même maison d’édition, Chisé doit devenir sorcière mais nous savons que l’enjeu principal est qu’elle risque de mourir sous peu si Elias ne trouve pas de solution. Il y a un objectif, un but supérieur que je n’ai pas trouvé à Créatures fantastiques.

En bref, Créatures fantastiques est un seinen léger à découvrir avec un chocolat chaud au milieu de coussins douillets. Je le conseille si vous recherchez un univers magique parsemé de créatures toutes mignonnes.


wallpaper-1019588
Ta vie ou la mienne
wallpaper-1019588
Qui je suis
wallpaper-1019588
L'homme qui voulait aimer sa femme
wallpaper-1019588
Instantané de Tunisie. A Sidi Bouzid, la danse contemporaine contre le désespoir
wallpaper-1019588
Une semaine, nos lectures, nos avis
wallpaper-1019588
C'est lundi, que lisez-vous? #250
wallpaper-1019588
De roses et de sang #1 – Déviance > Callie Hart
wallpaper-1019588
Le livre du lundi : The Language of Thorns