Colette

ColetteGenre: Biopic

Synopsis: 1893. Malgré leurs quatorze ans d’écart, Gabrielle Sidonie Colette, jeune fille à l’esprit rebelle, épouse Willy, écrivain aussi égocentrique que séducteur. Grâce à ses relations, elle découvre le milieu artistique parisien qui stimule sa propre créativité. Sachant repérer les talents mieux que quiconque, Willy autorise Colette à écrire – à condition qu’il signe ses romans à sa place. Suite au triomphe de la série des Claudine, il ne tarde d’ailleurs pas à devenir célèbre. Pourtant, tandis que les infidélités de Willy pèsent sur le couple, Colette souffre de plus en plus de ne pas être reconnue pour son œuvre…

Très intriguée par la bande-annonce de Colette dont le thème me plaisait beaucoup, j’ai décidé d’aller le voir au cinéma. Autant vous dire que je ne me suis jamais vraiment renseignée sur la vie ou l’oeuvre de cette grande auteure française donc je ne pourrais dire à quel point le film est fidèle à sa vie ou non.

Cependant en tant que film je l’ai trouvé très intéressant. J’ai dû prendre quelques minutes pour m’habituer à la scénarisation, notamment sur certains plans de la caméra. Les costumes et les décors sont en tout cas très immersifs au niveau de l’époque et très agréables à regarder.

Par rapport au jeu de Keira Knightley je l’ai trouvé plutôt convaincant bien qu’il s’améliore en même temps que Colette vieillisse. J’ai apprécié voir l’évolution du personnage au fil des années et des coups durs. Et j’ai encore plus aimé sa revendication de Claudine. Malgré un mari tout simplement imbuvable qu’on aurait aimé la voir quitter plus tôt.

En plus de tout le côté littéraire, du succès phénoménal de l’oeuvre de Claudine et de l’impact qu’il a eut sur Paris, nous suivons notamment les amours de Colette. Elle est certes mariée à un homme, qu’elle a de surcroît aimé au début, cependant elle va peu à peu accepter son attirance pour les femmes. Et elle rencontre un personnage que j’ai vraiment aimé grâce à son style et à son actrice: Missy. Franche mais respectueuse, féministe avant l’heure, Denise Gough incarne brillamment ce personnage.

En bref, j’ai passé un moment agréable et instructif devant le film Colette que je vous recommande si la vie de cette femme vous intéresse!

Pour voir la bande-annonce, c’est ici!

Note: 8/10


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
La sorcière oubliée
wallpaper-1019588
La Peau des rêves, tome 3 - Les Chimères de l'aube
wallpaper-1019588
Malédiction de Blandine P. Martin
wallpaper-1019588
Titres des autres éditeurs sortis le 13 novembre 2019