Infinity Wars #6

Voilà, après des mois et des mois de mise en place, Infinity Wars s'approche de la fin. Pour le moment c'est la mini-série en 6 parties qui s'arrête avec Gerry Duggan et Mike Deodato Jr aux commandes. Mais l'attente en valait-elle la peine ? J'aurais aimé vous répondre par la positive.

Depuis combien de mois attendons-nous la fin de cette histoire ? Trop longtemps peut-être... Ce qui nous a fait croire jusqu'au bout que la conclusion sera épique.

Dans les faits, Duggan termine la fin de son run sur les Gardiens de la Galaxie avec ce numéro et les deux prochains one-shots mais plutôt que de terminer quoique ce soit, il semble lancer la patate chaude à Donny Cates qui reprend le relais le mois prochain.

L'épisode est brouillon comme le plan de Loki qui consistait à utiliser les pierres de l'infini du monde "warpé" afin de voir son futur mais on ne sait pas à quels fins. Le combat contre Devondra l'est aussi se concluant avec un deus ex machina mal servi puisque je n'avais pas compris que Arthur Douglas jouait un rôle décisif. Fallait-il lire un tie-in pour le comprendre ou est-ce une idée venue en cours de route ? Je ne sais pas. Je ne sais plus... Et, finalement, je ne cherche pas à savoir.

La faute à Marvel Comics et sa nouvelle ligne éditoriale qui consiste à éditer plus de mini-séries afin d'attirer le lectorat donnant une importance à cette saga qui finalement aura été décevante mais pardonnable sur une fin de run mais, là on nous a fait des promesses énormes avec tous les tie ins.

Alors, certes, il y a des choses pas si mal dans cette conclusion comme le destin réservé à l'univers "warp" donnant l'impression que celles et ceux qui ont acheté les mini-séries des aventures dans cet univers ne l'ont pas fait pour rien. Enfin, il y a le sort de Requiem - seules pages que le dessinateur s'applique à réaliser - qui promet de bien belles aventures par la suite même si je n'ai pas compris d'où venait celui qu'elle rencontre. Mais si le but est de créer une menace aux Gardiens de la Galaxie, c'est au moins réussi sur ce point.

Vous l'aurez compris, ce dernier épisode de la mini-série est catastrophique. On le voyait venir mais je ne voulais pas y croire tellement j'ai apprécié à la fois la série Guardians of the Galaxy et la mini-série Infinity Countdown. En revanche, je ne m'attendais réellement pas à être déçu par Mike Deodato Jr qui semble pressé par le temps. On sait qu'il peut avoir des baisses de régime mais jamais il n'a été aussi bas. Perspectives foireuses, proportions ratées, manque de dynamisme, scènes d'action brouillonnes... Il n'aide pas à voir plus clair dans la confusion du scénario. C'est dommage. J'espère que le dessinateur va prendre une petite pause bien méritée et nous revenir très en forme.

Infinity Wars #6


wallpaper-1019588
Tu avais l'odeur de l'herbe fraichement coupée
wallpaper-1019588
La mélancolie du kangourou de Laure Manel
wallpaper-1019588
Dad - Tome 1 - Filles à papa, Nob
wallpaper-1019588
Tsunamis | Michel Jean
wallpaper-1019588
La licorne enrhumée » Mélanie Grenier
wallpaper-1019588
Le voleur de cœur – Avon Gale & Roan Parrish
wallpaper-1019588
Velvet Baby » Maryrhage
wallpaper-1019588
Une semaine, nos lectures, nos avis