C’est Noël, que (re)lit-on ?

Au moment des fêtes, lire ou relire des ouvrages sur la thématique de Noël est une agréable tradition qui termine d’installer une douce ambiance. Sur ce blog, vous avez déjà croisé certains ouvrages évoquant cette période choyée de beaucoup. Voici, parmi eux, une sélection pour, peut-être, vous inspirer ou vous rappeler de bons souvenirs de lecture :

C’est évident :

C’est Noël, que (re)lit-on ?

Le narrateur de cette histoire est adulte lorsqu’il raconte l’incroyable aventure qu’il a vécue une veille de Noël il y a de cela des années. Lorsqu’un train déjà plein d’enfants en pyjama s’est arrêté devant chez lui, qu’il est monté à bord et qu’il y a bu du chocolat chaud riche et épais. La destination de ce train ? Le Pôle Nord, là où habite le Père Noël. Il devrait arriver au moment où celui-ci donnera le premier cadeau de Noël de cette année.

Boréal Express est un album écrit et illustré par Chris Van Allsburg (également auteur de Jumanji), paru en 1985. Son titre original est The Polar Express. Il a été adapté au cinéma par Robert Zemeckis en 2004. L’histoire explore la magie de Noël et, par les doutes qu’elle fait tout d’abord avoir aux enfants, la force d’être, tout au long d’une vie, toujours capable de croire en quelque chose, en un espoir qui peut naître à tout moment. L’ouvrage est rapidement devenu un classique. Son très beau message est accompagné d’illustrations réalistes et grandioses. Sa poésie transmet beaucoup de force.

Présentation de l’éditeur :
Il y a longtemps, une nuit, la nuit de Noël, un train s’arrête dans la rue devant la fenêtre d’un petit garçon. Invité à y monter, celui-ci y retrouve quantité d’autres enfants vêtus de pyjamas ou de chemise de nuit. Commence alors un voyage fantastique à travers bois, sur des montagnes enneigées, jusqu’au Pôle Nord, le pays du… Père Noël ! Rêve ou réalité ?

***

C’est évident (bis) :

C’est Noël, que (re)lit-on ?

En 2010, les éditions Glénat ont eu l’intention de faire découvrir les plus grands classiques de la littérature en bandes dessinées dans une collection qui contient une trentaine de titres. Elles ne pouvaient pas passer à côté du célèbre et intense A Christmas Carol de Charles Dickens. En français, cette histoire s’intitule Le conte de Noël comme ici mais aussi Chanson de Noël ou encore Un chant de Noël.

Juste avant le 25 Décembre, jour très attendu par tout le monde sauf par Ebenezer Scrooge, un homme triste, buté et avare, trois esprits viennent justement à lui pour l’emmener chacun leur tour dans les Noël du passé, du présent et de l’avenir. Ils lui font vivre une excursion de repentance aussi douloureuse que touchante. C’est la chance de Scrooge pour comprendre la vraie signification de Noël et pour devenir un homme meilleur, altruiste et généreux. En somme, un homme heureux, en paix avec lui-même.

Maintes et maintes fois adapté à travers les âges, simplifié pour les enfants sous forme de roman ou d’albums mais aussi scénarisé pour le cinéma plusieurs fois ou transformé en pièce de théâtre, A Christmas Carol, paru pour la première en 1843, ne sait pourtant pas prendre de rides. Ce drôle de voyage, d’initiation tardive, de résurrection, est magique et terrifiant. Fin à souhait, empli de valeurs que les êtres humains partagent tous au moins une fois dans l’année au même moment et que Charles Dickens souhaite transmettre à chacun. S’il n’est pas vraiment possible de dire que ces planches-ci apportent quelque chose de spécial à son œuvre, il faut reconnaître qu’elles permettent tout de même de la découvrir ou redécouvrir avec grand plaisir. Ainsi que d’ambitionner de lire bien d’autres adaptations, en plus de l’original, bien sur !

Présentation de l’éditeur :
Ebenezer Scrooge est une vieillard avare, grincheux et acariâtre. Sans-cœur, l’argent est le seul bonheur de sa vie jusqu’à l’arrivée de Tiny Tim et des apparitions des trois esprits qui vont transformer son existence! Cette nuit-là, il doit faire face à son passé, son présent et son avenir, découvrant la bonté et le vrai sens de Noël. Chacun des trois fantômes va lui faire revivre un moment de sa vie et le convaincre de se consacrer aux autres pour trouver la paix. La magie de Noël opère et un cruel grippe-sou se mue en homme généreux…

***

C’est génial ! :

C’est Noël, que (re)lit-on ?

Tous les matins, sur le chemin de l’école, Vladimir passe un peu de temps avec une belle renarde. Un jour, il décide de la suivre jusque dans les bois. Elle l’emmène jusqu’à « un vieux bonhomme à la longue barbe blanche et tout de rouge vêtu ». Pour le petit garçon, pas de doute, c’est le Père Noël. Et aussi impensable que cela soit, il n’a plus de maison. Il faut lui venir en aide ! Chez Robin, cette année, la famille est invitée à passer Noël chez Liv Lov, la reine du disco. Mais une bonne partie de la soirée se déroule dans un ascenseur bloqué en compagnie d’un voisin de la chanteuse qui ne fête pas Noël, de son Paris-Brest et d’un bracelet qui semble vraiment porter bonheur. Margoushka, elle, vit dans un endroit où c’est tous les jours Noël. Où elle doit chaque soir rédiger une liste de cadeaux qu’elle aimerait recevoir le lendemain. Comme cela devient lassant ! Alors, la petite fille décide, au moins pour une fois, de ne rien demander…

3 histoires de Noël pas comme les autres est un recueil de textes dans lesquels Audren fait apparaître toute la magie des fêtes de fin d’année et tout ce à quoi elles font référence : la générosité, la solidarité, la tolérance, le partage. Fêter Noël, c’est profiter d’un moment très attendu, c’est s’ouvrir aux autres, c’est n’oublier personne. Le 25 décembre est un jour apprécié et précieux. L’auteure rappelle ici pourquoi. Aux éditions Albin Michel, l’ouvrage est illustré par Joëlle Dreidemy qui a su saisir les moments les plus beaux, les plus touchants, les plus heureux pour que la transmission des émotions et des valeurs soit parfaite. Et quelle couleurs ! Le rouge, le vert, le jaune, le bleu, le orange qui habillent la saison font scintiller la couverture, et les dessins sont tous plus éclatants les uns que les autres. Un livre qui tient bien chaud, un livre à la fois amusant, émouvant et important pour que le moment le plus beau et le plus fort de l’année continue d’être le moment le plus beau et le plus fort de l’année. Pour qu’il garde sa beauté et tout son sens.

Présentation de l’éditeur :
Le Père Noël s’appelle Alphonse. Sur le chemin de l’école, Vladimir rencontre une belle renarde qui le mène jusqu’à la cabane d’un vieux monsieur barbu. Ce monsieur qui vit reclus ne peut être que le Père Noël, Vladimir en est persuadé ! Un Noël comme jamais Cette année, la famille de Shirley est invitée à fêter Noël chez Liv Lov, la reine du Disco ! Mais un ascenseur bloqué, un voisin espagnol et un bracelet porte-bonheur pourraient bien bouleverser la soirée… Joyeux non-Noël à tous ! Margoushka vit le rêve de tous les enfants : dans sa ville on fête Noël tous les jours ! Mais finalement n’est-ce pas un peu lassant de faire des repas de fête tous les soirs ? Et si Noël n’avait lieu qu’une fois par an ? 

***

C’est doux et poétique :

C’est Noël, que (re)lit-on ?

« Petite étoile est née un matin, plus faible, moins brillante que les autres. » Petite étoile est donc souvent seule, les autres ne veulent pas jouer avec elle. La danse et les concours d’étoiles filantes montrent de toute façon sans cesse qu’elle n’est pas comme ses camarades. Comme c’est décourageant ! Il n’y que Siriana, la plus vieille étoile, pour croire en elle. Un jour le Maître des étoiles vient leur rendre visite. Il a besoin de quelqu’un pour lui rendre un service de la plus haute importance. C’est Petite étoile qu’il choisit.

Petite étoile est un album écrit par Nancy Guilbert et illustré par Lilly Seewald. La collaboration est on ne peut plus tendre et poétique. C’est tout en doux mots, en paysages et en couleurs qui émerveillent que le récit est conté. Il est en fait une histoire de Noël, une très belle histoire sur la différence, la confiance en soi et le destin aussi, qui peut être agréablement surprenant. Un livre qui brille, qui bat.

Présentation de l’éditeur :
Petite étoile est née un matin, plus fragile que les autres… et pourtant c’est à elle que le Maître des étoiles va confier une mission de la plus haute importance. Face aux épreuves qui l’attendent, trouvera t-elle le courage et la force nécessaires pour accomplir son destin ? Car même si on ne le sait pas toujours, chacun d’entre nous peut réaliser de grandes choses !

***

C’est unique :

C’est Noël, que (re)lit-on ?

Deux jours avant Noël, les parents Mintz se rendent à l’opéra. Les enfants passent donc la soirée seuls. Enfin, seuls avec leur chat qui a au moins cinq prénoms, leur chouette, et Amoh et Radiah, les enfants de Mme Inoui. De quoi ne pas s’ennuyer. Et autant dire que de toute façon, entre Odette qui veut absolument un sapin alors que sa famille ne fête pas Noël, la préparation du pop-corn qui transforme la cuisine en terrain huileux, Bébé Lou qui a besoin d’être changé, Gervaise qui occupe la ligne téléphonique enfermée dans le caisson de la pendule et un plan machiavélique de Barnabé pour faire peur aux commères du quartier, ces quelques heures de solitude ne manquent pas d’animation. Surtout que l’idée de Barnabé attire un assassin chez les Mintz : Monsieur N, un meurtrier depuis l’âge de ses neuf ans, un raciste et un antisémite également.

Fais-moi peur est paru pour la première fois au milieu des années 90. Le voici qui revient en 2017 avec un joli relooking. Ce dernier fait un peu plus clairement écho à la menace qui plane sur la famille Mintz et leurs amis. En effet, plus les heures passent, plus Monsieur N s’approche, armé de son couteau. Plus les pages se tournent, plus le lecteur est préoccupé par leur sort. Chaque bruit étrange fait sursauter, frissonner. Mais attention, Malika Ferdjoukh a caché bien des choses derrière ce thriller haletant. Son tueur, la maison et ceux qu’elle renferme sont des symboles. Des symboles du mal, de mort, mais d’unité, d’espoir et de vie aussi. L’intrigue se déroule au moment des fêtes de fin d’année, à une période toute pleine de résonances donc, pour être encore plus forte. Au moment de cette réédition, elle n’est pas sans rappeler certains événements non plus. Elle est pleine d’amour et de confiance en l’avenir. En dépit de ce et ceux qui rodent, oui. L’auteur de Quatre sœurs offre ici un roman qui allie repères et surprises pour quelques heures de lecture tout à fait uniques.

Présentation de l’éditeur :
Enfin seuls ! A peine la voiture des parents a-t-elle disparu dans la nuit noire que les cinq enfants Mintz, laissés sans surveillance, investissent la maison. On transforme la cuisine en patinoire, on fait exploser le pop-corn, on prépare une expédition au cimetière, on dessine des sorcières, on retrouve un copain fantôme… Mais un certain Monsieur N rôde dans le jardin. Il a mis son manteau rouge. Sous la neige qui tombe, on dirait le Père Noël. Il vient de tuer, son couteau est encore plein de sang, ses yeux emplis de haine. Il brûle de rage et de l’envie de poursuivre son massacre. Les enfants Mintz, leur chat, leur chouette ne savent pas que cette soirée du 23 décembre va virer au cauchemar.

***

C’est un message essentiel :

C’est Noël, que (re)lit-on ?

L’ourson Barnabé a été abandonné dans la nuit froide. Il rejoint d’autres jouets qui ne sont plus désirés non plus. Mais ce que les gens jettent ainsi, Eustache le récupère et le répare avec soin pour l’offrir à d’autres. La peluche au cœur brisé est alors vite recueillie par l’homme qui, avec du fil, une aiguille et un peu de tissu, lui offre rapidement une seconde vie. Il rend heureux des enfants auxquels il enseigne même comment fabriquer des jouets avec du carton, de la ficelle, des bouteilles…

Que de surprises pour Noël ! Ce moment que tout le monde attend avec impatience et qui soulève aussi tant d’inégalités peut en effet être marqué par cet esprit de la renaissance, cette existence qui représente la chance, le choix, la beauté et la bonté profondes. Les éditions Vert Pomme, cent pour cent écologiques, véhiculent dans La grande nuit un message d’intelligence et de générosité qui dépasse un peu le recyclage et la préservation de la planète. Un message qui doit ressurgir à chaque 25 Décembre. Séverine Dalla et Nancy Guilbert montrent l’âme des jouets, certes, mais aussi celle de l’être humain qui s’accomplit. Un livre entre l’album et la bande dessinée qui inspire plein de belles et nobles idées.

Présentation de l’éditeur :
Un soir d’hiver, l’ourson Barnabé est abandonné dans une décharge. Heureusement, son chemin va croiser celui d’un grand-père aux doigts d’or et de nombreux autres jouets… Avec Barnabé et ses amis, découvre comment les objets peuvent avoir une seconde vie. L’album te donnera également des éco conseils et des idées ludiques pour les recycler et limiter leur accumulation.

***

Parce que ça fait toujours plaisir :

C’est Noël, que (re)lit-on ?

En 2013, les studios Disney ont offert aux spectateurs une très libre adaptation du conte de Hans Christian Andersen, La reine des neiges. Intitulé Frozen en version originale, le film met en scène Elsa et Anna, deux sœurs. La première doit monter sur le trône d’Arendelle. Cependant, dotée d’un pouvoir magique qu’elle ne contrôle pas, elle fait s’abattre un terrible froid sur le royaume et s’enfuit. Elle ignore que ce qu’elle a provoqué est si grave et pense en effet qu’elle doit « disparaître » pour la sécurité de tous. Anna, qui ne l’entend pas de cette oreille et aime sa sœur telle qu’elle est, part à sa recherche.

Un fiancé, un renne, un bonhomme de neige, un vilain, beaucoup d’énergie et d’humour attendent petits et grands dans cette aventure aux images époustouflantes. La redécouvrir avec toute sa symbolique à travers les publications pour la jeunesse, ici aux éditions Hachette, est plaisant et réconfortant. Jamais la magie ne s’éteint et ne doit s’éteindre.

Présentation de l’éditeur :
Elsa, la Reine des neiges, ne contrôle pas son terrible pouvoir. C’est ainsi que son royaume se retrouve plongé dans un hiver éternel. Heureusement, Anna est déterminée à ramener sa sœur Elsa, ainsi que le soleil, au royaume d’Arendelle. Elle se lance alors dans un incroyable voyage sans se douter que la magie la guette à chaque pas.

Et vous, que lisez-vous à Noël ?

Publicités

wallpaper-1019588
Les cités de cristal, série (Chris Red)
wallpaper-1019588
Les cités de cristal, tome 1 : Kilimandjaro (Chris Red)
wallpaper-1019588
Horreurs boréales de Teudor Abajero
wallpaper-1019588
Les Chevaliers d'Émeraude, tome 06 - Le Journal d'Onyx