History Is All You Left Me de Adam Silvera


Hellooooo tous le monde ! Nouvelle semaine et quelle semaine ! J’ai totalement vécu une expérience littéraire, ça fait bien longtemps que je n’avais pas ressenti ça avec un roman jeunesse. J’ai donc lu cette semaine, History Is All You Left Me de Adam Silvera traduit récemment en français par la Collection R sous le titre de Tu Ne M’as Laissé Que Notre Histoire. Il faut savoir que depuis sa sortie, ce roman me faisait de l’œil, les chroniques et avis plus que positifs ont commencé à affluer et j’ai donc reculé. Oui je suis du genre à reculer quand j’entends trop de bien d’un roman de peur d’être forcément déçue. Et j’ai bien eu tord cette fois-ci !
History Is All You Left Me de Adam Silvera
« Tu m’avais fait la promesse de ne jamais mourir… Tu ne l’as pas tenue. Tu ne m’as laissé que notre histoire. »
La mort ne prévient jamais. Lorsque Griffin apprend la disparition brutale de Theo, son premier amour, son univers vole en éclats. Bien que Theo ait déménagé en Californie pour ses études et ait commencé à fréquenter Jackson, Griffin n’a jamais douté qu’il reviendrait un jour vers lui. À présent, l’avenir qu’il s’imaginait a changé du tout au tout et le vide laissé par Theo demande à être comblé…
History Is All You Left Me de Adam Silvera
Griffin est un personnage complexe mais également très intéressant auquel je me suis beaucoup attachée. Adam Silvera a réussi à créer un personnage réel, un adolescent de notre génération qui doit faire face à l’une des pires peines qu’une personne peut vivre, le deuil. À travers celui-ci, on apprend à connaître Griffin et son anxiété mais aussi ses différents TOC. Étant le narrateur, Griffin nous plonge dans son histoire avec Theo, une histoire d’amour et d’amitié sans égal, une relation si spéciale. Ce qui est intéressant avec le personnage de Griffin c’est de le voir évoluer dans son cheminement vers la vérité, ce besoin de connaître ce qui c’est vraiment passé le jour de la mort de Theo pour essayer, tant bien que mal, de faire son deuil et d’avancer. Griffin est un personnage fort, incroyablement attachant, qui a aussi ses faiblesses et fait des erreurs mais on apprend à aimer celles-ci. Un sentiment de compassion profonde m’a attrapé le cœur tout au long du récit de Griffin, grâce à Griffin.

“I'll never understand how time can make a moment feel as close as yesterday and as far as years.”


C’est un sentiment de paix que je ressens quand je pense à Theo. Ce personnage m’a bouleversé, tordu le ventre et fait pleurer. Theo est une de ces personnes qui vous rend heureux seulement par leur présence, il est solaire, incroyablement aimant mais aussi extrêmement déterminé dans tout ce qu’il fait, notamment aimer quelqu’un. Encore une fois, et je crois que c’est toute la beauté de ce roman, Adam Silvera délivre un personnage plein d’authenticité, non-édulcoré qui vous frappe en plein cœur par tant de vérité et de tolérance.
History Is All You Left Me de Adam Silvera
Un coup de cœur auquel je ne m’attendais pas du tout, c’est seulement arrivé au dernier quart du roman que j’ai pris une grosse claque avec le personnage de Wade. Un personnage qui reste effacé tout au long du roman, relayé au second plan par Griffin qui vit son deuil de sa manière, mais qui au final joue un rôle des plus important dans la vie de celui-ci. Wade est doux, attentionné, loyal et un tantinet boute-en-train ce qui ne fait qu’accroître notre amour pour lui. J’ai été réellement subjuguée par ce personnage comme je ne l’ai pas été depuis très longtemps, et pour cela Adam Silvera a gagné mon cœur. 

“History remains with the people who will appreciate it most.”


C’est une vraie claque littéraire que je me suis prise. Je crois que je n’ai pas vécu ça depuis I’ll Give You The Sun de Jandy Nelson qui m’avait fait le même effet il y a trois ans. Adam Silvera arrive à mettre les mots justes sur des émotions si compliquées et douloureuses que le deuil, l’amour ou encore l’amitié avec une vraie sensibilité et beaucoup de réalisme. C’est pour ces auteurs que je ne laisserai jamais tombé la littérature jeunesse car je ressors grandie, sensibilisée et bien plus compatissante. Il y a cette citation qui me revient en tête qui est très célèbre dans la série Skam qui est « Everyone you meet is fighting a battle you know nothing about . Be kind. Always. » que l’on peut traduire par « Chaque personne que tu rencontres se bat dans un combat dont tu ne connais rien. Sois gentil. Toujours. ». Cette citation est la définition parfaite de ce roman pour différentes raisons mais surtout parce que je ne m’attendais pas à toutes ses révélations et que cette citation m’est revenu en tête après avoir lu la dernière page.
History Is All You Left Me de Adam Silvera
Il est sans dire que je vais continuer à lire du Adam Silvera, mais je suis heureuse de m’être initiée à sa plume avec ce roman et je suis déjà impatiente de lire They Both Die At The End que j’ai dans ma bibliothèque. Adam Silvera vient également de sortir un nouveau roman à quatre mains en collaboration avec Beck Albertalli qui s’intitule What If It’s Us que j’ai également hâte de lire et qui m’a l’air plus léger que ce qu’il a l’habitude d’écrire donc très curieuse de voir ce que ça va donner.

UN ROMAN COUP DE POING RÉALISTE ET PLEIN DE SENSIBILITÉ QUI DONNENT LES MOTS JUSTES.


En attendant la prochaine chronique, prenez soin de vous!
Andréa.

wallpaper-1019588
Ils ont rejoint mon Himalaya à lire
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Je t'aime - Barbara Abel *****
wallpaper-1019588
Tu avais l'odeur de l'herbe fraichement coupée
wallpaper-1019588
RARE 1ère prise, silence, moteur… et Action à Paris
wallpaper-1019588
La Voix des Ombres - Frances Hardinge
wallpaper-1019588
Quelques classiques de la littérature que j’ai très envie de découvrir
wallpaper-1019588
C’est lundi que lisez-vous ? #114