#117 Le tarot des éternels - Tome 1 : La culpabilité de l'ermite

#117 Le tarot des éternels - Tome 1 : La culpabilité de l'ermite

Auteur : Daniel Bontemps
Edition : Nanachi
Nombre de pages : 180

#117 Le tarot des éternels - Tome 1 : La culpabilité de l'ermite
       La jeunesse éternelle a beau être la meilleure assurance qui soit face aux ravages du temps, elle ne protège pas toujours des humeurs de la faucheuse. Alors quand la prestigieuse invitée de l’agora des nécromants de Toulouse est contrainte d’effectuer son dernier voyage sans avoir eu l’occasion de révéler ses ultimes secrets, les langues se délient et les pires intentions se révèlent, sur les tapis moelleux de la haute société qui se prélasse aux abords de la Garonne. Prisonniers d’une toile d’intrigues tissée par leurs impitoyables aînés, Ambre et Rodéric, deux jeunes enquêteurs débrouillards, vont devoir éclairer les zones d’ombre d’un crime à multiples facettes. Un meurtre parmi tant d’autres dans la ville rose, mais dont la particularité est qu’il concerne une immortelle.
       Parcourez les ruelles étroites de Toulouse aux côtés d’un duo de détectives novices et d’un vénérable bibliothécaire roublard et calculateur, pour démêler les fils d’une intrigue où la politique se mêle de surnaturel, d’occulte et des secrets d’une communauté avide de conserver la vie éternelle qui coule dans ses veines, sans se soucier du prix de ce don divin.‌
#117 Le tarot des éternels - Tome 1 : La culpabilité de l'ermite
       Merci à l’auteur pour sa confiance.
       La quatrième de couverture en dit déjà pas mal sur le roman donc je ne vais pas en dire plus.
       Ce roman est très intéressant car non seulement il nous fait découvrir la ville de Toulouse mais en plus, l’auteur nous entraîne dans une intrigue vraiment prenante. Les informations sont denses et l’auteur joue un peu avec nos sentiments par moment.Les protagonistes ont tous une place dans le récit et chacun son caractère. On arrive à s’identifier, s’attacher facilement.
       Ce qui est encore mieux, et c’est ce qui m’a fait finir le roman en très peu de temps... C’est qu’on peut faire notre enquête de notre côté ! Bon, cela peut paraître banal mais avec les indices on peut se faire notre propre idée du coupable. Les descriptions ne sont justes, ni trop peu ni pas assez, même si c’est comme d’habitude dans ce genre de roman, je dois dire qu’une fois de plus, c’est très agréable à lire, on ne s’attarde pas sur des détails insignifiants.
       La plume de l’auteur est fluide et il arrive à bien mener son intrigue, facilement en plus. Je le découvre et je dois dire que je suis surprise par ce talent. Je me suis laissé emporté facilement dans cet univers malgré que je ne savais pas à quoi m’attendre. Les polars n’étant pas mon genre littéraire préféré.
       Quant aux protagonistes, comme je vous ai dit, ils sont variés. Ce qui est très intéressant car on les découvre chacun peu à peu et on voit leurs évolutions de caractère. J’ai trouvé cela réaliste et bien mené de la part de l’auteur.
       En bref, le suspens est au rendez-vous avec une fin qui peut paraître surprenante et qui nous laisse bouche bée. L’histoire m’a pris en haleine et j’ai été déçue de finir l’enquête aussi vite. Je recommande ! Pour ma part j'ai adoré !

wallpaper-1019588
Beta ray bill par daniel warren johnson : grand spectacle en grand format chez panini
wallpaper-1019588
Dune, Délicieux, James Bond… mes derniers cinémas !
wallpaper-1019588
Les héritiers de Salem de Emilie Bonnet
wallpaper-1019588
Trois packs ¢hou à gagner