Toons King, tome 1 : L'éveil par le rêve

Toons King, tome 1 : L'éveil par le rêve
SERVICE PRESSE
Toons King, tome 1 : L'éveil par le rêve
Titre : Toons King, tome 1 : L'éveil par le rêve
     Auteur : Nadeim M.G.H - page facebook
     Sorti le 10 mai 2018
     Lu entre le 10 et 15 octobre
     Editions Men Over The Rainbow
     Genres : Fantasy / Young Adult
4eme de couverture :
« Il était une fois », ainsi commencent les belles histoires qui nous transportent loin, dans un imaginaire sans limites. Mais l’une d’entre elles est en réalité un souvenir, un précieux souvenir resté secret jusqu’à ce jour.
Aimeriez-vous en savoir davantage ? Oui ? Alors, lisez la curieuse aventure de Damie, adolescent de dix-sept ans. Un matin, sa vie bascule : un jeune homme en armure fait irruption dans son salon et lui annonce qu’il est promis à un grand avenir.
Damien se retrouve alors au milieu d’une lutte opposant depuis toujours les forces du mal à la lumière. Dans un royaume enchanteur et loufoque, connu sous le nom de Rêvilia, il fait la rencontre des Toons, les personnages des dessins animés de notre enfance, plus explosifs que jamais, qui deviendront ses meilleurs alliés !


Je remercie l’auteur pour ce partenariat, cette lecture fut une belle découverte. Notez d’ailleurs que l’auteur est très présent sur facebook, il s’est véritablement créé son propre univers, vous pouvez trouver différentes vidéos sur sa page ainsi que des articles sur les personnages de Toons King.

Toons King, tome 1 : L'éveil par le rêve
      Toons King : l’éveil par le rêve, ou plutôt, un fabuleux voyage à travers un monde merveilleux qui n’a cessé de me surprendre. De prime abord, ce roman semble presque inclassable, pourtant, à bien y réfléchir, il rejoint différentes catégories parmi lesquelles on trouve : le Young Adult l’héroïc fantasy, la fantasy ainsi qu’une amorce de romance M/M. Ne soyez donc pas surpris d’y trouver de la magie, de la sorcellerie, une bonne dose de rêve, des paillettes (mais pas trop) ainsi que de l’humour ; tout un programme !
       Le royaume de Revillia, dans lequel vont évoluer nos personnages, est en péril. Les forces du mal tentent de le réduire à néant, de le plonger dans de froides ténèbres. D’entrée de jeu la problématique est annoncée ; il faut sauver Revillia, et par la même occasion, réaliser la prophétie. L’histoire apparaît comme assez banale pour l’instant, j’en conviens, mais c’est sans compter sur les personnages qui vont faire leur apparition tout au long du récit, créant une atmosphère très particulière qui m’a bercé de chapitre en chapitre.
       Quelle idée ! Mais quelle idée vous dis-je d’intégrer des Toons dans un univers merveilleux ! C’est un pari risqué, un parti pris intéressant que l’auteur exploite très bien. Mais qu’est-ce qu’un Toon ? « Mettons les points sur les « i » et évitons toute confusion. Un toon n’est pas un animal qui parle, comme certains d’entre vous pourraient le croire, et certainement pas un genre de peluche, ce qui reviendrait à les vexer s’ils étaient là à vous écouter. Ce sont plutôt des personnages de cartoons. Vous avez bien lu : de cartoons ! ». Ne vous étonnez donc pas si, au détour d’une réplique, vous croisez un toon mi-sauvage mi-domestique, bien que déstabilisantes au début, j’ai fini par m’y accommoder et apprécier ces petites intrusions.Toons King, tome 1 : L'éveil par le rêve
Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC 3.0 BY     Ces mystérieux toons, au nombre de trois dans le roman, gravitent autour d’autres personnages ; Solah et Damien. Je ne vous cache pas que l’auteur se prénomme Damien, que son nom de plume « Nadeim » n’est autre que l’anagramme de Damien… quelques questions me traversent l’esprit, je compte bien obtenir une réponse à cette énigme. Ce dernier correspond aux critères du Sauveur, de celui dont la prophétie parle, mais qu’en est-il dans la réalité ? A travers le destin de ce personnage, l’auteur délivre de nombreux messages que l’on saisit au vol comme autant de bouteilles lâchées à la mer. Paix, amour, tolérance et confiance se distinguent du lot – fils rouges qui guideront votre lecture.
Une chose est sûre, Nadeim aime jouer avec ses personnages ! Le moins que l’on puisse dire est que Damien et Solah en prennent pour leur grade. Ces derniers forment un duo improbable et détonnant. Un chevalier en armure et un humain, deux individus issus de mondes différents, aux mœurs différentes, au tempérament bien trempé. La relation entre les deux garçons est très particulière, elle prend naissance dans un contexte délicat et évoluera en dents de scie. Damien comme Solah va éprouver de grosses difficultés à s’adapter à la présence de l’autre, refusant d’admettre l’évidence qui les ébranle tous deux. Une certaine complicité les unit, et ce malgré leurs innombrables prises de bec. Souvent cyniques voire même carrément ironiques, les conversations qu’ils peuvent avoir me sont à chaque fois apparues comme croustillantes. Je me suis délectée de ces joutes verbales, de l’habileté de leur repartie. Plus d’une fois, je me suis surprise à m’attacher à eux, à leur tempérament de merde, pardonnez-moi l’expression !
    Bon, ce n’est pas tout mais, bien que la relation entre les personnages s’avère passionnante, l’intrigue se doit de progresser. A cet effet, l’auteur ne manque pas de rappeler à l’ordre ses protagonistes, mais également le lecteur ! Plus d’une fois au cours de ma lecture, le narrateur est intervenu, apportant des précisions, effectuant un rappel ou se moquant éperdument de la réaction de telle ou telle personne. Ces incursions ne gênent pas la lecture, mais elles auraient pu être moins nombreuses, notamment afin de laisser le lecteur vagabonder entre les pages sans être rappelé à l’ordre. Le narrateur demeure en quelque sorte le confident de l’histoire, omniscient et très présent, il joue aussi le rôle du bouffon qui anime la galerie, n’hésitant pas à effectuer quelques galipettes par-ci par-là.
Toons King, tome 1 : L'éveil par le rêve
     Mais qu’en est-il de la prophétie à accomplir ? Disons que le Sauveur de Revillia ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive, jamais il n’aurait imaginé devoir délivrer un royaume des affres du mal. C’est qu’il n’est pas prêt le petit ! Mais pas de panique, de très nombreuses rencontres vont changer la donne et lui faire prendre conscience, petit à petit, du rôle qu’il doit jouer. Cette prophétie s’apparente en réalité à une véritable quête personnelle, un chemin de croix pour apprendre à se connaître, mais surtout, à s’accepter. Assumer ce que l’on est aux yeux des autres peut représenter un exercice très difficile, voire insurmontable, dans ce livre, il est question de tolérance et de respect, de confiance et d’amitié.     L’univers, au demeurant très enfantin, cache en réalité de nombreuses réflexions sur le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Le destin de Damien est mis en lumière, d’un anti-héros parfait, il se dresse peu à peu en une sorte de modèle à suivre. N’imaginez pas que la route qu’il emprunte est simple, loin de là ! Le parcours du jeune garçon est semé d’embûche, de doutes, de peurs et de regrets. Il s’agit d’un long tunnel qu’il traverse, accompagné par Solah mais également par les Toons. Damien va devoir apprendre à côtoyer le bien et le mal, à les différencier et accepter l’influence qu’ils peuvent avoir sur ses décisions. Ce premier tome propose un duel entre les forces du bien et du mal, ce sont deux visions qui s’affrontent, parfois se confrontent mais peuvent également se compléter pour mieux se déchirer.
       L’intrigue est palpitante, je vous ai parlé des rencontres, mais laissez-moi les aborder plus en détails. A la fois improbables, inédites et délirantes, les multiples apparitions de personnages donnent l’impression de visualiserune vaste fresque dans laquelle tout le monde se bouscule! Une immense scène de fête, un mélange de contes de fées et de toons. Ajoutez à cela des dialogues loufoques, parfois incompréhensibles, à l’image des personnages. Il plane sur ce livre une telle aura de mystère que l’on a envie de lire la suite, d’en apprendre plus. N’essayez pas de deviner la tournure que vont prendre les événements, c’est presque impossible. Nadeim aime emprunter des chemins escarpés, souvent sinueux, parfois plus que dangereux. 


Toons King, tome 1 : L'éveil par le rêve
Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC 3.0 BY
       Certains passages sont écrits deux fois au cours de l’histoire, il ne s’agit pas d’une erreur mais d’un réel travail de la part de l’auteur afin de pousser toujours plus loin notre réflexion. D’un passage sans contexte, brut et mystérieux, il se transforme en un texte qui prend réellement tout son sens quelques chapitres plus loin. Je dois avouer que cela casse un peu le rythme, en effet, relire un même passage est assez frustrant mais on devine l’intention de l’auteur et l’on se laisse prendre au jeu.
     Le style de l’auteur est fluide, rythmé, il ne s’embarrasse pas de longues descriptions mais ne néglige pas les ressentis des personnages pour autant. Il nous entraîne de royaume en royaume à la découverte de notre moi intérieur, de ce qui sommeille en nous et que nous n’osons pas toujours exprimer. De très nombreuses thématiques sont soulevées dans ce livre, je n’aurais pas assez d’une chronique pour toutes les aborder, mais j’aime la façon dont Nadeim aborde le passage de l’enfance à l’âge adulte ainsi que la vision du bien et du mal qu’il expose. Prendre confiance en soi est un exercice compliqué qui nécessite de nombreux efforts. Certains sujets délicats sont abordés avec douceur et bienveillance, ce qui est très appréciable.     En définitive, Toons King propose un univers totalement déjanté, toonesque et merveilleux, un monde enchanté sur lequel une ombre malfaisante plane. Cette ombre peut revêtir différents noms ainsi que différentes formes, Damien, le personnage principal, va apprendre à les combattre mais surtout, à les identifier. L’histoire est originale et bien menée, je suis vraiment curieuse de lire la suite ! Les Toons comme l’improbable duo que forment Solah et Damien m’ont convaincu, m’embarquant au cœur de leurs folies. Cette lecture, c’est un voyage presque initiatique, elle agit en quelque sorte comme le miroir de l’âme, reflétant les troubles intérieurs de chacun. Si vous aimez les univers ancrés dans un monde merveilleux, l’héroïc fantasy et les toons, je vous invite à découvrir ce superbe premier tome.
3 raisons de lire Toons King, tome 1 : L'éveil par le rêve :
- Un univers toonesque déjanté
- De très beaux messages à découvrir
- De la magie et beaucoup d'humour
Toons King, tome 1 : L'éveil par le rêve

wallpaper-1019588
Une aventure au Caire (Laury Benero)
wallpaper-1019588
Mon avis sur la série Bienvenue à Sanditon
wallpaper-1019588
Comics coups de cœur de la semaine du 02/07/2022
wallpaper-1019588
Dark Bane, tome 2 : La Règle des Deux - Drew Karpyshyn