Hate to love, de Penelope Douglas

Hate to love, de Penelope Douglas

De Penelope Douglas

Paru le 2 novembre 2017

Chez Harlequin (&H)

432 pages

14,90€

Hate to love, de Penelope Douglas

Ils étaient faits l’un pour l’autre… jusqu’au jour où ils se sont rencontrés. Depuis plus de sept ans, Misha et Ryen échangent des lettres. Des lettres dans lesquelles ils se racontent, se livrent, se soutiennent. Une seule règle : ne jamais chercher à se rencontrer. Un interdit qui à convenu à Misha pendant toutes ces années. Il n’a pas besoin de connaître le visage de Ryen pour qu’elle soit sa muse, son inspiration, celle pour qui il écrit ses chansons et, quelque part, son âme sœur. Mais, un soir, il croise une jeune fille dont les goûts excentriques se rapprochent un peu trop de ceux que Ryen lui a décrits dans ses lettres pour que ce soit une coincidence…. Et alors, face à cette jeune fille d’une beauté solaire, renversante, Misha n’a aucun doute : il sait que c’est elle; Maintenant, impossible de résister, il doit s’approcher. Quitte à ne jamais révéler à Ryen qui il est vraiment. Et quitte à découvrir une Ryen bien différente de l’idéal qu’il s’était imaginé… 

Hate to love, de Penelope Douglas

Alors que le premier chapitre annonçait une romance (presque) comme une autre, le deuxième chapitre m’a beaucoup étonnée. On arrive dans une ambiance extrêmement noire et puisque je ne m’y attendais pas (mais j’aurais dû !), j’ai été assez surprise. Hate to love est ma première Dark romance et même si le début est un peu long à démarrer, j’ai été agréablement surprise.

J’ai tout de même été assez perturbée par l’ambiance pesante qui persiste du début à la fin du roman. Le premier chapitre n’était pas du tout dans cette veine et je ne m’attendais pas du tout à ça.

En sortant de ma lecture, ma première impression, c’est que je ne sais pas vraiment quoi en penser. Le personnage de Ryen est très (très) superficiel au début et même si elle évolue au cours du roman, je n’ai quand même pas vraiment accroché avec elle, ma première impression étant très mauvaise.

Quant à Misha, j’avoue que ce personnage m’a beaucoup perturbée. Je l’aimais beaucoup dans les quelques premiers chapitres et ensuite, je ne le reconnaissais plus du tout. Il me mettait presque mal à l’aise par moments.

L’aspects que j’ai préféré n’était pas du tout la romance mais plutôt le côté du suspense. Vers la fin, j’ai su apprécier la romance entre Ryen et Misha mais ce n’était vraiment pas gagné !

Et enfin, ce qui m’a embêtée, c’est que j’avais deviné la plupart des révélations avant la fin. Malgré tout, ça restera une jolie lecture, qui me confirme que je ne suis pas vraiment faite pour les dark romances !

☆☆☆


wallpaper-1019588
Le début de la faim
wallpaper-1019588
Les méchants de l'Histoire, tome 1 : Dracula - Bernard Swysen & Julien Solé
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Tu avais l'odeur de l'herbe fraichement coupée
wallpaper-1019588
News : Le Coeur et la Chair - Ambrose Parry (Seuil)
wallpaper-1019588
News : Luca - Franck Thilliez (Fleuve)
wallpaper-1019588
Un nouveau départ.
wallpaper-1019588
La langue de Trump - Bérengère Viennot