Les héros 2 - Au coeur de la tourmente

"Une dame ne laissait jamais paraître son trouble. Tout le monde savait cela."
Les héros 2 - Au coeur de la tourmenteEnoch Suzanne
375 pages
Éditions J’ai lu (2018)
Collection aventures & passions
Graeme, vicomte de Maxton, avait déjà suffisamment d’ennuis avec les guerres de clans et l’arrivée de son nouveau voisin, le duc de Lattimer – un sale usurpateur d’Anglais. En plus, ses jeunes frères turbulents, croyant bien faire, ont enlevé Marjorie, la sœur du duc! Il se retrouve avec une lady dans les pattes, conscient qu’il ne pourra pas la séquestrer bien longtemps. Mais comment l’empêcher de courir tout droit le dénoncer devant le juge? En l’épousant bien sûr, puisqu’une femme ne peut pas témoigner contre son mari. Et l’union d’un Highlander et d’une pimbêche anglaise promet de faire bien des étincelles...
Extrait :
« Graeme était avant tout un Highlander pour qui la liberté n’avait pas de prix, et devoir l’enchaîner lui avait fendu le cœur, même s’il l’avait fait pour protéger sa famille.
Non, il n’avait pas besoin d’amour et n’en cherchait pas, mais lady Marjorie semblait faite pour cela. Pour de longues nuits de passion aussi, à en juger par les deux baisers qu’ils avaient échangés. Mais aurait-elle envie de lui, ou bien se soumettrait-elle simplement au devoir conjugal, ce qui rendrait tout contact physique considérablement moins intéressant ? »

Mon avis :
Suzanne Enoch est une auteure que j’apprécie particulièrement lire, notamment pour la variété de ses personnages, la richesse de ses intrigues. Je ne suis jamais déçue par ses ouvrages. Au cœur de la Tourmente est le second volet de sa série Les héros. Il peut se lire indépendamment, mais pour connaître les liens qui unissent les protagonistes, avoir parcouru le premier tome s’impose.
Lady Marjorie Forrester est en route pour les Highlands afin de surprendre son frère aîné, le duc de Lattimer, qu’elle n’a pas vu depuis trois mois. Alors que son statut social s’est amélioré au sein de la société londonienne, la faisant passer du statut de dame de compagnie à celui de la noblesse, elle n’en reste pas moins rejetée par ses pairs qui la considèrent toujours comme une paria. Bien qu'elle connaisse les protocoles de la société, elle apprend vite que l'acceptation dans la société est beaucoup plus difficile. Afin d’oublier qu’elle n’a pas l’existence dont elle rêvait, elle décide de s’éloigner et rejoindre ceux qui sauront l’accepter. Ce que Marjorie ignorait, c’était qu’elle tomberait au beau milieu d’une guerre de clans dans laquelle son frère est impliqué. Enlevée par trois frères âgés de huit à seize ans qui pensent pouvoir utiliser la jeune femme pour redorer le blason de leur famille, Marjorie se retrouve malgré elle prise au coeur d’un conflit qui la dépasse.
Quand Lord Maxton découvre Marjorie chez lui, il est furieux contre ses frères qui ont agi de manière irrationnelle, même si leurs intentions sont louables. Graeme élève ses trois jeunes frères sans beaucoup d'argent, et la visite récente du chef du clan Maxwell menaçant sa famille de le destituer de leur maison ne fait qu’exacerber le besoin de ses frères de l’aider d’une manière ou d’une autre. Livrer Marjorie aux mains du duc de Dunncraigh serait dangereux pour elle comme lui. Mais la laisser partir mettrait ses frères dans une situation problématique. Il décide donc de la garder auprès de lui, même si cela suppose de la séquestrer contre son gré.
Une nouvelle fois, Suzanne Enoch nous offre un récit où les pages défilent toutes seules, avec des personnages à la hauteur, des dialogues pétillants emprunts d’un certain humour et ses situations cocasses. Les frères Maxwell sont une famille attachante, j’ai particulièrement apprécié le plus jeune d’entre eux qui apporte une touche charmante à l’histoire. Graeme est un personnage qui a eu des responsabilités très tôt, en s’occupant de son clan et en devant élever ses frères à l’âge de vingt ans lorsque sa mère est morte et que son père s'est suicidé. Jamais, il ne s’est préoccupé de ses propres besoins, faisant même un trait sur l’amour. Il est raisonnable, attentionné et mature mais il n’en reste pas moins un homme bourru quand il s’agit des femmes. Il a tout du héros qui retient notre attention. Les femmes de certaines romances historiques sont parfois intrépides, subjuguées par l’attrait des Highlanders auquel elles ne peuvent s’empêcher de succomber. Marjorie n'échappe pas à cette description. Je regrette toutefois la facilité avec laquelle elle se laisse séduire par Graeme au vu de la violence avec laquelle il la retient chez elle. Son désir d'être aimée et acceptée joue énormément dans les choix qu’elle va faire. Un peu plus de confrontation entre eux aurait été appréciable.
Dans l’ensemble, ce second volet a su retenir mon attention avec des personnages adorables et une écriture avenante.
★★★☆☆
Stéphanie
Dans la même série :
Les héros 2 - Au coeur de la tourmente
Les héros 2 - Au coeur de la tourmenteDiplômée de l’université de Californie, elle se lance dans l’écriture. Auteure classée parmi les meilleures ventes du New York Times et du USA Today, elle s’est spécialisée dans la romance historique Régence et la romance contemporaine.

wallpaper-1019588
Ils ont rejoint mon Himalaya à lire
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
La silencieuse qui nous murmure à l'oreille
wallpaper-1019588
Tsé-Tsé
wallpaper-1019588
Pepper winters / Dollars, tome 3 : Hundreds
wallpaper-1019588
Angéla Morelli, Emily Blaine, Mily Black, Eve Borelli, Alfreda Enwy, Alix Marin / Devine qui vient pour Noël
wallpaper-1019588
La bonne soupe de l’ogre
wallpaper-1019588
Au secours ! Un pirate sans pitié