Pêche - Emma Glass ♥♥♥

Pêche   -   Emma Glass  ♥♥♥

Pêche
Flammarion
Traduit de l'anglais par Claro
Parution : le 22 août 2018
Pages : 128
ISBN : 9782081443136
Prix : 14 €
Présentation de l'éditeur
Il est arrivé quelque chose à la jeune Pêche, du sang coule entre ses cuisses. Ça lui fait mal de marcher mais elle parvient à rentrer à la maison en titubant où le cauchemar continue, avec ses parents qui ne semblent s’apercevoir de rien. Seule ou presque, elle va devoir vivre avec un corps meurtri qui change de façon inquiétante, hantée par son agresseur, l’affreux Lincoln aux relents de saucisses.
Pour suivre Pêche au plus près, Emma Glass invente en même temps qu’un monde loufoque une langue charnelle et musicale, où chaque mot tente à la fois d’incarner et de réparer l’irréparable. Premier roman fascinant par son inventivité rythmique, Pêche explore les jours et les nuits d’une chair blessée et fait de l’empathie une expérience inédite, physique.
Mon avis

C'est un premier roman que j'ai eu la chance de découvrir en avant première grâce aux éditions Flammarion et Babelio que je remercie vivement.
Une claque... Quelle écriture, un style particulier.  Ça passe ou ça casse je pense. J'étais sous le charme dès les premières lignes.
D'emblée, c'est l'écriture très particulière, poétique, rythmique qui m'a emmenée.
Il s'est passé quelque chose de grave.  Pêche nous le raconte à la première personne.  C'est très fort.  Elle nous emmène dans un monde imaginaire où les personnes portent des noms étranges, de couleur, d'objet.  Vert, son amoureux, la soutient.
Quelque chose s'est passé... du sang coule entre ses jambes.  Elle est rentrée discrètement chez elle et affronte seule l'horreur.  On le ressent avec elle, ce mal, ce viol qu'elle a subi.
Mais pas question d'en parler.
A la maison, ses parents amoureux, trop occupés à s'aimer et bébé ne voient rien.  Pêche préfère s'effacer pour faire triompher la joie et la vie.
C'est un conte cruel, dur, grave, terrifiant, glauque, angoissant.  C'est noir, très noir, très cru.
Pêche nous parle du mal, de son traumatisme mais en même temps cela se veut positif, joyeux car elle veut renaître, se surpasser, vaincre son dégoût, son corps qui change, meurtri.   Elle veut vivre surtout et retrouver la joie d'avant.  Elle trouvera la force.
Cela risque de ne pas plaire à tout le monde, de diviser mais que la langue est magnifique, bravo à la traduction.  C'est un petit OVNI littéraire qui m'a vraiment conquise.  Une écriture magnifique, travaillée, les mots sont choisis, assemblés créant un rythme et une musicalité. Un remarquable travail littéraire et un style bien particulier.
Un langage scintillant et un récit qui m'a émue et bouleversée.
Un coup de pour le style.  A découvrir.
Les jolies phrases

J'ai envie de parler. De lui dire des choses. De lui parler. De lui dire ce qui s'est passé hier soir quand je suis rentrée chez moi à pied.  J'ai envie de dire des choses mais je ne sais pas comment ordonner les mots.  Les phrases dérapent dans ma tête.  Salade de mots. Salade de cervelle.  Salade de pensées. Salade sémantique.  Salade de semence. Ma cervelle en salade. Va, Vert.  Vibre et vole.
Je ressens le choc aussi, mais plus le silence.  Je crois que je suis sous le choc depuis que c'est arrivé.  Je crois que c'est le début de la fin de cette horrible période.  Je déglutis.  Je me dis, Faisons comme s'il ne s'était rien passé.  Je ne veux pas être une victime.  Une de ces victimes. Oh, il m'est arrivé cette horrible chose quand j'étais jeune.  Il m'a volé une part de moi (dit d'une voix brisée, haletante)... une part de mon âme. Je me crispe devant ce cliché.  Je suis quelqu'un de fort, de solide.
J'ai envie d'une douche et de montrer à l'extérieur combien je me sens neuve à l'intérieur.
Pêche  -  Emma Glass  ♥♥♥

wallpaper-1019588
A.N.G.E. tome 6 : Tribulare de Anne ROBILLARD
wallpaper-1019588
L'homme qui voulait aimer sa femme
wallpaper-1019588
Fractures
wallpaper-1019588
La silencieuse qui nous murmure à l'oreille
wallpaper-1019588
L’heure des fous
wallpaper-1019588
Premières lignes #11 – Insoumises
wallpaper-1019588
Un certain M. Pielkieny
wallpaper-1019588
Dans la lumière, d’Amélie Voyant-Venant (Clair/Obscur #1)