Madame Edouard (Nadine Monfils)

Madame Edouard (Nadine Monfils) Résumé :
Une maille à l'endroit... Une maille à l'envers... Depuis qu'il a cessé de fumer, le commissaire Léon s'adonne en cachette au tricot et confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte. Seulement voilà, ces temps-ci, il s'en passe de belles à Montmartre. Entre Irma, le travelo ménagère du Colibri, le curé qui pique dans les magasins et l'autre cinglé qui enterre des jeunes filles mutilées dans les cimetières, la police a du pain sur la planche.
De fil en aiguille, le commissaire Léon dénoue les intrigues de cette histoire rocambolesque.
Mon fils :
Holala mais chaque fois je mets un temps fou entre deux romans de Nadine Monfils, c'est aussi terrible que con.
Parce que Nadine Monfils, je l'adore. J'adore la femme, j'adore ses histoires totalement loufoques et ses personnages complètement barrés. C'est drôle, brut, parfois un peu vulgaire, mais tellement génial.
Madame Edouard, c'est un travesti totalement farfelu. Iel retrouve par hasard sa fille, dont iel s'était éloigné.e à cause de son identité de genre. La peur au ventre de ne pas être accepté.e, finalement Madame Edouard et Marie s'adorent et deviennent complices, comme s'iels n'avaient jamais été séparé.e.s
A coté de ça, dans les cimetières parisiens, près des tombes de célèbres peintres, des cadavres sont retrouvés de manière hasardeuses par des passants. Des jeunes femmes. Avec un avant bras en moins.
Pourquoi ? Hormis leur fin super cheloue, qu'est ce qui peut lier toutes ces victimes qui n'ont apparemment absolument aucun point commun ?
Avec le commissaire qui galère pour tricoter, tout le temps interrompu par son équipe, en y ajoutant le chien fou qui rogne tous les os qu'il trouve (pratique, dans un cimetière), on se demande comment tout ce petit monde va s'en sortir.
Et puis finalement le mobile est hyper recherché, j'ai ""adoré"" la raison pour laquelle ces jeunes femmes sont tuées. Ça mène à réfléchir. C'était presque beau.
Encore une fois, j'ai passé un excellent moment avec Nadine Monfils, j'ai adoré, vraiment. Elle arrive à rendre ses personnages tellement attachants, cabossés par la vie. C'est touchant.

wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Comme un enchantement - Nathalie HUG
wallpaper-1019588
Premières lignes #134 : Si belle, Sybille
wallpaper-1019588
Télécharger Véritable princesse | Otome Dating Sim games APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
News : Impact - Olivier Norek (Michel Lafon)