Transparent Lies, tome 2 : Libère-moi (Micaela Barletta)

Transparent Lies, tome 2 : Dévoile-moi (Micaela Barletta) (Hors ligne)

En vente sur Amazon

A la recherche de la bonté (Lyly Ford)


Auteur : Micaela Barletta

MD Éditions

Paru le : 15 Septembre 2017

330 pages numérique (epub)

Thème : érotique

  *******

Fait partie de la trilogie

Transparent Lies

Résumé :

« Les histoires d'amour sont bien souvent compliquées... Entre la passion, les mensonges, les fantômes du passé et les révélations.
Lorsque les évènements de la vie viennent ajouter des aléas et faire tomber d'anciennes barrières le risque de se perdre au milieu des décombres est effrayant.
Alors que Hugo commence à se dévoiler, il sait que son passé le rattrape à grand pas, ce qui le force malgré lui a briser les murs qui le protégeaient jusqu'à l'arrivée de Mina.
Mina quand à elle lui voue un amour sans faille depuis le début de leur relation. Les nouveaux secrets qu'elle va découvrir vont-ils remettre en cause ce qu'ils ont construit ? Où les rendront ils plus forts? »

La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

Transparent Lies, tome 2 : Libère-moi (Micaela Barletta)

12/20

Je remercie de nouveau Micaela Barletta pour la suite de sa trilogie. J'avais envie de découvrir la suite rapidement et comme l'auteur me l'avait fait parvenir en même temps que le tome 1, quoi de mieux que de le lire à la suite (ou presque, car j'ai lu un thriller entre les deux) Autant j'ai aimé la couverture du tome 1, autant pour celui-ci, j'ai plus de mal. Je sais le pourquoi le choix de cette image une fois lu le récit, mais je n'y adhère pas beaucoup.

Nous retrouvons Mina, Hugo, Nathan, Jenna, Théo (le frère de Hugo), Ronan, la mère de Hugo et Théo, Daphnée dans une histoire devenue compliquée pour quasiment tous les personnages. Hugo et Mina vivent une passion dévorante qui détruit tout sur son passage. Les ennuis ne cessent de venir pour les séparer mettant à mal les vies de chacun.

« Je me tracasse pour toi avec Hugo, il est malsain tu te dois de faire un tri dans ta vie!
–  C'est ce que j'ai fais! C'est pour cette raison que tu n'en fais plus partie.
–  Il se fou de toi, depuis le début! Il te laisse, te reprend, te laisse encore, puis revient.
–  Tu ne sais pas de quoi tu parle et quand bien même, ça ne te concerne pas.
–  C'est le genre de mec qui va te détruire. Il te prend tout ce que tu as peu à peu.
–  C'est n'importe quoi! Tu es juste jalouse!
–  Jalouse? Mais de quoi? Dis-moi... Je suis certaine qu'il décide pour toi d'absolument tout. Je pari aussi que tu n'as même plus le droit d'adresser la parole à son frère, à cause de votre rapprochement et que tu l'accepte!
–  Ce n'est pas... »

Ce n'est pas évident de développer plus sans raconter ce qui se passe ou c'est passé. La logique veut que Hugo et Mina soient en "couple" donc je peux le dire. Jusque là, rien d'anormal, si ce n'est le caractère infect de monsieur ! Nous apprenons beaucoup plus sur le passé de Hugo et il faut vraiment s'accrocher. Je m'attendais à beaucoup de choses, mais pas autant. Je comprends mieux son caractère de casse-pieds (pour éviter d'être vulgaire même si cela me démange). Ce que je ne comprends pas et cela reste de mon point de vue, c'est la façon dont Maïa s'accroche à lui. Depuis le début, il n'a pas montré grand-chose de vraiment bon. Il est - et là je reprends mes mots du premier tome - égoïste, impulsif, autoritaire, arrogant, manipulateur, cruel, mystérieux, violent verbalement, aimant faire du mal. Il n'aime pas qu'on le contredise, qu'on lui dise non et la moindre parole est interprété de travers. C'est cette partie que je n'ai pas comprise. Les sentiments ne s'expliquent pas, je le sais, mais aimer un homme qui ne vous montre que des mauvais côtés la plus grande partie du temps... Être présent pour l'aider, oui, le reste c'est du quitte ou double.

Bref, Mina qui était naïve, se retrouve telle une furie la plupart du temps. Elle a évolué énormément. La petite fille qui se cachait derrière les autres est devenue une véritable panthère prête à tout pour sauver des griffes son enfant, pardon, ici son petit ami. Devenue Rancunière, elle fait le tri dans ses amis de manière drastique. La confiance est un élément qui lui pose problème. A-t-elle confiance en elle déjà ? Car la peur est sans cesse à ses côtés.

L'histoire continue directement à la suite du tome 1. Avec les avis des deux personnages principaux nous pouvons découvrir ce qu'ils ressentent. Hugo est vraiment caractériel,; on le ressent dans ses mots, ses gestes, ses actes, ses pensées. Le cru fait également partie de sa vie. Il a du mal à se défaire de sa carapace de "connard fini", mais il fait tout ce qu'il peut pour s'en sortir et garder auprès de lui Mina. Cette dernière va devoir faire attention. Les personnages secondaires sont, pour la plupart plus présents que dans le premier tome. Je pense surtout à Jenna qui est une véritable petite teigne, ou encore à Théo qui va tout faire pour se repentir.

« Je ne supportais pas toutes ces choses qui étaient en train de se faire dans mon dos. Nathan était peut-être un idiot prêt à tout pour me reconquérir, y compris de façon farfelue. Jenna, elle,  allait à l'extrême avec ses histoires. Je me sentais perdue au milieu de tout cela... Je commençais à croire de plus en plus qu'il avait été victime de sa folie, la peur d'imaginer ce qui découlerait de tous ses secrets me broyait les tripes. J'avais tant besoin de lui, tout comme j'avais si peur d'apprendre à le connaître entièrement. »

J'ai beaucoup aimé les passages où nous en apprenons plus sur Hugo. Sa famille, le pourquoi il est ainsi, le pourquoi il n'arrive pas à se défaire de ce qu'il montre. C'est un homme complexe qui a besoin d'aide. Mérite-t-il vraiment Mina ? C'est une bonne question à laquelle je ne saurais pas répondre. Seuls les personnages le pourraient. Cet homme qui aime la musique et qui cache encore des secrets, certains plus sombres que d'autres, montre des signes de changements. Il ne sera probablement pas comme monsieur tout le monde et c'est tant mieux, car je n'arriverais pas à y croire au vu de tout ce qui est ancré en lui. L'auteur sort une surprise de plus sur son cas et pas une très bonne. Je me demande combien de casseroles il a derrière lui.

J'aime toujours autant Ronan qui reste fidèle à lui-même. Son métier lui prend plus de temps, mais il a toujours des minutes, des heures, voire des jours pour son amie Mina. Présent dans les pires moments, comme dans les meilleurs, il reste cet ami sur qui compter. Le qui est derrière tout cela est prévisible, mais pas le pourquoi et je suis restée assise. Je ne m'attendais pas à cela.

Par contre, j'ai trouvé certaines réactions trop exagérées, surtout entre les deux frères. À croire qu'il y a une histoire de jouet entre les deux. Sans compter sur la façon dont Mina devient agressive par moment - Hugo déteindrait sur elle ? De même que pour le premier tome, j'ai eu la version non corrigée, donc même réflexion que précédemment, j'espère que la maison d'édition a bien fait son travail :)

« –  Non!
–  Pour quelle raison?
–  J'ai peur!
–  Peur de quoi?
–  J'ai peur parce que je ne sais jamais de quoi est fait demain avec lui, il y a toujours quelque chose qui nous rattrape! C'est du non stop, on ne peut pas avancer sans avoir à se battre et c'est pas des conditions pour un enfant. En plus, je ne suis pas certaine d'en vouloir. »

En conclusion, j'ai trouvé un peu en dessous ce second tome. J'ai beaucoup aimé les explications sur le passé de Hugo, ainsi que de voir Ronan toujours égal à lui-même. Par contre j'ai eu plus de mal avec l'évolution de Mina. Et le côté cru qui devient prononcé n'est pas ce que je préfère dans une lecture (mais cela reste mon point de vue) J'espère que le troisième tome parlera un peu plus de Danièla (et non je n'en ai pas parlé dans mon avis). Et j'ai déjà une petite idée pour ce dernier tome. À suivre !
 

Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :




wallpaper-1019588
Cœur de Pierre, de Gauthier et Almanza
wallpaper-1019588
Top 5 : Mes lectures scolaires catastrophiques !
wallpaper-1019588
« L’amour des Loving », quand la couleur n’existe plus
wallpaper-1019588
Superman american alien : un portrait fort juste de max landis
wallpaper-1019588
"Les grues innombrables sont des seringues ; le béton une drogue. Plus la ville se pique, mieux elle se sent. Et pourtant, c'est par là qu'elle meurt".
wallpaper-1019588
Dans ma boite il y a... # 102
wallpaper-1019588
Le puits, Marie Sexton
wallpaper-1019588
La vérité même - James Rayburn