Transparent Lies, tome 3 : Aime-moi (Micaela Barletta)

Transparent Lies, tome 3 : Aime-moi (Micaela Barletta)

En vente sur Amazon

A la recherche de la bonté (Lyly Ford)


Auteur : Micaela Barletta

MD Éditions

Paru le : 01 Décembre 2017

208 pages numérique (epub)

Thème : érotique

  *******

Fait partie de la trilogie

Transparent Lies

Résumé :

« Tout semble aller de l'avant pour Mina et Hugo, leur histoire d'amour est en voie de devenir solide, leurs projets se concrétisent. Hugo se sent enfin libéré de nombreuses chaînes grâce à Mina qui se bat a ses côtés sans jamais faiblir. Il en est convaincu, elle est celle qui partagera sa vie. Et si celle-ci avait décidé de les trahir, mettant leurs sentiments à rude épreuve... Toutes les douleurs sont-elles surmontables ? L'amour est-il plus fort que la douleur n'est dévastatrice ? Qu'adviendra-t-il de ces promesses désormais redoutées ? »

La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

Transparent Lies, tome 1 : Dévoile-moi (Micaela Barletta)

15/20

Une nouvelle fois, je remercie Micaela Barletta pour la lecture de ce dernier tome. La trilogie est donc bel et bien terminée avec celui-ci. Comme pour les précédents tomes, j'ai eu la version non corrigée.

Dans ce dernier tome, nous retrouvons Mina et Hugo dans une position délicate à laquelle aucun des deux n'avaient vraiment prévu.Avec l'aide d'une collègue Élodie, Mina va ouvrir une boutique en ligne de modèles customisés. Hugo continue de donner des cours de guitare. Les jours passent et ils décident de franchir un nouveau cap. Sauf que tout ne va pas aller dans leurs sens et ils vont avoir de nouvelles épreuves à traverser.


« Je marchais tout en fumant cette merde, je ne savais absolument pas quoi faire pour évacuer ma colère, moi qui habituellement me servais du sexe, c'était en ce moment bien loin de mes pensés... je décidais de me rendre à la maison, et la, j'explosais. J'envoyais valser tout ce qui me passait sous la main. Je balançais les statues contre le mur. La télévision se retrouva au sol. Quand j'entrai dans mon bureau, je cassais cette satanée guitare, qui cette fois ne panserait pas ma plaie. Je voulais m'effondrer ainsi que tout ce qui m'entourait.
Quand je repris mes esprits, ma tête était contre le mur et j'avais mal au poing de l'avoir trop frappé. Théo s'avança vers moi. Je n'étais pas étonné de le voir là, je l'aurai suivi également si l'inverse s'était produit. Il regarda autour de lui.
- Et beh... tu as foutu un sacré bazar. »

J'avais eu du mal avec le second tome et je dois dire que le début de celui-ci a failli passer par la même case. Un peu trop de "je t'aime" alors qu'il n'était pas capable de le dire quelques temps avant. C'est assez radical. Mais il s'est produit un événement qui les a remis dans le droit chemin si je peux dire. Disons que j'ai retrouvé le personnage de Hugo plus approfondi à la suite de cet événement. Et j'ai bien plus apprécié de cette manière. Je sais maintenant pourquoi j'avais eu du mal avec le second, cela avait été trop vite dans leurs expressions et leur manière d'avancer.

Ici c'est un véritable retournement de situation. L'aide qu'il faut apporter n'est plus essentiellement envers notre héros, mais envers Mina. Elle a besoin qu'on s'occupe d'elle. À force d'être toujours présente pour les autres, elle est usée, fatiguée, n'arrivant plus à savoir comment gérer les diverses situations qui l'entourent. C'est une femme affaiblie que nous suivons, mais qui va se relever et se battre pour obtenir ce qu'elle veut. Il lui faut du temps et j'ai apprécié que l'auteur ne lui fasse pas voir la vie en rose en une journée. Cet événement ne peut que s'atténuer avec du temps.

J'ai beaucoup aimé revoir la fameuse Danièla, Dani de son surnom. Elle a beaucoup souffert de la séparation avec son frère. Elle montre une facette qui n'est pas la meilleure, mais elle est intelligente. Et ne se laisse pas faire. J'aime beaucoup ce personnage qui démontre qu'il n'y a pas que les deux personnes qui composent un couple qui peuvent aller mal. Il y a ceux qui les entourent qui souffrent aussi.

« D'accord je comprends. Sache que si tu as besoin de moi, je suis là Dani.
- Merci...
- Ne me remercie pas, j'aimerai tellement que tu  arrêtes de te sous-estimer. Si tu te voyais comme je te vois, tu n'aurais pas besoin des autres pour te sentir exister.
Elle se jeta dans mes bras et je l'enlaçais fort. De façon protectrice et encourageante. Ce petit bout de femme me touchait en plein coeur, j'étais finalement heureux qu'elle ne soit pas restée sur Paris. Paris me détestait, elle l'aurait englouti, l'aurait brisée, comme moi, comme nous... »

Ce tome est plus difficile encore que les deux précédents. La tristesse fait partie intégrante de ses pages. Les souffrances psychologique et physique sont tenaces. La peur, la culpabilité, le chagrin, se sentir abandonné sont des émotions que ressentent les personnages. Va-t-il y avoir un peu d'espoir ? Parfois il faut savoir se faire aider. Et c'est ce qui va arriver, car je ne voyais pas de bonne issue sans cela. Le destin n'est pas bardé de rose bonbon, il y a des nuances de gris foncé, voire de noir. Hugo et Mina vont le sentir passer. Heureusement ils ont leur famille, leurs amis. Le temps, c'est ce qu'il faut pour réussir à aller mieux.

En parlant d'amis, je pense surtout à Ronan qui n'a pas changé d'un iota. Et j'adore ce personnage. Il est capable de remonter le livre avec ses idioties et ses paroles réconfortantes. Permettant ainsi d'éviter de chercher une corde pour en finir plus vite ! Nous retrouvons bien entendu certains personnages des premiers volumes, tel Daphnée que je n'aime toujours pas.

« - Daphnée et Nathan, Nathan et Jenna, Jenna et Hugo, toi et Théo... Vous étiez proches d'un remake pourri d'amour gloire et beauté" Seigneur, je suis le seul à être saint d'esprit dans ce lot de tarer. Rit-il.  »

En conclusion, ce troisième tome est meilleur que le précédent. Plus structuré, plus d'émotions, plus de travail sur les sentiments. Un final, avec un épilogue quatre ans plus tard, qui nous montre l'évolution des personnages. J'ai bien aimé connaître ce qui allait se produire pour eux. C'était un bon moment de lecture pour cette trilogie.

Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :




wallpaper-1019588
Cœur de Pierre, de Gauthier et Almanza
wallpaper-1019588
Top 5 : Mes lectures scolaires catastrophiques !
wallpaper-1019588
« L’amour des Loving », quand la couleur n’existe plus
wallpaper-1019588
Superman american alien : un portrait fort juste de max landis
wallpaper-1019588
"Les grues innombrables sont des seringues ; le béton une drogue. Plus la ville se pique, mieux elle se sent. Et pourtant, c'est par là qu'elle meurt".
wallpaper-1019588
Dans ma boite il y a... # 102
wallpaper-1019588
Le puits, Marie Sexton
wallpaper-1019588
La vérité même - James Rayburn