Mes lectures de décembre

Hey! 
Ca faisait longtemps, non? Voilà que 2017 se termine et j'espère que vous avez passé un bon Noël avec ceux qui vous sont chers.Pour ceux qui me suivent sur Instagram, vous le savez déjà puisque vous avez voté massivement pour, que mes avis lectures sont maintenant postés régulièrement sur ce réseau social, et chaque mois sera cloturé par un article récapitulatif sur le blog. Le blog aura 3 ans le moins prochain, je manque de temps pour continuer à publier autant, donc j'espère que cette nouvelle orientation vous conviendra. En effet, 2018 s'annonce très chargée, avec pleins de beaux projets, mais inhérents à la vrai vie, et c'est pour moi essentiel de me concentrer sur cela, même si c'est toujours un plaisir de partager et d'échanger avec vous. Allez, venez avec moi vous replonger dans mes dernières lectures! 
Pas un mot - Brad ParksLecture n°64 de 2017
Mes lectures de décembre"Le juge Scott Sampson s’apprête à aller chercher ses enfants à l’école. Et à plonger en plein cauchemar. Il reçoit un message anodin de sa femme adorée, Alison : elle ira récupérer les jumeaux pour les emmener chez le médecin. Alison rentre à la maison. Seule. Elle n’a jamais envoyé ce texto. Le téléphone sonne. Les enfants ont été enlevés. Les ravisseurs n’exigent pas de rançon, mais des verdicts sur commande : si le juge n’obéit pas à leurs demandes, les petits le payeront très cher. Et évidemment : « Pas un mot ! » C’est le début d’un calvaire où chantage, mensonge et paranoïa feront vivre l’enfer à ces parents prêts à tout pour récupérer leurs enfants, quels que soient les dangers, les sacrifices et les compromissions."

J'ai passé un excellent moment avec ce thriller psychologique digne d'une série américaine. Même si parfois, je l'ai trouvé un peu long/lent sur tout ce qui concerne le droit et la magistrature, les personnages sont attachants, l'intrigue et bien menée et le suspense à son comble jusqu'au bout! Il est difficile de ne pas se laisser happer quand des enfants sont en danger. De plus, la fin et le turn over sont totalement dingues et poignants. 


Il était un secret - Kathryn HughesLecture n°65 de 2017

Mes lectures de décembre"1975. Lors d’une journée de canicule, une virée à la mer entre amis se termine par un accident tragique.Ce même été, Mary, une jeune veuve en mal d’enfant, découvre un bébé abandonné devant sa porte…2016. Beth vient de perdre sa mère. Or celle-ci ne lui a jamais révélé l’identité de son père. Ignorer tout de ses antécédents familiaux se révèle d’autant plus dramatique pour Beth qu’elle cherche désespérément un donneur compatible pour son petit garçon, qui a besoin d’une greffe de rein. Grâce à un vieil article de journal, elle parvient à remonter le fil du passé et à découvrir le secret qui pesait sur sa vie depuis son enfance. Cette révélation va rassembler des personnes qui n’ont jamais rien su du lien qui les unissait."

La plume de Kathryn Hugues est toujours aussi douce et enveloppante. Elle a le dont de conter de belles histoires, aussi dures soient-elles et celle-ci ne fait pas exception. Ce roman aborde avec élégance la mort, l'abandon, la maladie, la maltraitance mais avant tout l'amour. Je pense que je le préfère à "Il était une lettre", mais cependant j'espère que l'auteure sera se renouveler dans son prochain opus. 




Mentor - Lee Matthew GoldbergLecture n°66 de 2017
Mes lectures de décembre"Tout semble sourire à Kyle Broder, jeune éditeur dans une grande maison d'édition new-yorkaise. Lorsque Kyle est contacté par William Lansing, son professeur à l'université, il est ravi et décide de présenter son mentor à sa petite amie, Jamie. À cette occasion, William propose à Kyle le manuscrit d'un texte sur lequel il travaille depuis de nombreuses années. D'abord enchanté à l'idée de le publier, Kyle est rapidement choqué par la perversité du récit, qu'il abandonne après en avoir lu quelques pages. Mais lorsqu'il en refuse la publication, William entreprend de ruiner la vie de son éditeur, s'en prenant successivement à son chat, sa copine et son auteur vedette. Kyle est alors obligé de se replonger dans le roman de William, Devil's Hopyard, et découvre que le livre fait sinistrement écho à l'histoire de la disparition non élucidée de sa petite amie à l'université. Et qu'il ressemble cruellement à la confession d'un criminel. "

Whoua whoua whoua! Ce livre est un ovni littéraire. Il faut lui laisser le temps de monter en puissance et savoir patienter car après vous ne pourrez plus le lâcher. Tout y est! Le suspense, la manipulation, la cruauté, l'horreur... C'est malsain et flippant! Les fans du genre vont adorer. Les personnages sont très bien travailler, dont un n'est autre que le digne héritier d'Hannibal Lecter. L'immersion dans le secteur de l'édition est intéressante bien qu'un peu flippante du coup... En tout cas, la fin est toppissime & surprenante et elle vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière ligne. A lire absolument! Coup de coeur




Le trottoir & Le chef d'oeuvre - Kalya OusmaneLecture n°67 de 2017
Mes lectures de décembre"Il ouvre les yeux, CJZ-GH-270. Hier soir en tentant de s’endormir cela n’avait pas été sa dernière vision. Sa dernière vision avait été la rue à la sortie de l’impasse. Il voyait les passants, comme des ombres dans la pénombre, pressés de rejoindre leur chez eux, leur toit. Petit ou grand, sale ou propre, leur toit ...... Ce matin, Margaux s’arrête à côté de lui. - Bonjour Monsieur, je m’appelle Margaux et vous?Hébété il regarde l’enfant. - Euh, je ….- Margaux! Allez on y va.- Mais Maman, le monsieur était déjà là hier, je veux savoir comment il s’appelle moi.- C’est un SDF Margaux, voilà comment il s’appelle. Allez on y va. D’ailleurs Monsieur, vous ne pouvez pas rester là, il va falloir bouger.

Et vous, qu’auriez-vous dit? Qu’auriez-vous fait?"

Ah Kalya, une de mes belles rencontres littéraires de cette année. Une femme douce et généreuse qui a su m'accorder sa confiance pour sa première nouvelle "7 jours (en)quête d'enfant" et qui l'a renouvelée récemment avec Le trottoir. Cette nouvelle est magnifique. Elle met en lumière Jacques, qui a tout perdu, et qui va renaitre grâce au regard innocent, sans jugement et bienveillant de Margaux. Une madeleine de Proust et un joli coup de coeur. S'en est suivit "Le chef d'oeuvre" avec une immersion courte et intense en Provence. J'appréhendais, avec le titre, un milieu artistique trop présent pour me plaire, hors, ce que met toujours en valeur Kalya, c'est la vie. Et une fois de plus, cette nouvelle est très touchante. Mille merci <3



Y aura-t-il trop de neige à Noël? Lecture n°68 de 2017
Mes lectures de décembre"2 nouvelles drôles et romantiques pour un Noël magique ! 


C'est le soir du réveillon. Catherine a oublié le brie aux truffes, Valentine est coincée dans la cabine d'essayage d'un grand magasin, déguisée en mère Noël. Pauline déprime en Toscane, seule et célibataire. À New York, le Dr Sam Miller se rend à un énième rencard de Noël organisé par sa soeur Imogene. Nina se retrouve enfermée chez elle, sous les toits de Montmartre, avec un inconnu et Audrey est en garde à vue pour avoir manifesté contre un abattoir. Tous ces personnages ont un point commun : malgré les apparences, ils vont passer le réveillon le plus féerique de leur vie ! 
Êtes-vous prêt pour un Noël 100 % comédie, 100 % romantique, 100 % magique ?"

Ce recueil de romances courtes sur le thème de Noël est une petite pépite. Oui j'aime aussi bien les histoires belles et douces, avec de l'amoooouuur, que les thrillers! 6 auteurs se partagent la vedette, avec 6 premières nouvelles et leur suite 1 an après. Clairement, j'ai adoré le concept. Je déteste les fins (fins de roman, de série, fin de tout), donc j'ai eu du rab et c'est top! Ne me demandez pas d'en choisir une en particulier, je les ai toutes aimées. C'est le livre parfait pour amorcer cette belle période de l'année. J'espère que la #teamromcom renouvellera l'expérience l'an prochain! 




Mémé dans les orties - Aurélie ValognesLecture n°69 de 2017
Mes lectures de décembre"Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur."

Depuis le temps que cette couverture à carreaux me faisait de l'oeil! J'ai longtemps hésité, de peur de m'ennuyer avec ce sujet, et puis je me suis laissée convaincre par l'engouement général et j'ai bien fait! Je l'ai dévoré en une journée (passée au lit avec de la fièvre...). J'ai passé un excellent moment avec ce Ferdinand tout grincheux qui va finir par s'adoucir. C'est une belle histoire douce m'étant en valeur la richesse intergénérationnelle qui parfois peut nous échapper. C'est drôle, c'est frais, c'est touchant, c'est parfait! 



13 à table! Lecture n°70 de 2017
Mes lectures de décembreLe rituel annuel qui clôture l'année. Le cru 2017 est plutôt pas mal du tout, articulé autour du thème de l'amitié. J'ai particulièrement aimée celle d'Agnès Martin-Lugand qui fait suite à celle de l'an dernier (je ne vous refais mon laïus sur mon amour des suites...?), mais également celle de Michel Bussi, d'Adélaïde de Clermont-Tonnerre, et de Karine Giebel. Certaines m'ont laissées un peu plus dubitatives, mais globalement j'ai passé un bon moment, et puis n'oublions pas le principal, c'est pour la bonne cause! 




Voilà! Il est tant de refermer la dernière page de cette année et de se projeter vers tout le bien, je l'espère, que vous apportera 2018. 



En attendant, je vous souhaite une belle fin d'année. 

A très vite!

L.

wallpaper-1019588
Entre les lignes T01 de Tomoko Yamashita
wallpaper-1019588
Digital Way of Life 7 - Profil
wallpaper-1019588
'Bien plus forte que toi !' d'Emma Green
wallpaper-1019588
Avis Mangas : Kaguya-sama : Love is War T04 et Carole & Tuesday T03