Thor ragnarok la review : marvel studios fonce droit vers sa propre apocalypse?

THOR RAGNAROK LA REVIEW : MARVEL STUDIOS FONCE DROIT VERS SA PROPRE APOCALYPSE?

Ajouter une légende

Aujourd'hui c'est Clément Bastianini qui se colle à la review du film Ragnarok. Pour notre part, nous n'avons pas encore vu le film, pour cause de vacances bien méritées. Du coup on vous laisse avec l'avis d'expert de notre chroniqueur du jour, qui semble avoir vraiment du mal avec ce long métrage. D'accord ou pas, on attend vos avis, après ce bilan très incisif du travail des Marvel Studios. Et voilà, avec Thor Ragnarok, Marvel Studios n'a plus qu'à attendre l'année prochaine avant de sortir les prochains épisodes de son univers partagé, qui fêtera par ailleurs ses dix ans (déjà) en 2018. Il faudra sans doute attendre la sortie des deux derniers Avengers pour faire un constat global de tout ce qu'à produit Marvel Studios jusqu'ici, mais nous pouvons tout de même dresser un récapitulatif plutôt inquiétant. On l'entend de plus en plus souvent, le « grand public » en a marre des films de super-héros qui envahiraient a priori beaucoup trop le grand écran depuis bientôt deux décennies. Pour ne rien arranger à ça, Marvel Studios continue de nous vendre des produits commerciaux plus ou moins corrects. Alors là on va me dire « mais c'est fait pour être fun, faut pas se prendre la tête, faut déposer son cerveau et profiter du divertissement ». A cela je répondrais que tous les films de super-héros, bien qu'ils soient tous des produits commerciaux (on est à hollywood quand même) peuvent être intelligents, bien construits tout en étant divertissants, et tout ceci, sans avoir besoin de renoncer au cerveau pendant deux heures. Et il y en a des films de super-héros qui ont formidablement rempli cette tâche, on peut citer (encore une fois) les deux premiers Spider-Man de Sam Raimi, X-Men 2 de Bryan Singer, mais surtout la trilogie The Dark Knight de Chris Nolan, Watchmen de Zack Snyder, sans oublier les récents Iron Man de Jon Favreau, Captain America The Winter Soldier des frères Russo et surtout Logan de James Mangold (ça en fait des exemples). Mais Marvel Studios, dont je viens pourtant de citer deux films, persiste dans sa production excessive de comédies destinées à plaire, comme des bonbons, à un plus grand nombre possible (comprenez ici, on s'en fout du style, de la vision d'un auteur, des enjeux où de cette simple idée d'adapter un comics). THOR RAGNAROK LA REVIEW : MARVEL STUDIOS FONCE DROIT VERS SA PROPRE APOCALYPSE? Parce que, quand on prend les seize films de Marvel Studios, on en compte pas moins de douze (oui, je me suis amusé à les compter) qui ne sont au final des comédies, dont trois qui sont sortis cette année (vous suivez toujours ?). En soit, on ne peut pas cracher sur un peu d'humour, quand il est bien placé (comme dans Civil War ) il est toujours agréable, et encore faut-il qu'il soit bien trouvé. Le problème étant que chez Marvel, même le personnage le moins drôle se doit de faire des blagues, et au hasard, le personnage auquel je pense est un certain Dieu du tonnerre rustre et assez barbare. Je vais désamorcer un reproche qu'on pourrait faire à ma critique : oui, c'est vrai, les trailers nous ont vendus un film qui se voudrait léger, drôle, coloré et plutôt orienté dans une ambiance arcade année 80. Sauf que de base, je ne pense pas que Thor soit le meilleur personnage sur lequel ces formules pourraient s'appliquer. On peut faire notre deuil du guerrier brutale amoureux d'aventures mythiques et fantastiques, Thor version Chris Hemsworth n'a définitivement jamais su se trouver, et n'a jamais su trouver son public. La seule solution est donc de le faire devenir l'opposé de ce qu'il, un personnage comique (parce que, l'univers cinématographique Marvel en manquait). Et de base je désapprouve ce parti pris. Et si ça ne me plaisait pas dans Avengers Age of Ultron, un Thor comique poussé à l'extrême me plaît encore moins. De plus, en terme d'évolution globale du personnage en regardant l'ensemble de ses apparitions, le rendre drôle est plus ou moins cohérent. Mais bon, acceptons le concept, Thor est drôle donc, et il doit affronter Hela, déesse de la Mort pour éviter le Ragnarok. Grosse ambiance à l'horizon donc ! Mon plus gros problème avec Thor Ragnarok est finalement un ras-le-bol glorbal de la formule Marvel Studios (mais vous l'aviez déjà deviner non ?).  Le pari d'un film WTF ne me dérange pas, encore faudrait-il que Marvel ne le fasse pas dans TOUS ses films. Parce que cette année on a eu quoi, Les Gardiens de La Galaxie Vol.2 qui ne se prenait pas au sérieux, de même pour un Spider-Man Homecoming qui n'avait finalement pas grand chose à proposer, et Ragnarok qui privilégie aussi la déconne plutôt que ses enjeux. Alors forcément, les blagues sont plutôt bonnes (et il vaudrait mieux qu'elles le soient, et encore, je trouve les premiers retours trèèès gentils quant à l'humour, franchement prévisible, et parfois un peu lourd), le problème étant qu'elles nuisent totalement à toute tension possible dans le film. Un personnage secondaire meurt (non je ne spoil rien), peu importe, on enchaîne sur une blague. Un personnage fait un choix crucial et irréversible pour lui, et bien ce choix s’effectuera sur une blague bien lourde. Le film désamorce tout ce qui pourrait être tragique pour les personnages, au point de se dire que, tout ce qui arrivera dans le film n'est pas bien grave, du moment qu'on peut en rigoler. Un comble pour un film traitant du Ragnarok (j'espère qu'on gardera cette mentalité lorsque la fin du monde, la vraie, arrivera chez nous). En tout cas ça a de quoi nous inquiéter pour la suite (parce que, la prochaine histoire à raconter, c'est quand même le combat contre Thanos). THOR RAGNAROK LA REVIEW : MARVEL STUDIOS FONCE DROIT VERS SA PROPRE APOCALYPSE? En soit Ragnarok  n'est pas un mauvais film en plus, la réalisation est correcte, on peut même y trouver quelques beaux plans (Héla contre les Valkyries déjà vu dans les bandes-annonces) et une direction des plus sympathiques, s'inspirant plus que jamais des dessins de Jack Kirby (la planète Sakaar est vraiment une orgie remplie de plusieurs créations inspirée du légendaire dessinateur de comics), ce qui rend le MCU un peu plus riche visuellement parlant. De plus, le film bénéficie des prestations solides de son casting, Cate Blanchett en tête incarnant une Hela impériale, se plaçant en tête d'un des meilleurs méchants du genre (bon, son plan est basique et rempli d'incohérences, mais Blanchett le joue assez bien pour que ça soit anecdotique, et puis en plus, il n'y pas d'enjeux donc, who cares ?). Elle peut compter sur un Jeff Goldblum en roue libre incarnant un personnage assez délirant, et une Tessa Thompson plus que correcte en Valkyrie. On retrouve à côté d'eux notre cher Chris Hemsworth en Thor comique, qui, du coup, rempli son job à la perfection, et à qui on doit quelques improvisations bien sympathiques, quand il ne montre pas ses abdos (comprenez, notre bon Chris n'a jamais été extraordinaire, mais il devient assez bon quand il exploite son potentiel comique. Ce n'est pas ce que je voulais voir sur Thor mais bon, on fait avec ce qu'on a), mais aussi Tom Hiddleston et Mark Ruffalo, très en retrait derrière tous ces personnages. Un petit mot sur Hulk d'ailleurs : le comique sert et nuit également au personnage. On a le droit à quelques scènes bien trouvées avec le Géant de Jade, mais quand il s'agit d'explorer la nature complexe de la dualité Banner/Hulk, alors là, on atteint une déception profonde. Évitons les spoilers mais encore une fois, voyez ici le manque d'enjeux au profit de l'humour. La prochaine grande étape, c'est donc Avengers Infinity War. Ce qui est inquiétant, c'est le fait que Marvel Studios a peut-être détruit lui-même son genre avec toutes ces sucreries comiques auxquelles nous avons habitués jusque-là. Le manque de sérieux a ôté toute crédibilité au genre super-héroïques, désormais, tout le monde ne s'attend qu'à voir des films vides, sans âmes, et sur lesquelles il n'y a au final pas grand chose à dire, si ce n'est constater le gâchis d'un potentiel inexploité, et qui prend une place beaucoup trop grande et non méritée sur le devant de la scène. On peut toujours espérer le meilleur (un Infinity War aux enjeux maintenus et à la hauteur de l'attente), mais aussi préparer le pire (voir qu'il s'agit d'une blague de plus, et accepter le fait que nous voyons des histoires qui n'ont aucun intérêt d'être racontées). Si en début d'année, Logan pouvait annoncer une certaine rédemption pour le genre, Thor Ragnarok est peut-être le signe de son apocalypse (et attendez, on a pas encore vu Justice League...). THOR RAGNAROK LA REVIEW : MARVEL STUDIOS FONCE DROIT VERS SA PROPRE APOCALYPSE?
Un très grand merci à Clément Bastianini pour cette review argumentée et fort intéressante. Vraiment un excellent travail, que l'on partage ou pas cette vision des faits (en grande partie je la partage). N'hésitez pas à collaborer vous aussi si vous souhaitez être publiés sur ces colonnes virtuelles! THOR RAGNAROK LA REVIEW : MARVEL STUDIOS FONCE DROIT VERS SA PROPRE APOCALYPSE?
A lire aussi : Anthologie Thor chez Panini : Je suis Thor Likez la page Facebook pour bien plus encore Avec Esad Ribic et Thor Ragnarok
&version;


wallpaper-1019588
Beta ray bill par daniel warren johnson : grand spectacle en grand format chez panini
wallpaper-1019588
Dune, Délicieux, James Bond… mes derniers cinémas !
wallpaper-1019588
Les héritiers de Salem de Emilie Bonnet
wallpaper-1019588
Trois packs ¢hou à gagner