- Le couple d'à côté -

- Le couple d'à côté -

Je suis dans une période où j'alterne des livres young adult plutôt doudou et des thrillers frénétiques. Lorsque j'ai vu celui-ci sur , je me suis donc écriée "Mais ça va être parfait, ma petite saucisse !" (je parlais à mon chat) Le couple d'à côté, avec sa couverture et son titre, me rappelle sans équivoque la duologie de Barbara Abel, lue il y a fort fort longtemps : Derrière la haine et Après la fin. Il me fallait quelque chose qui me montre que le quotidien peut être sacrément pire chez les autres (#sadisme) et quoi de mieux que la disparition d'un nourrisson pour oublier ses petits tracas (bon, romancée la disparition hein, je ne suis pas SIII méchante que ça !).

Au passage, je remercie et les éditions Presses de la Cité pour cette lecture.

- Le couple d'à côté -

- Le couple d'à côté -

Anne et Marco sont invités à dîner chez leurs voisins. Au dernier moment, la baby-sitter leur fait faux bond. Qu'à cela ne tienne : ils emportent avec eux le babyphone et passeront toutes les demi-heures surveiller le bébé. La soirée s'étire. La dernière fois qu'ils sont allés la voir, Cora dormait à poings fermés. Mais de retour tard dans la nuit, l'impensable s'est produit : le berceau est vide.

Pour la première fois, ce couple apparemment sans histoire voit débarquer la police chez lui. Or, la police ne s'arrête pas aux apparences. Qu'est-ce que l'enquête va bien pouvoir mettre au jour ?

- Le couple d'à côté -


L'histoire d'Anne et de Marco commence de façon assez simple : après s'être engagé à aller à un dîner chez leurs voisins, la baby-sitter se décommande et, parce que la vie est trop simple parfois, au lieu d'annuler leur petite soirée, ils embarquent le babyphone, sans le baby avec. Ben oui, la maison est juste à côté, quel peut être le problème (là, moi, j'ai une dizaine d'idées qui me viennent en tête) ? Évidemment, après la petite sauterie (fort désagréable au demeurant), de baby, il y a point dans le lit. Et là, c'est le début des emmerdes.

Le pitch de départ est assez simple, vous allez me dire. Et vous aurez raison. La disparition d'enfant est un sujet très souvent utilisé et réutilisé par les auteurs de thrillers, ça marche bien, ça fiche des angoisses à tout le monde, les parents comme les autres, et, comme toutes les séries américaines aiment à nous le rappeler, la plupart de ces enlèvements sont commis par des proches de la famille (quand ce n'est pas par la famille elle-même). Postulat qui a tendance à créer de bien bonnes situations bourrées de suspense, de doutes, de secrets et de méfiance dans ce genre littéraire !

Difficile donc, lorsqu'on part classiquement de produire quelque chose d'original. Soyons clairs tout de suite, Le couple d'à côté ne va PAS produire quelque chose d'original. C'est un thriller assez classique, avec une enquête policière, des soupçons qui se portent sur tout le monde, des vraies/fausses pistes et des méchants pas très gentils. Pourtant, moi qui suis d'ordinaire très difficile avec mes lectures de thrillers, j'ai tout de même passé un excellent moment. La plume de l'autrice, fluide, rebondissante, y est sans doute pour beaucoup. Les pages se tournent toutes seules et vous n'allez avoir qu'un but : savoir la fin. Fin plutôt bien fichue d'ailleurs, avec des éléments attendus et d'autres, non.

Les personnages ne sont pas attachants, loin de là, mais ils semblent humains, font des bêtises plus grosses qu'un camion-citerne et cachent beaucoup de choses. Par contre, à noter la présence d' un policier plus vrai que nature, qui fait son travail correctement (avec les éléments qu'il a), qui n'est pas bourru parce que trop blessé par la vie, n'a pas de problèmes de drogues ou la gâchette facile, ça change et c'est relaxant.

- Le couple d'à côté -

J'ai commencé et terminé ce titre dans une même journée. La bestiole se lit vite, le rythme de lecture s'adapte à l'urgence de la situation. Le couple d'à côté est donc un bon thriller psychologique, même s'il ne faut pas en attendre trop. C'est finalement comme un bon téléfilm, qui va vous tenir en haleine pendant 1h30, même sans rien apporter de plus au genre auquel il appartient. Si vous avez besoin de vous détendre, de vous plonger dans une lecture sans prise de tête, qui va vous couper du monde pendant un temps, c'est un titre à la hauteur. Par contre, j'insiste, ce n'est pas le thriller du siècle !


wallpaper-1019588
Yvon Paré nous parle de Claude-Andrée L’Espérance…
wallpaper-1019588
« Le cercle des plumes assassines », la première aventure de Dorothy
wallpaper-1019588
Là où les lumières se perdent · David Joy
wallpaper-1019588
Sous son emprise T2 - Délivrance - Aloïsia Nidhead
wallpaper-1019588
The blogger recognition award
wallpaper-1019588
Le cercle félin T1 de Suzanne Roy
wallpaper-1019588
Malcolm le sulfureux, Tome 2 : Malcolm + 1 – Katy Evans
wallpaper-1019588
Nés à minuit : Renaissance, tome 3 : Délivrance